Les Indestructibles reviendront-ils un jour en version film live ?

Christophe Foltzer | 18 octobre 2018 - MAJ : 08/11/2018 18:43
Christophe Foltzer | 18 octobre 2018 - MAJ : 08/11/2018 18:43

Parmi les nombreux maux qui gangrènent le cinéma de divertissement actuel, Disney s'est fait une spécialité bien à lui : transformer ses grands classiques en films live avec de vrais comédiens. Pour le meilleur et pour le pire. Alors, forcément, on frissonne en pensant à ce qu'il a prévu dans les années à venir.

Maintenant que le premier teaser du Aladdin de Guy Ritchie est en ligne, on se rappelle à quel point Disney s'est mis en tête de péter les noix à ses fans les plus anciens et à ramoner leur enfance. Entre des suites tardives à la Retour de Mary Poppins et la ribambelle de grands classiques animés transformés en film live, on se dit que tout va y passer. Le pire étant bien entendu que le public répond toujours présent et que le box-office affiche d'excellents résultats.

 

photo Emily BluntLe retour de Mary Poppins

 

Si on espère, par une sorte d'intégrité intellectuelle déplacée par rapport à la réalité, que les gens finiront par se lasser et que Disney arrêtera de massacrer son patrimoine, ce moment n'est pas encore arrivé, loin de là, et on ne peut que zieuter les succès récents du studio d'un oeil rempli d'appréhension saupoudré d'une vraie dose de peur. Et notamment Les Indestructibles 2 de Brad Bird, qui s'inscrirait totalement dans la mouvance super-héroïque du studio actuellement au top avec les productions Marvel.

Mais le réalisateur des deux films, lui, n'est pas très chaud à cette idée, et il ne s'est pas privé pour en parler au micro de Cinema Blend, histoire de rassurer les fans qui commençaient déjà à se liquéfier à cette perspective :

"On en avait déjà parlé à l'époque du Géant de fer et c'est vrai que vous pouvez raconter n'importe quelle histoire de n'importe quelle façon. Mais moi, je pensais que Le Géant de Fer était une histoire à raconter en animation, et je pense la même chose des Indestructibles, même si les personnages sont humains.

 

photoLes Indestructibles 2

 

Vous pourriez tout à fait raconter cette histoire en live mais serait remâcher encore une fois la même chose, quelque chose que l'on voit beaucoup trop souvent en ce moment. J'ai besoin de quelque chose de neuf, et le monde n'est pas vraiment ouvert à ça en ce moment. On vous ressert toujours la même recette en vous disant qu'on y a rajouté une poignée de persil. Moi, je dis non."

Des propos rassurants donc bien que Bird avoue dans la foulée qu'il n'a aucun problème avec le concept-même de suites ou de franchises, à condition bien entendu qu'elles soient faites intelligemment :

 

photo

 

"J'aime une bonne suite comme n'importe qui d'autre. J'en ai fait deux moi-même. Mais je ne veux pas que cela soit le seul régime disponible. J'adore voir James Cameron faire ses Avatar et revenir à chaque fois avec quelque chose de totalement inédit. J'adore regarder Retour vers le futur et ignorer totalement ce qui va se passer. Donc j'espère vraiment que l'on va arriver à un moment où des suites vont être faites mais qu'en parallèle de plus en plus de films originaux seront produits à grande échelle. J'adorerai voir ça."


Et nous alors ! Franchement, on ne demande que ça mais quelque chose nous dit que ce n'est pas du tout ce qui va se produire. Une vague intuition, consécutive au nombre hallucinant de news que l'on rédige sur les suites, prequels, reboots et remakes. Quant à la version live du Géant de Fer, elle sort à Noël et elle s'appelle Bumblebee.

Et Les Indestructibles 2 est disponible en DVD et Blu-ray dès le 9 novembre chez Disney-Pixar.

 

PhotoLe géant de fer

Tout savoir sur Les Indestructibles 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zanta
18/10/2018 à 21:26

Un "copié-collé" ? Mais ça ressemble à une allusion à Finding Dory, ça ;)
Sinon, merci à Bird de veiller sur la marque "Indestructibles".
Toujours aussi navré par la "suite" tellement déceptive qu'a été Monsters University... Quelle connerie de l'avoir fait sans Pete Docter.

Number6
18/10/2018 à 12:51

D'accord avec Flaquito sur Peter et Elliott. D'ailleurs, le cendrillon de Branagh était pas mauvais aussi. Et je préfère voir un film comme Alice 1 ou 2 qui osent sortir du confort copié collé que justement les films comme la belle et la bête, le livre de la jungle... Qui sont peut être techniquement chouette, mais d'un creux... De toute façon, Disney en live, si ils ne font pas de suite ou du copiage d'animés, c'est quasiment échec. John Carter, tomorrow land, lone ranger. Pourtant de bons films, mais hélas pas au goût du public.

Flaquito
18/10/2018 à 09:56

"Le pire étant bien entendu que le public répond toujours présent et que le box-office affiche d'excellents résultats."
enfin c'est sans compter l'échec du 2nd Alice qui a probablement fait perdre un peu de sous, tout comme Peter & Eliott le Dragon, pourtant pas désagréable. Mais ces déceptions sont balayées, pour sûr, par les succès des autres adaptations

votre commentaire