Sam Raimi révèle quel autre film de super-héros il aurait dû réaliser avant Spider-Man

Créé : 16 novembre 2018 - Christophe Foltzer
Photo Affiche détail
118 réactions

Que les films de super-héros règnent en maitre au cinéma, ce n'est pas un scoop. Même si c'est plutôt récent quand on y réfléchit. Le succès de Marvel est plus une consécration d'un genre entier qu'un pionnier puisqu'il y avait déjà eu de gros hits auparavant.

Mais il est vrai que, dans les années 80 et 90, les studios n'accordaient aucun crédit aux films de super-héros, généralement fait par-dessus la jambe par des gens qui n'étaient pas plus passionnés que cela par le sujet et le résultat était toujours plus ou moins pitoyable à l'écran. Et puis, le premier Blade est sorti et, d'un coup, les choses ont commencé à changer. Ensuite est arrivé le premier X-Men et là, les studios ont commencé à prendre le genre au sérieux. Puis vint le premier Spider-Man et plus personne ne s'est jamais posé de question.

 

PhotoLe film qui a tout changé

 

Si Sam Raimi a clairement changé la donne avec la première aventure du Tisseur sur grand écran en 2002, ce n'était pas sa première tentative dans le monde du comic-book au cinéma puisqu'il avait déjà créé et réalisé Darkman bien longtemps avant, en 1990, qu'il avait connu son petit succès puisque deux suites avaient été produites, sans qu'il s'en charge personnellement.

Et aujourd'hui, Sam Raimi, alors qu'il se remémorait quelques souvenirs du regretté Stan Lee, disparu au début de la semaine, au micro du Hollywood Reporter, a révélé que le destin aurait pu être tout autre puisqu'il avait bien failli réaliser un autre film de super-héros avant que le studio ne s'y oppose :

 

Photo Sam RaimiSam Raimi

 

"Juste après Darkman, j'ai reçu un appel de Stan Lee qui m'a dit qu'il avait aimé mon film. Nous sommes allés déjeuner et il m'a proposé que l'on travaille ensemble. Je lui ai alors dit que j'adorerai faire un film sur Thor. Nous avons travaillé ensemble pendant un moment sur un traitement du scénario (ndlr : un gros résumé de l'histoire) et puis nous sommes allés voir la Fox pour leur en parler. Ils nous ont répondu que c'était absolument hors de question parce que les comic-books ne faisaient jamais de bons films. C'était en 1991."

La suite, on la connait. 11 ans plus tard, Sam Raimi change la donne avec Spider-Man et, en 2011, Kenneth Branagh sort le film Thor, installant le personnage dans le MCU. Heureusement qu'entre-temps la Fox s'est lancé dans la saga X-Men avec succès sinon, le studio l'aurait bien mauvaise aujourd'hui. Comme quoi, ça ne tient à pas grand chose le destin.

 

Image 663029Darkman, le précurseur

commentaires

Ent 16/11/2018 à 13:53

Je voula8s dire Blade pas Blasé. Ahah

Ent 16/11/2018 à 13:52

BATMAN ET SUPERMAN sont 2 personnages qui dépassent le simple comic book, il est normal que ces personnages brassent le public. Mais à part ceux la et surtout à l e poque, les films de super héros étaient synonyme de cheap et kitch. Blasé à tellement été déformé de son moule originel pour surfer sur la vague gothique des 90,s. Donc oui, avant x men et spidemran les film du genre super héroïques étais.t évités par les studio ET le public.

bof 16/11/2018 à 13:30

P.S. Sans oublier Blade (1998)...

bof 16/11/2018 à 13:28

@Amnorian

Que le rédacteur s'exprime clairement, alors! ;-) C'est le premier Superman, succès critique et public, qui a ouvert la voie en 1978. Ensuite, les Batman de Burton ont posé de nouveaux jalons. Raimi, dont il ne faut pas sous-estimer le mérite pour autant, n'arrive que dans un troisième temps. L'énorme succès de son Spiderman est certainement à l'origine de la multiplication des projets.

Amnorian 16/11/2018 à 11:47

Je pense surtout que le rédacteur mentionne la difficulté d'adapté du marvel la ou DC (superman, batman) réussissait haut la main ses adaptations (effet inverse maintenant.....)
Blade fut un symbole que les marvel pouvait être adaptés !

corleone 16/11/2018 à 10:29

Putain si le maestro Raimi avait fait un Thor ça aurait sûrement eu plus de gueule que cette plaisanterie qu'est celui du MCU.

Number6 16/11/2018 à 09:59

@l'enfer Satan l'habite:

Je pense surtout que quand on cite X-men et le Spidey de Raimi, c'est pour bien faire comprendre que ce fut un tournant des années 2000 pour le genre super héroïque. Donner c'est 1978 et Burton 1989. Le cinéma va tellement vite dans ce qu'il propose qu'il est de bon ton je pense de différencier les époques.
Et puis le Burton, on peut pas dire qu'il soit vraiment dans la même vision que les blockbusters super-héros des X-men et tout le reste depuis.

Satan Lateube 16/11/2018 à 09:04

Et les Batman de Tim Burton ça compte pour du beurre ? Voire le Superman de Richard Donner ?

votre commentaire