Pour Steven Spielberg, rien ne vaut l'expérience d'une salle de cinéma (coucou Netflix)

Camille Vignes | 20 février 2019
Camille Vignes | 20 février 2019

À l'occasion de la cérémonie des Cinema Audio Society Awards, Steven Spielberg a encore une fois laisser entendre son avis sur l'expérience cinématographique.

Entre les nombreuses nominations aux Oscars de Roma (10, détaillées ICI), le film d’Alfonso Cuarón disponible sur Netflix, et l’arrivée courant 2019 sur la plateforme du prochain Martin Scorsese, The Irishman, les films destinés au petit écran occupent une place de plus en plus grande sur la scène cinématographique mondiale.

 

Photo Ready Player OneSur le tournage de Ready Player One

 

Face à la montée croissante du pouvoir des plateformes de SVoD, et même s’il ne les pointe jamais vraiment du doigt, Steven Spielberg a tenu à défendre la bonne vieille salle de cinéma, son obscurité et ses fauteuils rouges pendant son discours au CAS Awards (alors qu'il recevait l'Award du meilleur réalisateur).

« J’adore la télévision. J’adore ses opportunités. Certaines des meilleures écritures de ces dernières années ont été faites pour la télévision, certaines des meilleurs réalisations et performances aussi. Le son que l’on peut avoir chez soi est meilleur que tout ce qu’on a pu connaître jusqu’à maintenant, mais il n’y a rien de comparable avec le fait de s’assoir dans une grande salle obscure, aux côtés de parfaits inconnus, et de partager la même expérience. C’est quelque chose en quoi l’on croit tous. »

 

"Regardez une partie du discours de Steven Spielberg aux CAS Awards de l'autre nuit. Qu'est ce que vous en pensez ?" - Marc Malkin (Variety)

 

Évidemment, quand on sait que l’un des favoris des Oscars 2019, Roma, après avoir connu une carrière plus que limitée en salles, est proposé par Netflix, ces nouveaux propos ont une résonnance particulière. Et, souvenez-vous, en mars dernier le réalisateur mythique expliquait qu’un film pensé dès le départ pour la SVoD ne pouvait être qualifié de film de cinéma, et surtout qu'il n'avait pas sa place aux Oscars.

Pour contrer les arguments de Steven Spielberg et d’autres (comme Quentin Tarantino et Christopher Nolan), le responsable des contenus Netflix (Ted Sarandos) avait précisé en décembre au micro de Variety ne pas vouloir entrer en conflit avec l’expérience cinématographique.

 

PhotoIl faut sauver le soldat cinéma

 

« Je pense que nous nous complétons. Roma est incroyable sur grand écran, mais la plupart des pays n’y ont pas accès. Ce que je veux faire, c’est connecter les gens à des films qu’ils vont aimer. »

Les propos de Steven Spielberg sont dans la continuité d'un débat évidemment très important, mais semble un peu passéistes. Quoi qu'il en soit, le virage qu'a pris l'industrie du cinéma depuis quelques années est irréversible et rien n'indique la mort du cinéma classique.

 

Photo Steven SpielbergArrête-moi si tu peux

commentaires

lax69
20/02/2019 à 21:17

Il a raison sur l’atmosphère d'une salle. En imax par exemple c'est incomparable avec une télé ou rétroprojecteur si grand soit ils

jarvel
20/02/2019 à 18:04

J'ai un gros doute sur le fait que Steven Spielberg aille comme nous dans un multiplex s’asseoir aux côtés de parfaits inconnus. L'expérience cinéma OK tout ça, mais pour le reste, je crois qu'il nous sort sa belle flûte de pan.

Rudy Mako
20/02/2019 à 17:48

Un film s'apprécie mieux, lorsqu'on le suit dans les conditions qui garantissent une parfaite compréhension et visibilité. Je vote pour la vidéo à la maison

alexor
20/02/2019 à 17:29

Quand je vois la qualité d'image dans les salles CGR je ne suis pas d'accord avec lui.
l'image est immonde alors je préfère regarder chez moi .

maxleresistant
20/02/2019 à 17:10

C'est sûr qu'après avoir vu Alita en imax laser 3D, je pex vous dire que si j'étais riche je verrais tous mes films comme ça.
Mais l'experience de communion a perdu de son charme je trouve. La faute à la mauvaise éducation des gens et a la politique des salles de cinés.

Starfox
20/02/2019 à 15:09

Je me souviens qu'en sortant de la projection du Soldat Ryan, j'avais les jambes qui tremblaient.

Irreversible m'avait fait le même effet.

Je ne suis pas sûr que l'effet aurait été le même si j'avais vu ces films sur petit écran,..

menemen
20/02/2019 à 13:56

à part ceux qui ont la carte ugc ou gaumont, on va pas se mentir y'a pleins de films que nous n' iront jamais voir au cinéma.. il y'a tellement de films qui sortent par semaines

MystereK
20/02/2019 à 13:36

Toujours le même débat inutile. L'immense majorité de ceux qui aiment les films préfèrent l'expérience au cinéma... mais...

Qui a la possibilité d'aller 365 jours par an au cinéma ? Qui a la possibilité de voir tous les films qu'il veut pendant la courte durée de leur exploitation en salle ? Qui de ceux qui vivent en dehors des grandes villes on l'opportunité de voir certains films dans une salle de proximité ?

VOD, Blu-Ray, cela n'empêche pas d'aller au cinéma et chacun fait ses choix selon ses possibilités. Il faut que les professionnels du cinéma arrêtent ce combat que je trouve absurde.

LJK
20/02/2019 à 12:24

Je préfère un film qui sort sur Netflix avec une visibilité correcte qu'un autre qui sortira dans 20 salles puis se vautrera car il n'a pas eu un budget com suffisant pour exister à coté des blockbusters/comédies françaises.

Spielberg ne connait aucune de ces contraintes là. Pourtant il a vu beaucoup de collègues en souffrir voir carrément disparaitre, mais il a visiblement l'air d'en avoir rien à cirer.

saiyuk
20/02/2019 à 12:14

il y a peut-être une possibilité que Spielberg dise cela car au vu de son statut et de ses relations personne ne lui refuse pour le moment un projet. Les réalisateurs allant sur netflix le font car Hollywwod ne leur permet plus de monter un projet original ou personnel. Faut pas ce leurrer les grands noms ayant signé chez NETFLIX n'ont jamais rapporté 600 millions sur un film, que ce soit les freres coen, scorsese ou cuaron (encore que lui entre Harry Potter et gravity il est un peu le contre-exemple). Donc oui je suis entièrement d'accord avec vous sur l'incivilité au cinéma, sur le fait qu'Hollywood bouffe tout, et que NETFLIX est une sacré aubaine que ce soit pour les réalisateur ou nous les spectateurs, mais pour moi aussi rien ne ce compare a une salle de cinéma...

Plus

votre commentaire