Avant John Wick : Parabellum, Keanu Reeves revient sur l'époque où il était persona non grata chez la Fox

Camille Vignes | 15 avril 2019 - MAJ : 15/04/2019 18:06
Camille Vignes | 15 avril 2019 - MAJ : 15/04/2019 18:06

À l’affiche de John Wick pour la troisième fois dans quelques semaines, Keanu Reeves a longtemps été "l'excommunicado" de la Fox.

Avec 121,2 millions de dollars encaissés à domicile et 350,4 à l’international pour un budget hors marketing de 30 millions, et avec ses Oscars du meilleur son et du meilleur montage sonore, Speed a indéniablement été un énorme succès au box-office. Sorti en 1994, c’est aussi le film qui a permis à Keanu Reeves de passer du statut de star locale, grâce à Bill & Ted's excellent adventureMy Own Private Idaho ou Point Break - Extrême limite, à celui de superstar internationale.

Et pourtant, quand la Fox a proposé à l’acteur de rempiler avec un second chapitre, Speed 2: Cruise Control, Keanu Reeves avait choqué le studio en déclinant la proposition.

 

photo, Keanu ReevesOfficer Jack Traven : Keanu Reeves dans Speed

 

Or, a sa décision a eu un impact sur sa carrière. Récemment portraitisé par GQ magazine, celui qui prête son visage à John Wick a avoué que la Fox l’avait puni en le mettant au placard pendant une bonne grosse dizaine d'années.

« Je n’ai pas retravaillé avec elle [ndlr : la Fox] avant Le jour où la Terre s’arrêta [ndlr : en 2008] ».

Une annonce étonnante quand on sait qu’entre Speed et Le Jour où la Terre s'arrêta, Keanu Reeves est devenu l’un des acteurs les plus connus du monde en interprétant Neo dans la trilogie Matrix.

 

photo, Keanu ReevesLa bonne pilule pour Keanu

 

Il aura fallu attendre 2014 et le succès imprévisible de la production Lionsgate John Wick pour que l’acteur retrouve définitivement les faveurs du public. En effet, Le Jour où la Terre s'arrêta a été un échec pour la Fox, n’empochant que 79,3 millions de dollars en Amérique (233 à l’international) pour un budget de 80 millions.

Grâce aux 135 millions de dollars encaissés à domicile et 268,3 à l’international des deux premiers chapitres de la franchise John Wick (60 millions de budget hors marketing à eux deux), Keanu Reeves a remonté la pente. John Wick : Parabellum sera en salles le 22 mai prochain.

 

commentaires

Momo
16/04/2019 à 19:37

Four ou pas j'adore cet acteur ❤❤❤

Geoffrey Crété - Rédaction
16/04/2019 à 09:58

@sly

Deux raisons :
- Une suite qui fait vraiment moins bien que le premier est qualifiée d'échec pour des raisons logiques (Speed premier du nom, c'était tout de même plus de 350 millions)
- Le bilan nécessite plusieurs données autre que le box-office : ici, le budget, et la répartition de ce box-office.
Speed 2 a coûté dans les 160 millions sans compter le marketing (très loin des 30 millions de budget du premier) : on voit donc bien à quel point il devait rapporter plus.
Par ailleurs, le box-office américain est vital, car un studio y récupère bien plus d'argent qu'à l'international. Speed 2 y a seulement rapporté dans les 48 millions (loin des 121 du premier).
En gros : 300 millions au box-office mondial, ce n'est pas 300 dans les poches du studio, loin de là.

Avec ces éléments en main, Speed 2 est bel et bien un four.

Hasgarn
16/04/2019 à 09:44

@ Zanta : ça c’est envoyé :D
Et tu as raison, Speed 2 est vraiment médiocre

sly
16/04/2019 à 09:43

J'aimerai un jour qu'on m'explique (ce n'est pas ironique) pourquoi diable un film qui rapporte 300 millions dans le monde et en a couté 80 est qualifié d'échec ? 220 millions c'est trop court pour des bagnoles de luxe et des piscines ?

Quel est donc le maitre étalon des producteur d'Hollywood ?

Zanta
16/04/2019 à 09:13

en meme temps, si Fox en veut à un acteur d'avoir refusé le script de Speed 2, pas étonnant qu'ils aient été rachetés, ces andouilles.

votre commentaire