Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 9 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 9 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

SUICIDE SQUAD

Ça parle de quoi ? Face à une menace aussi énigmatique qu'invincible, l'agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu'aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s'embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu'au moment où ils comprennent qu'ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Pourquoi il faut le regarder ? Etrange destin que celui de Suicide Squad, pensé pour être un film choral et impertinent, capable d’appeler à lui les spectateurs conquis par Les Gardiens de la Galaxie, porté par une promo très excitante, et notamment une bande-annonce pulsant au rythme de standards pop assez irrésistibles. Et puis patatras.

Néanmoins, au-delà des réguliers fous-rires provoqués par le plus spectaculaire ratage de l’écurie DC, le métrage, un peu à la manière des 4 Fantastiques a cela de passionnant qu’il semble témoigner en direct du chaos de sa production. On trouve ainsi au sein du même récit des éléments si discordants, si antinomiques, que Suicide Squad demeure une création relativement à part. Folle, malade, ratée, mais inclassable.

 

PhotoSquad Suicidée

 

 

GLOW SAISON 3

Ça parle de quoi ? Ruth, Debbie et leur bande quittent Los Angeles suite à l'annulation de leur émission, pour débarquer à Las Vegas faire le show.

Pourquoi il faut le regarder ? Démarrée comme une blague un peu potache imbibée d’une esthétique années 80 pas désagréable mais parfois épaisse, Glow a fini par surprendre puis convaincre grâce à ses personnages. Touchants, humains et formidablement complexes, ils fondent le cœur palpitant de ce show qui ne traite pas tant de catch que des masques successifs que ses héroïnes doivent adopter pour dévoiler leur vérité.

À l’heure où Netflix hésite de moins en moins à décapiter ses shows les moins massivement appréciés, on peut se réjouir de retrouver cette troupe hétéroclite de protagonistes attachants pour une troisième tournée, située à Las Vegas, qui s’annonce éminemment glorieuse et gavée de paillettes.

 

photo, Betty Gilpin, Alison Brie Nouveau décor, même équipe

 

WU ASSASSINS

Ça parle de quoi ? Dernier d'une lignée d'élus, un chef en herbe fait équipe avec un policier de la criminelle pour élucider un mystère séculaire et stopper des assassins surnaturels.

Pourquoi il faut le regarder ? De loin ça ressemble un peu (trop) à Bright où Will Smith traquait des méchants elfes avec un coéquipier orc. Sauf que Wu Assassins est menée par Iko Uwais, la star explosive de The Raid et The Raid 2 : Berandal, et qu'il donne notamment la réplique à Katheryn Winnick, bien connue des fans de la série Vikings (et qui réalise d'ailleurs un épisode).

Créée par John Wirth (Hell on Wheels), Wu Assassins pourrait donc être la bonne petite surprise, remplie de bastons, de gunfights, de ninjas magiques, et de gens dotés de pouvoirs dingos. Après tout, si Iron Fist a trouvé des fans, pourquoi pas lui.

 

photo The Raid option Iron Fist

 

THE NAKED DIRECTOR

Ça parle de quoi ? Années 1980. Japon. Le réalisateur Toru Muranishi développe des vidéos pornographiques. Il remet ainsi en question la morale japonaise au sujet du sexe.

Pourquoi il faut le regarder ? The Deuce nous a montré la révolution du porno dans le New York des seventies. À bien des égards, The Naked Director pourrait être considéré comme son voisin nppon. À la différence que le vertige scorsesien de David Simon aurait ici été remplacé par une électricité japonaise qui s’annonce autrement plus légère et nerveuse.

Et puis bon, tout être humain a besoin d’excuses valables pour regarder ses semblables forniquer gaiement. The Naked Director ou la biographie fictionnalisée de Toru Muranishi, légende japonaise du porno, célèbre dans l’archipel pour avoir provoqué une véritable remise en cause de la censure et une vague de libération dans la représentation de la sexualité.

 

Affiche officielleUne série qui en a dans le slip

 

 

ET AUSSI...

L'Étudiante et Monsieur HenriMa vie de chat... 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche officielle

 

Tout savoir sur Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
MystereK
12/08/2019 à 16:26

PUBELLE un film de 2015, deux film de 2016, 3 saisons de 2019 ? Pleins de vieilleries, vraiment ? Pour un catalogue de VOD, il faut de l'ancien et du nouveau, et 2015... c'est pas encore une vieillerie même si c'est plus de la nouveauté.

Poubelle
10/08/2019 à 16:39

Pleins de vieilleries comme d hab

GuillaumeMT
10/08/2019 à 10:27

Salut l'équipe,

Petite question avez vous des nouvelles du film de super héros français "comment je suis devenue super héros " de Douglas Attal ?

Merci

votre commentaire