The Favourite: le nouveau film du réalisateur de The Lobster dévoile un trailer loufoque et déjanté avec Emma Stone

Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 16:57
Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 16:57

Yórgos Lánthimos, réalisateur de Mise à mort du cerf sacré ou encore de Canine revient au cinéma dans The Favourite, un long-métrage délirant et chaotique.

Après avoir dépeint et critiqué notre société ultra-conformiste porté par un incroyable et talentueux Colin Farrell dans la peau d’un homme médiocre à la léthargie touchante dans The Lobster, puis un thriller à l’ambiance kafkaïenne dans le très beau Mise à mort du cerf sacré (encore une fois ave Colin Farrell), ou encore l’histoire cauchemardesque et absurde de l’autorité d’un père sur sa progéniture dans CanineYorgos Lanthimos nous emporte de nouveau dans une histoire inédite avec The Favourite.

 

FarrellDur d'être célibataire

 

Avec le temps, Yorgos Lanthimos est passé maître dans l’art de conter des fables délirantes à la fois sublimes et incroyables. Mais son The Favourite est d'autant plus intrigant qu'il marquera un vrai tournant dans la carrière du cinéaste. Habitué des histoires contemporaines, le réalisateur s’attelle ici à une œuvre d'époque et historique.

Au-delà, il ne s'occupe pas du scénario de son film, une première. Enfin, pour ce renouveau des genres, le cinéaste s’est offert les services d’un casting hollywoodien avec Emma Stone, Rachel Weisz (déjà présente dansThe Lobster), Joe AlwynNicholas Hoult ou encore Olivia Colman.

Apocalyptique, déjanté et totalement loufoque, une première bande-annonce vient d'être dévoilée.

 

 

"Durant le règne de la reine Anne, dernière monarque de la Maison Stuart, les femmes de la cour s'opposent dans la course au pouvoir, au milieu d'un triangle amoureux."  Si depuis quelques mois, ce premier petit synopsis pour le moins alléchant circule, les détails sur le reste de l'histoire se font rare. De quoi maintenir le suspense quant au véritable intention du cinéaste grec.

Prévu pour le 23 novembre prochain aux Etats-Unis, aucune date de sortie n’a été communiquée concernant la sortie hexagonale. Cela dit, il ne serait pas surprenant de le voir sélectionné fin-août début-septembre à la Mostra de Venise ou au Festival de Toronto voire à l'Etrange Festival en France. On croise les doigts. 

 

Photo Olivia Colman

Photo Rachel Weisz

Photo

Affiche

commentaires

Andarioch
10/07/2018 à 08:04

cool. C'est vrai qu'en traînant un peu sur le net j'ai pas trouvé grand chose. Pas que j'attende une oeuvre révolutionnaire mais une biopic joliment troussée serait déjà pas mal.

Geoffrey Crété - Rédaction
09/07/2018 à 18:14

@Andarioch

On en parlera quand il y aura des choses à en dire/montrer ;)

Andarioch
09/07/2018 à 17:52

En voyant le nom de Nicholas Hoult au générique, je me suis demandé s vous comptiez nous parler un peu du Tolkien dans lequel il joue et qui se profile à l'horizon (pas si loitain)?

Thierry
09/07/2018 à 17:34

Mise à mort du cerf sacré - Chef d'oeuvre kubrickien (la mise en scène, les mouvements de caméra, la musique de Ligeti, les citations de 2001 Odyssée de l'espace (dans l'hôpital notamment)...), avec quelques touches aussi de Terence Malick, mais plus rares (la nature, l'arbre). Enfin et surtout, grand et fort et original film de Lanthimos, tout simplement. "Les frites, tu ne les manges pas ? Non, pas tout de suite, à la fin plutôt, c'est meilleur"..... Son of a B.... :))

Alan Smithee
09/07/2018 à 17:06

Ça à l'air aussi poseur que Mise à mort du cerf sacré mais avec des acteurs plus vivant pour se donner un air : regarde comme je suis <<décalé>>.

votre commentaire