Spider-Man : après Far from Home, le boss de Marvel pense que l'affrontement avec Venom est "inévitable"

La Rédaction | 20 juin 2019
La Rédaction | 20 juin 2019

Quoi qu’on pense de Venom, il s’est avéré un succès massif au box-office international. Tout le monde se demande à présent si Sony pourra réunir à l’écran l’anti-héros et son adversaire de toujours, Spider-Man. Le boss de Marvel, Kevin Feige, a déjà sa petite idée.

Mine de rien, la situation du Tisseur est aussi complexe qu’incertaine. Cédé au mitan des années 90 à Sony, quand Marvel était alors « juste » un éditeur de comics au bord de la banqueroute, le héros inventé par Stan Lee y a coulé de jours heureux devant la caméra de Sam Raimi, avant de se perdre devant celle, beaucoup plus incertaine, de Marc Webb.

De résultats commerciaux décevants en gros problèmes industriels au sein du studio (dont un piratage massif aux airs de désastre), Sony a décidé de s’approcher de Marvel, passé entre temps sous le contrôle de Disney.

 

photo, tom hardyQuand Louis de Funès rencontre une vieille tranche de foie de veau

 

Un accord a été trouvé entre les deux entreprises, Sony partageant l’exploitation de Spider-Man avec Tonton Mickey, afin de lui permettre d’apparaître dans le Marvel Cinematic Universe. D’où un contrat d’exploitation conjointe courant jusqu’à 2019, qui aura abouti aux apparitions entoilées de Spidey dans Captain America : Civil War, Spider-Man : Homecoming, Spider-Man : Far from HomeAvengers : Infinity War et Endgame.

Les deux structures vont-elles pérenniser cette collaboration, la faire muter, Sony va-t-il céder les droits à Disney ou bien les reprendre ? La question brûle d’autant plus les lèvres que Sony a (encore) réaffirmé sa volonté de générer son propre univers étendu à partir du personnage de Venom, dans lequel on a du mal à ne pas imaginer Spider-Man. Or, tant qu’il y a partage, cela demeure légalement impossible.

Pourtant, des propos de Kevin Feige, rapportés par Cinemablend viennent de jeter le doute.

 

photo, comicsVers un duel au sommet ?

 

« Je pense que c’est entre les mains de Sony. Ils possèdent ces deux personnages, et ont introduit Venom dans leur univers. J’ignore quels sont leurs plans pour le prochain Venom ou s’ils vont envisager d’abord cette réunion. Mais elle semble inévitable. »

Bien sûr, le boss de Marvel ne se mouille pas et se garde bien d’annoncer un retour de Peter Parker chez Sony après Spider-Man Homecoming, mais en l’état difficile de ne pas y voir un sous-entendu selon lequel le personnage serait prochainement rendu à Sony…

Quoi qu’il en soit, Tom Holland sera à l’affiche de Spider-Man : Far from Home dès le 3 juillet sur tous nos écrans.

 

photo, Tom Holland, Jake GyllenhaalPeter Parker a encore du pain sur la planche

commentaires

PeuImporte
21/06/2019 à 10:56

L'image utilisée dans l'article présente Scarlet Spider (Ben Reilly de la Saga du Clone) et non Spider-man (Peter Parker), Il doit exister plétore d'images avec l'authentique Spider-Man et Vénom...
Sinon vu les purges qu'étaient les films Vénom et Amazing Spider-Man, j'espère que Sony ne touchera plus au tisseur

captp
21/06/2019 à 10:19

que sony ait ce sentiment j'en doute pas une seule seconde mais je ne peux pas imaginer une seule seconde que personne chez eux les prévienne qu'ils ont une fâcheuse tendance a absolument tout bouser comme des cochons et que Venom est le succès le plus incompréhensible et immérité de ces derniers temps.
Si il reprenne leur indépendance pour faire de la qualité venom et que derrière ça foire ils vont se retrouver dans la même impasse qu’après les spiderman de 2010 pour pleurer du sang avec un jouet tout cassé.
Ne peuvent ils pas négocier une exploitation des autres perso marvel en anime et jeux vidéo en gardant l'accord ciné car pour le coup là il maîtrise et c'est super rentable.( new-génération et le jeu sony).

tom's
21/06/2019 à 10:18

Sony est décevant avec Venom il ont de l'or en barre mais sachant ce qu'ils en ont fait "rien" est le terme,c'est le problème de ces éxécutifs pour qui cinéma veut dire dollars,on est quand même dans une tourmente actuelle des films vides de sens fait pour des enfants de 8ans au cerveau en off, pour spiderman la version Tom holland ado neuneu et sa version numérique baclé filmé sans génie a la Sam Raimi, Marvel devrait se repasser en boucle le n2 pour prendre une leçon filmique. Le Salut viens de l'animation comme on as pu le voir ou bien le rêve et on y as cru ces dernier jours serait de réunir Raimi et Tobey Mcguire 15après, un P.Parker posé obligé de reprendre le costume a partir de ça tu peu dérouler un scénario d'ailleurs si j'étais moins flemmard j'essaierais d'en écrire a force d'anticiper leurs trucs hyper prévisible ou quand je bad devant une scène j'ai souvent l'alternative qui me vient en tête bref lol

Ronnie
21/06/2019 à 10:07

Ce qui me dérange le plus c'est que dans le film c'est que Venom est un anti-hero qu'on apprécie en plus de Tom Hardy que j'adore alors perso ca me ferai chier qu'on le fasse devenir le méchant alors que lui même se bat contre les méchants certes avec moins de tacte mais il a sa forme de justice quand meme par biais d'Eddy Brock.

RaidenX
20/06/2019 à 21:36

Sony doit se sentir des ailes pousser avec Venom. Ce dernier a fait 855M et Homecoming a fait 880M, je sais pas si vous vous rendez compte de l'écart ridicule entre les deux films face a la difference de notoriété entre les 2 personnages. Du coup ils doivent se dire qu'ils pourraient très bien faire les choses dans leur coin sans Marvel et recuperer le merchandising. Car a la base n'oublions que Sony a demandé a Marvel de produire le Spiderman du MCU car les Amazing n'ont pas rapporté autant qu'attendu.

Styff_panda
20/06/2019 à 18:58

Après il y a la solution du multivers. Si c'est bien amené, chacun son spiderman et tout le monde est content...

Simon Riaux - Rédaction
20/06/2019 à 18:47

@Peter

Disons que du côté de Marvel, il faut quand même prendre les déclarations avec plus que des pincettes l'entreprise ayant pour habitude de se contredire dès que le vent tourne, voir de jouer le faux pour préserver ses négos/surprises.

Simon Riaux - Rédaction
20/06/2019 à 18:45

@Peter

De mémoire, il s'agissait d'une interview dans Cosmic book news.

Mais ce qui est certain en revanche, c'est que le pouvoir de Marvel sur Spidey est infiniment moindre que Sony. Ils n'en ont littéralement pas les droits, et ne touchent pas un centime sur les aventures solo du Tisseur. Ils n'ont "que" le merchandising et les produits dérivés en général (et c'est déjà beaucoup, évidemment).
Techniquement, si Sony ne veut pas lâcher Spider-Man, Marvel n'a strictement aucun moyen de le récupérer.

Peter
20/06/2019 à 18:44

Navré pour le double commentaire, j'ai oublié d'ajouter qu'il a été clairement dit que Spider-Man aura une place importante dans la suite du MCU à l'instar de Captain Marvel qui aura à titre d'exemple la même importance que Tony Stark durant ces 10 dernières années.

Peter
20/06/2019 à 18:42

@EcranLarge Est-il possible de retrouver les propos d'Amy Pascal ? Car comme cela était dit dans les commentaires, il n'a jamais était question que Spidey retourne chez Sony. J'ai même envie dire que Marvel Studios à plus de pouvoir sur le personnage que Sony. Si Spidey doit quitter l'un des deux studios ça serait pour Marvel Studios et non pour Sony.

Plus

votre commentaire