Star Trek : Sans limites - Simon Pegg explique pourquoi le film a moins marché que les autres

Christophe Foltzer | 27 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 27 mars 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On nous l'avait survendu mais, au final, Star Trek : Sans limites n'a pas fait grand bruit malheureusement. Alors que l'avenir de la saga au cinéma se décide en ce moment-même, on cherche une explication.

Quelle que soit la qualité du film au bout du compte, Star Trek : Sans limites a été un film extrêmement dur à monter. Ne serait-ce que parce qu'il avait une grosse pression sur les épaules puisqu'il devait sortir pour l'anniversaire des 50 ans de la franchise. Et il n'a pas été aidé puisqu'on se rappelle que Roberto Orci devait le réaliser avant que son script soit rejeté par la Paramount et que Simon Pegg ne s'y attaque en catastrophe. 

 

Photo

 

Résultat des courses, le film est celui qui a le moins marché de la nouvelle trilogie, rapportant un petit 343 millions de dollars, soit 17 millions de moins que le reboot de 2009. A l'heure où Quentin Tarantino est pressenti pour relancer la franchise, Simon Pegg vient de donner son opinion sur cet 'échec". Et il n'est pas très content, surtout quand il parle du marketing du film au micro de GeekExchange :

"Je pense qu'il a été très mal vendu. Si vous prenez un film comme Suicide Squad, on en a parlé très longtemps avant sa sortie donc les gens savaient qu'il existait. Chez nous, ils ont commencé à en parler trop tard. Alors certes, il a bien marché, mais beaucoup moins bien que Into Darkness."

 

Simon Pegg Star TrekSimon Pegg et Sofia Boutella

 

Et puis, pour ne rien arranger, la bande-annonce a cramé l'une des surprises du film, la reprise du Sabotage des Beastie Boys :

"Ça m'a vraiment mis en colère, parce que Sabotage était notre surprise pour la fin du film. C'était censé être un twist sympa, une surprise pour la fin et puis ils l'ont mis dans la bande-annonce. Ils ont aussi fait passé le film pour un film d'action décérébré. Et je pense qu'en plus ils avaient peur de mentionner le 50e anniversaire. Ils ne savaient pas quoi faire de ce film et c'est vraiment honteux. Mais j'en suis revenu et je suis aujourd'hui très fier du film."

 

Star Trek Sans limites

 

Et évidemment, tous les regards se tournent maintenant vers l'avenir et Quentin Tarantino en particulier :

"Il y a un scénario qui a été écrit et à côté, il y a l'histoire que Quentin Tarantino et J.J. Abrams se sont rencontrés pour parler d'une idée qu'il a en tête depuis longtemps. Son idée va être soumise à notre groupe de scénaristes. Je pense qu'on a besoin de quelqu'un comme lui pour repartir. Même si je ne sais pas si ça signifie qu'on va se faire sauter le caisson à coups de phasers et si l'on va traiter les Klingons d'enculés, mais qui sait, ça pourrait être sympa."

Le suspense reste donc entier pour l'instant.

 

Star Trek Sans limites

Tout savoir sur Star Trek : Sans Limites

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
yolo
29/05/2019 à 20:54

@Zanta : "Ils doivent vraiment penser en termes de trilogies, comme avec "Star Wars".

Mdr... alors que la postlogie Star Wars est l'exemple même de la trilogie produite n'importe comment, sans aucune vision ni aucune ligne directrice.

Zanta
27/03/2018 à 14:08

Espérons qu'ils vont arrêter de penser un film à la fois, la rupture de ton entre "Into Darkness" et "Beyond" était trop flagrante.
Ils doivent vraiment penser en termes de trilogies, comme avec "Star Wars". Ils pourront ainsi faire en sorte que l'opus signé par Tarantino apporte quelque chose à la saga au delà d'un seul film.

Gollem13
27/03/2018 à 13:50

Contrairement au vommentaire précédent, j'ai trouvé le film beau et les personnages toujours aussi interessant... Mais le scénario était inexistant, la trame était la même que celui de J.J Abrams. Ils se sont loupés. Mais la trilogie reste d'assez bonne facture.

Jozezette
27/03/2018 à 13:02

Dès l'intro tu te demandes où t'as mis les pieds, tu vois bien le pognon dans chaque recoin et les fonds verts mais ce qui bouge à l'écran n'a strictement aucun intérêt. Y avait simplement pas de scénario.
Méga déception pour moi alors que j'avais apprécié les 2 "premiers".

votre commentaire