Eddie Murphy confirme qu'il sera bien dans la suite du culte Un Prince à New-York

Christophe Foltzer | 14 janvier 2019
Christophe Foltzer | 14 janvier 2019

commentaires

Pat
15/01/2019 à 11:35

J'avais bien aimé cette comédie mais si longtemps après je ne vois pas trop l'intérêt d'une suite.

A quand 2 fauteuils pour 3...

Tahar
15/01/2019 à 00:05

J'adore eddy murphy c'est bien qui ai une suite d un prince à new York très belle comédie espérons qui est les mêmes comédiens

Ram
14/01/2019 à 19:56

Sexy chocolat

Rorov94
14/01/2019 à 17:12

@rotal
Eddy c'est le roi!
Même dans ses nanars c'est le boss(PLUTO NASH,PERPÈTE,)

rotal
14/01/2019 à 16:26

Je ne sais pas pour vous mais c'est le seul acteur comique quand je le regarde même en photo, j'ai tout de suite le sourire. Dans son domaine, je crois qu'il est au dessus de tous même Carrey n'est pas à son niveau. Il y a des acteurs que j'aimerais parfois revoir en haut de l'affiche, lui c'est sans hésitation.

Rorov94
14/01/2019 à 14:38

Juste pour dire aux fans du merdique BLACK PANTHER:
C'est qui le 1er blockbuster black,joué par des blacks,se passant dans un pays africain imaginaire et ayant cartonné au b-o en 1988?
C'est pas ces branleurs du Wakanda qui me contredirons...vive le Zamunda!

Rorov94
14/01/2019 à 14:33

Bon,maintenant je vais me taper un BIG MIK chez MC DOWELL ,le temps de me coiffer avec du SOUL GLO et d'écouter un album des SEXY CHOCOLAT!
Bande de schmolls!

Matt
14/01/2019 à 13:18

J'ai toujours adoré l'affiche signé par le grand Drew Struzan. Le film, par contre, moins.
Je préfère de loin "Un Fauteuil Pour Deux" du même tandem Landis/Murphy.
Wait and see pour cette suite pas nécessaire....

Olivier637
14/01/2019 à 13:16

@Gripsou: lol

et sans Chris Tucker. et sans Chris Rock.

gripsou
14/01/2019 à 12:18

A la fois content et sur la réserve. Un Prince à NY est un classique. Punchline sur punchline, des scènes cultes (celle du salon de coiffure au sujet de Mohamed Ali), une bonne morale, Samuel L. Jackson en braqueur...J'espère que ça se fera sans Kevin Hart.

votre commentaire