Amputé, hologrammé... Samuel L. Jackson est prêt à tout pour revenir dans Star Wars

La Rédaction | 20 août 2018
La Rédaction | 20 août 2018

Samuel L. Jackson a fait savoir plus d’une fois combien il était heureux d’avoir participé à Star Wars et regrettait le sort de son personnage. Et il vient d’en remettre une couche.

Alors que Disney achève de transformer la saga légendaire de George Lucas en fast food cinématographique (métamorphose plus qu’amorcée par le créateur original), tous ceux qui y ont un jour interprété un rôle de quelque importance se prennent à rêver de fracassants retours.

 

Photo Samuel L. JacksonSamuel L. Jackson

 

JUMP THE JEDI

Avec la montée en puissance du fan service et un semblant de réhabilitation de la prélogie, il n’est pas rare de croiser quelques cinéphages impénitents éprouvant pour le personnage de Mace Windu un amour irrécupérable. Ce Maître Jedi incarné par Samuel L. Jackson était un des rares protagonistes charismatiques de la deuxième fournée filmique imaginée par George Lucas, en dépit d’une mort qui fit passer Bip-Bip et le Coyote pour un sommet de tragédie Shakespearienne.

Et ça, l’acteur, toujours marqué par sa participation à Star Wars, le sait bien. Il l'a d’ailleurs expliqué dans les colonnes d’Empire :

« Vous savez, ce n’est pas si dingue, qu’un Jedi puisse chuter d’une grande hauteur et survivre à l’impact. Et combien trouve-t-on de manchots en train de se balader dans la galaxie ? Un bon paquet… »

 

Photo Samuel L. JacksonJackson dans la peau de Mace Windu

 

MACERER WINDU

En effet, pour Samuel L. Jackson, un bon Jedi est un Jedi vivant. Du reste, l’acteur, aussi à l’aise du côté des compositions millimétrées de Tarantino que dans les zèderies les plus embarrassantes (Cell Phone), annonce la couleur. Même pour jouer une crotte de Bantha, il répondra présent :

« J’ai toujours le bon vieil esprit Jedi. Je suis prêt. S’ils m’appellent, je me pointerai, bon sang, je suis prêt à rester devant mon téléphone au cas où il sonnerait. Je serais même prêt à revenir pour jouer un hologramme ou une connerie comme ça. »

 

Photo Samuel L. JacksonJackson chez Marvel

 

Et pour le coup, on aimerait bien voir Samuel L. Jackson faire un gros comeback qui tâche. Déjà parce que si les scénaristes de Solo : A Star Wars Story se sont permis de balancer SPOILER ALERT du Dark Maul absolument n’importe comment, FIN DU SPOIL on prendrait une trance de Motherfuckin’ Windu avec un bras mécanique lanceur de doigts d’honneur laser.

D'ici là, on pourra admirer prochainement Samuel L. Jackson dans Glass, qui clôturera la trilogie super-hérïque initiée avec IncassableSortie prévue le 16 janvier 2019 en France.

 

photo, Samuel L. JacksonSamuel Jackson

commentaires

F4RR4LL
20/08/2018 à 23:54

Star Wars ? C'est quoi déjà ce truc ? J'ai presque oubli

mmarvinbear
20/08/2018 à 19:39

Ah non, pour Darth Maul, Solo n'y est pour rien. Le personnage est revenu dans la série animée la Guerre des Clones qui est toujours canonique depuis le rachat par Disney. On a même eu droit a son petit frère au casting mais lui c'est bon il a cané.

Gage
20/08/2018 à 19:24

"Je suis prêt à revenir pour jouer des conneries comme ça."

C'est plus clair comme cela et on te comprend Sam.

Mordhogor
20/08/2018 à 18:27

Je trouve l'intérêt des spin-off basés sur des personnages dont ont sait déjà le principal totalement inutile (Bobba Fett, Obi-Wan, Solo,...), mais pour le coup, on ne connait pas grand chose de Windu et ce personnage de Jedi assez cassant était assez intéressant. Mais il est mort, point barre. Ou alors, sa jeunesse. Comment a t-il vaincu un Sith méconnu et gagné sa place au grand conseil ? Et du coup, Jackson est un peu... vieux, non ?

Theo
20/08/2018 à 17:55

il a déjà assez cachetonné comme çà dans sa carriere, çà suffit à un moment , non? il a pas gagné assez d'argent?
,mais il veut encore sa part du fast food- faisandé- star wars, ...il bouffe a tous les rateliers ce gars là,

Cheval
20/08/2018 à 17:25

Peut-être parceque j’étais encore petit quand j’ai vu le 3, sa mort est pour moi l’une des plus marquantes dans Star Wars, je la trouve tellement violente et soudaine, elle jure presque avec l’emphase théâtrale du film. Un peu, ironiquement, comme la mort de Jango Fett dans le 2.

votre commentaire