Le terrible Leprechaun revient (encore) dans la première bande-annonce de Leprechaun Returns

Créé : 15 novembre 2018 - Christophe Foltzer
photo leprechaun
367 réactions

Les années 90, c'était n'importe quoi en matière de films d'horreur. Surtout la première moitié de la décennie. Les grands boogeymen des années 80 étaient sur la pente descendante, de nouveaux monstres arrivaient et ils n'avaient clairement pas peur du ridicule.

Sans trop que l'on sache pourquoi, Leprechaun de Mark Jones, sorti en 1993, est devenu un petit film culte pour pas mal de monde alors qu'il ne s'y passait pas grand chose d'intéressant. Tout au plus avions-nous droit à Jennifer Aniston qui gesticulait dans tous les sens juste avant de déménager à New-York et de rencontrer ses Friends. Et puis, bien sûr, il y avait Warwick Davis qui s'éclatait dans le rôle du Leprechaun, ce petit lutin vert bien salace qui refusait qu'on lui pique ses pièces d'or.

 

photo Jennifer AnistonMais on avait rompu !

 

Comme ça a marché, ils ont fait plusieurs suite à ceci près qu'entre-temps, ils ont dû échanger le café contre de la bonne cocaïne puisque, après quelques suites classiques, le lutin se l'est joué Gangsta avant de se faire un bon trip dans l'espace. En 2014, un reboot a été tenté, Leprechaun : Origins, mais on ne peut en mettre aucune image sans risquer de casser internet tellement le résultat était nul.

 

photo leprechaunLe nouveau Leprechaun, très en phase avec son époque

 

C'est donc avec une surprise un peu artificielle que nous découvrons aujourd'hui la bande-annonce de Leprechaun Returns, un direct-to-video produit par Syfy et qui arrivera dans les bacs américains le 11 décembre prochain. Et c'est qu'il est la suite directe du premier Leprechaun.

On y retrouve donc la baraque pourrie dans la pampa, avec un groupe d'étudiantes qui décident de la retaper pour y établir la base de leur sororité tout en la rendant écologique grâce à des panneaux solaires. Manque de bol, elles réveillent le Leprechaun et il est bien décidé à se dégourdir les jambes.

 

photo leprechaunForcément, ça tâche

 

Le lutin a subi de gros changements, physiques déjà. Mais surtout, il n'est plus interprété par Warwick Davis, ce qui est fort dommage, mais par Linden Porco qui semble s'amuser tout autant que son prédécesseur. Si le film ne nourrit pas de grandes ambitions et qu'il semble quand même bien crétin, il retient l'attention parce qu'il est réalisé par Steven Kostanski, à qui l'on doit un The Void très imparfait mais superbe sur le plan esthétique.

Bon alors c'est sûr, il ne faut pas s'attendre à un gros chef-d'oeuvre, mais le film semble idéal pour une soirée pizza-bières entre potes, ce qui n'est déjà pas si mal.

 

Affiche officielle

commentaires

Number6 15/11/2018 à 13:29

Genre je ne serais pas surpris qu'on annonce un nouveau Pumpkinhead...

Miami81 15/11/2018 à 12:08

Autant ces séries Z sont toujours (souvent) mauvaises, autant ils ont toujours de supers affiches

Miami81 15/11/2018 à 12:07

Autant ces séries Z sont toujours (souvent) mauvaises, autant ils ont toujours de super affiches!

votre commentaire