Shrek : le producteur de Moi, moche et méchant veut faire revivre l'ogre vert

Camille Vignes | 7 novembre 2018
Camille Vignes | 7 novembre 2018

Pour faire revivre Shrek, l’Ogre préféré des enfants et son acolyte félin Le Chat potté, Universal Pictures se tourne vers Christopher Meledandri,  le producteur Moi, moche et méchant.

Souvenez-vous, Shrek c’est cet ogre misanthrope vivant tranquille dans son marais qui a bercé les années 2000. Il voit sa vie basculer lors de l’arrivée d’une ribambelle de créatures, comme l'Âne qui deviendra son meilleur ami. Doublé par Eddy Murphy, il est resté dans les mémoires comme la pire des pipelettes. La saga sème des péripéties sur le chemin de l’ogre et de ses amis durant les quatre épisodes.

De la délivrance de la princesse-ogresse Fiona, aux tentatives d’assassinats ratées, de la paternité aux nombreuses altercations avec Charmant et Marraine la bonne fée, Shrek est un véritable conte de fée moderne.

 

Image 200844Génial le conte de fée ...

 

Au total la saga Shrek et son dernier opus le Chat Potté, ce n’est pas moins de 3,5 milliards de dollars au box-office mondial. Ainsi, on comprend mieux pourquoi Universal Pictures a décidé de les faire revivre, sept ans après. C’est à Christopher Meledandri, le producteur de Moi, moche et méchant et du très attendu Le Grinch, que le studio a demandé d’écrire de nouvelles histoires. Il explique à Variety l'importance qu'il accorde au doublage, et sa volonté de réunir le même casting :

« Quand on jette un œil à ces performances vocales, elles sont incroyables, et même si on a la possibilité de tout réinventer, j’ai envie de répondre à la nostalgie des premiers personnages et aux sentiments qu'ils me procurent ».

 

PhotoPleaaaaaaase, donnez nous Murphy

 

Lors du rachat de DreamWorks Animation (studio de Shrek) par Comcast en 2016, Meledandri, déjà aux commandes de son studio Illumination Entertainment, avait refuser de superviser DreamWorks Animation, se sentant incapable de maintenir le même niveau d’exigence dans ses films en étant sur deux fronts en même temps :

« La façon dont je travaille avec mon équipe est vraiment très intense, elle ne me donne pas vraiment l’opportunité de penser à d’autres projets. »

On comprend sa démarche quand on connait le succès de ses films. Avec plus de 3,7 milliards de dollars engrangés au box-office mondial, la franchise Moi, moche et méchant et Les Minions surpasse la saga des Shrek. Alors même si le producteur n’a pas encore craqué tous les secrets de l’Ogre, nul doute que ce n’est plus qu’une question de temps avant que les spectateurs retrouvent ce dernier dans les salles obscures.

Le Grinch, nouvelle production de Christopher Meledandri, sortira sur nos écrans le 20 novembre prochain.


PhotoEt comme par hasard il est vert lui aussi ...

commentaires

Muldo
17/11/2018 à 09:01

ils peuvent en faire encore et encore , après Shrek père Noel et Shrek à la plage

clejinn
07/11/2018 à 19:52

Honnêtement le doublage vo m'a toujours semble très fade par rapport à la vf qui est à mourir de rire !

Zanta
07/11/2018 à 17:45

Cameron Diaz, Eddie Murphy et Mike Myers ?
Mouis... ils ne doivent pas être trop occupés.

votre commentaire