Blade Runner 2049 : la beauté des images a compliqué le montage, et rallongé la durée du film

La Rédaction | 27 septembre 2018 - MAJ : 27/09/2018 17:09
La Rédaction | 27 septembre 2018 - MAJ : 27/09/2018 17:09

Le monteur du film de Denis Villeneuve, Joe Walker, a donné son ressenti très intéressant sur la post-production de la suite de Blade Runner.

Malgré toute la bonne volonté de son réalisateur, Denis Villeneuve, Blade Runner 2049 n’a pas eu le succès escompté dans les salles. Avec une enveloppe de 150 millions de dollars de budget officiel, le long-métrage qui fait suite au Blade Runner de Ridley Scott n’a engrangé que 92 millions de dollars au box-office domestique et 259,2 millions de dollars au box-office mondial. Un succès modéré (que vous pouvez retrouver plus en détails ici) qui a sacrément dû peser sur la conscience de son réalisateur.

L'ambition était pourtant grande et noble derrière la superproduction avec Ryan Gosling et Harrison Ford, qui malgré ses défauts ne ressemble à rien d'autre dans le paysage des blockbusters. Et alors que le cinéaste derrière SicarioPrisoners et Incendies planche sur son adaptation de Dune, le chef d'oeuvre de Frank Herbert, le monteur Joe Walker revient sur la post-production compliquée du film.

 

Photo Ana de ArmasAna de Armas

 

Au micro de Collider, Joe Walker, collaborateur et monteur notamment de Premier contact et Sicario, explique que le premier montage durait dans les quatre heures, et était si dense qu'il a été coupé en deux parties. Une version qui était plus longue donc mais "beaucoup plus forte" selon le réalisateur. Cependant, il était évidemment impossible pour eux de présenter un film aussi long à la Warner, et Joe Walker a dû couper dans le lard.

Néanmoins, il explique qu’il y a une chose qu’il n’a jamais pu toucher et tronquer, et qui a en partie imposé naturellement le rythme du film : la superbe photographie de Roger Deakins. Il explique en outre qu’en temps normal, un monteur laisse un personnage marcher dans une pièce pendant trois à quatre secondes en moyenne à l’écran dans ce genre de séquence. Un aspect impossible à couper pour Joe Walker, tant la photographie de Deakins l’époustouflait :

 

Photo Jared LetoJared Leto

 

"Sur Blade Runner 2049, j’ai cet incroyable effet de lumière qui suit les pas de Sylvia Hoeks, qui est incroyable à regarder grimpant les marches. La première personne que vous voyez dans le bureau est un homme dans l’ombre, un aveugle, avec la lumière artificielle du soleil qui pénètre et perce un énorme jet d’eau. Je ne pouvais pas couper ça."

Du coup, si toute la photographie de Deakins a été sauvée, que pouvait-il rester qui a été coupé lors du montage ? Toujours au micro de Collider, Joe Walker a déclaré que les "choses plus expérimentales" comme la longueur des scènes avaient été réduites en post-production. Ainsi que des scènes illustrant K (Ryan Gosling) subissant une série de tests.

 

Photo Harrison Ford"C'est bien dommage tout ça"

 

A noter qu'au début de la post-production, les deux comparses avaient décidé de scinder le film au moment où K couche avec Mariette (Mackenzie Davis).

"Le début de la deuxième partie était son réveil au lit. Cela nous a frappé d’attirer l’attention sur le fait qu’il s’agisse d’un film en deux parties. Il commence par une ouverture des yeux et la seconde moitié commence elle aussi par une ouverture des yeux. Cependant, c’est un K très différent dans la première moitié puisqu’il s’accroche à son passé, alors qu’en deuxième moitié de film, il grandit. C’était juste comme ça qu’on voyait les choses."

Denis Villeneuve est actuellement en train de plancher sur une nouvelle adaptation de Dune. Laquelle fera figurer au casting la jeune vedette montante du cinéma : Timothée Chalamet, qui sera aux côtés de Rebecca Ferguson. Pour le moment, aucune date de sortie officielle n'a été annoncée.

 

Affiche

commentaires

Casa
27/09/2018 à 22:08

Dommage que la version de 4h ne soit pas sur le BluRay.

MystereK
27/09/2018 à 20:40

Moi je lis que Joe Walker a parlé d'un premier montage de 4h qu'il l'a coupé en deux pour des raisons pratique parce que thématiquement il y a une évolution du personnage. Jamais il ne parle d'un montage de 4h qui aurait dû sortir en salle en 2 parties, il dit bien PREMIER montage.

jorgio69
27/09/2018 à 19:30

Beaucoup disent que ce film est de Roger Deakins et non Denis Villeneuve tant son travail aura été marquant sur le film.
Ça a du être un vrai chemin de croix pour tourner un film pareil mais quelle beauté et quel dommage qu'il n'est pas eu le succès qu'il méritait.

Cuttyflam
27/09/2018 à 19:00

Revu en 1080p y a une semaine, effectivement l'image et l'immersion sont somptueuses. Dommage pour le faible succès.

Guillaume
27/09/2018 à 16:48

lol > Alan Smithee a raison, sur beaucoup de films les premiers montages ont des durées astronomiques. Et c'est souvent à partir de cette version qu'on en sort un montage digeste qui sera montré en salles.

lol
27/09/2018 à 16:16

bien sûr, le gars a fait une version pré montée de 4 H Soutenue depuis le début par Dennis Villneuve en deux parties mais c'était pour le fun c'est tout

Alan Smithee
27/09/2018 à 16:05

Il n'a jamais été question d'un montage de 4H, la version de 4H dont parle Joe Walker c'est le assembly cut qui est le premier montage de tout les plans tournés lors du tournage de n'importe quel film dans lequel on coupe par la suite tout ce qu'on considère comme superflux afin de créer le rythme de la narration d'un film.

Cette version n'allait jamais sortir en salles que ce soit en 1 ou 2 films.

votre commentaire