City of Lies : le nouveau film de Johnny Depp en suspens à cause de ses problèmes judiciaires ?

Prescilia Correnti | 7 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Prescilia Correnti | 7 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

City of Lies c’était le nom du long-métrage avec Johnny Depp et Forest Whitaker qui devait sortir le 7 septembre prochain. Maintenant, on ne sait plus trop.

La longue et lente descente aux enfers de Johnny Depp continue et semble, pour lui, être sans fin. Alors qu’il est apparu au cours de deux gros blockbusters en 2017 (Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar et Le Crime de l'Orient-Express), cette année risque d’être moins prolifique pour lui.

S’il a prêté sa voix dans Sherlock Gnomes sorti en avril 2018 et qu'il sera à l'affiche des Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, prévu pour le 14 novembre, il aurait dû être aperçu dans City of Lies le 7 septembre prochain. Or, ce dernier n’est plus prêt de voir le jour.

 

Photo Johnny DeppJohnny Depp qui ne comprend pas toujours pas ce qui se passe

 

Les raisons : les soucis personnels de l’acteur et ses antécédents judiciaires. Tout d’abord à cause de sa séparation avec l’actrice Amber Heard, son ex-femme l'accusant de violence conjugale. Tout deux ont réglé en 2016 leurs tracas conjugaux et leur divorce face à la justice. Un fait qui n’a pas eu bonne presse pour le public de Depp, d’autant plus qu’il traînait dans ses pattes deux poursuites judicaires supplémentaires par ses deux anciens gardes du corps.

Peu de temps après Johnny Depp s’était retrouvé embourbé dans une histoire de fraude fiscale chiffrée à plus de 25 millions de dollars. Une histoire qui a provoqué un fâcheux incident sur le tournage de City of Lies. Avril 2017 : le régisseur Gregg Brooks accuse l’acteur de s’être montré violent envers lui. Ce dernier complètement ivre lui aurait alors hurlé : « Je n’en ai rien à foutre de qui tu es et tu n’es pas autorisé à me dire ce que je dois faire ». Avant qu’il ne le frappe à plusieurs reprises au niveau du thorax. En catimini il se murmure que Gregg Brooks s’était vu proposer un accord de confidentialité afin d’étouffer cette histoire, mais devant son refus, s’est fait licencier.

 

Photo Olivia Colman, Josh Gad, Willem Dafoe, Judi Dench, Daisy Ridley, Derek Jacobi, Michelle Pfeiffer, Leslie Odom Jr., Penélope Cruz, Johnny Depp, Kenneth Branagh, Tom BatemanIls ont tous une dent contre une personne, cherchez qui

 

En juillet 2018, Gregg Brooks lâche cette sombre affaire par le biais de l’agence Associated Press qui se charge de relater l’histoire. Le technicien décide de déposer plainte contre la société de production du long-métrage pour : licenciement injustifié et environnement de travail hostile. Le procès s’est ouvert le 9 juillet dernier, sans qu’on ne connaisse officiellement son compte-rendu. Global Road Entertainment (société de distribution du long-métrage) a sans doute pris peur pour la sortie de son film et du bad-buzz qui tournait autour et a décidé de tout reporter.

Pour l’heure, une chose est certaine : City of Lies est repoussé et aucune nouvelle date de sortie n’a été dévoilée.

 

Affiche

Tout savoir sur City of Lies

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
corleone
08/08/2018 à 10:15

Johnny Depp est devenu qu'un gros con depuis longtemps tant professionellement(jeu d'acteur de plus en plus nul) que personnellement. Il tapait et brutalisait aussi Amber Heard mais l'opinion publique à preferé jeter la pierre sur cette dernière qui était pourtant la victime.

Reallu
08/08/2018 à 02:40

@vince j’ai meme pas tout lu tellement y a aucun interet . Ta pas besoin d’ecrire 50 lignes pour repondre . Ah les Cinefile.... . Sinon rien a foutre de lui et de son film vite vu vite oublié

Rudy Mako
08/08/2018 à 02:34

Johnny Depp frappe sur des real? Le real est un moulasse ou quoi, il aurait pu rendre

Vince
08/08/2018 à 01:38

@Reallu " Fini ça carriere a lui enplus il est devenu vieu " Ben il en faut bien des vieux si tu veux donner de la crédibilité à tes films de manière générale , tu penses que Clint Eastwood aurait du s'abstenir de faire du cinéma passé la cinquantaine ? Après qu'est ce que tu veux reinventer de nos jours dans ce domaine ? A part l'évolution sur le plan technique t'as plus de grosses surprises sur le plan scenaristique tellement c'est rinçé , et le revival depuis quelques années le comfirme . Personnellement si un scénar vue et revu est emmené par une réal fignolée et des acteurs justes , je trouve que ça fonctionne plus que de voir un réal qui vide les acteurs qu'il choisi de leur consistance initiale , ce qui est le cas ( de mon point de vu ) quand je regarde des films de Shyamalan qui a le don de me faire déprécier certains acteurs ( exception James McAvoy qui est très bon dans split ) que j'aime à la base en plus d'être vendu comme un type qui apporte certe une singularité artistique mais surtout un ennui ( chez moi ) profond avec le sentiment systématique de m'être fait entuber à chaques fois que je visionne ses films . Ça me fait penser à cette phrase de Snake Plissken " The more things change, the more they stay the same "

Reallu
08/08/2018 à 00:19

Aucun interet ce genre de film tout comme sur pablo escobar cest du vu et revu .et pour johnny depp ce genre d’acteur ce crois intouchable mais finissent tous pareil .Fini ça carriere a lui enplus il est devenu vieu , bientot il tounera dans des films direct to dvd a force de ce croire superieur . Meme gratuit je regarde plsu cest film

Jiem
07/08/2018 à 21:47

Racheté par Netflix dans les prochains mois certainement

titibud
07/08/2018 à 19:27

on s'en fout c'est la même histoire que unsolved sur netflix !

votre commentaire