Death Wish : la critique pulvérise le remake d'Un Justicier dans la ville avec Bruce Willis

La Rédaction | 2 mars 2018
La Rédaction | 2 mars 2018

Death Wish fait grincer des dents la large majorité des critiques américaines. Il faut dire que ce film n'arrive vraiment pas au meilleur moment...

Si Un justicier dans la ville est un film culte avec Charles Bronson, il l'est devenu grâce à sa noirceur et sa violence très graphique pour l'époque, mais aussi parce qu'il emmène le spectateur dans une zone morale très trouble (qui lui a d'ailleurs toujours valu d'être récupéré par le camp conservateur américain). En faire un remake est donc un exercice passablement dangereux pour qui ne maîtrise pas ses images, d'autant plus en ces temps troubles aux US, en ce moment très secouées par la dernière fusillade dans un lycée de Floride.

Dommage, apparemment Eli Roth ne s'est pas posé les bonnes questions et son film se fait vertement allumer par toute la critique : 16% sur Rotten Tomatoes, et des remarques particulièrement acides. On souhaite à Bruce Willis de se rattraper avec Die Hard 6 bien sûr. Florilège.

 

Photo Bruce WillisCi-gît Death Wish

 

Collider :

"Si la NRA avait fait un long-métrage, ce serait celui-là [....] Contrairement à l'original où la violence ruine tout ce qu'elle touche, ici, c'est une panacée. Le bonheur est à portée de semi-automatique."

 

Movie Nation:

"Un film de vieux, fait pour des gens impotents, énervés, et encore plus vieux."

 

New-York Post :

"Willis, qui, fut un temps, était une formidable star d'action, joue "Die Hard sous calmant" : il ne montre aucune émotion et marmonne dans sa barbe comme un comptable énervé contre son boss"

 

Photo Bruce Willis"CHUI PAS V'NU ICI POUR SOUFFRIR EUHKAY ??"

 

IndieWire

"C'est évident que Roth se fiche pas mal de la charge politique du film. Il veut juste un prétexte pour avoir Bruce Willis qui verse de l'acide sulfurique sur le nerf sciatique d'un mec et regarder."

 

Entertainment Weekly :

"C'est le pire film possible au pire moment possible."

 

Guardian :

"Ironiquement, cette histoire sur un type qui a des tripes donne un film qui n'en a pas."

 

Photo Death WishTOI ! ARRÊTE D'ËTRE MÉCHANT !

 

Toronto Sun :

"Death Wish a plus de trous scénaristiques que de trous de balles"

 

Birth Movies Death :

"Aucune tension, ni aucun enjeu. Ce n'est que des fantasmes crus et vicieux pour des esprits que je ne voudrais pas avoir à ma table pour Thanksgiving."

 

Hollywood Reporter :

"Même si elle est pourvue de suffisamment de gore et de violence raccoleuse pour avoir un peu de succès auprès des spectateurs qui n'ont pas encore été lassés par les flops récents de Bruce Willis, cette tentative générique de reboot mérite d'être exécutée."

 

AfficheTU VAS... L'AIMER... MON FILM... OUI???

commentaires

killer criminals
30/12/2018 à 22:53

vive death wish
Il faut se faire justice soi même par les armes

Bob
22/09/2018 à 15:45

Just a shit.

Fabrice Bailly
11/04/2018 à 04:19

Sur rottentomatoes il se prend de sale note!Pas besoin de l'avoir vu pour savoir que c'est un navet:Pourquoi avoir choisit Bruce Willis il ne convient pas pour ce rôle il a aucune émotion ont dirait un robot: https://www.rottentomatoes.com/m/death_wish_2018/

Cédric
03/03/2018 à 20:14

@ mordhogor
Merci à toi, et j'avoue le coup de gueule était mal placé!

corleone
03/03/2018 à 15:05

"Ci-gît Death Wish" mdr Rip Bruce Willis

Sky Captain
03/03/2018 à 11:10

@ Pr Broom

C'est surtout pathétique au vrai sens du terme. On ne peut être qu'attristé quand on se souvient le grand acteur que Bruce Willis est capable d'être quand il veut bien s'investir dans un rôle :

Clair de Lune, les 1ers Die Hard, le Bucher des Vanités où il éclipse Tom Hanks et Morgan Freeman, Pulp Fiction, l'Armée des 12 Singes qui aurait dû lui valoir une nomination aux Oscars ou encore Incassable.

Autant de grandes performances qui semblent si loin.

Prof. Broom
03/03/2018 à 09:21

Quand il s'est fait virer de Café Society par Woody Allen, je crois que ça a marqué la fin de sa carrière. C'était sa dernière chance et il a montré que non, il n'en avait rien à foutre de son job et des films qu'il faisait.

Qu'il fasse moins de films mais qu'ils les choisissent bien. Ou alors qu'il se tourne vers le théâtre (ce qu'il a fait il y a un an ou deux) au moins il montrerait qu'il peut encore avoir du plaisir à faire son métier. Désormais, il fait peine à voir en trainant son ennui (qu'il n'essaie même plus de dissimuler) dans des films moisis.

A ce rythme, dans 3 ans Bruce Willis acceptera le 1er rôle dans un spin off de NCIS ou Esprits Criminels... C'est pathétique.

Le rol’
03/03/2018 à 02:25

Roth + Willis aujourd’hui..
Vous attendiez quoi exactement?
Car entre les DTV de Willis qui en a clairement plus rien a foutre de rien et .... les DTV de Roth qui est un real cool, sympa, qui est fan de La boum (oui, celle de Sophie Marceau) mais qui est surtout incapable de diriger des comediens, qui par defaut partent dc en roue libre (cf Reeves ds Knock knock..) et n’a rien a raconter.
Resultat...

kick ass
03/03/2018 à 02:06

Et l'oscar de la meilleure punchline est attribué à :

"Death Wish a plus de trous scénaristiques que de trous de balles" (Toronto sun)

Mordhogor
02/03/2018 à 23:20

@ Cédric,
J'ai beau avoir beaucoup aimé Bruce Willis, faut quand même avouer que ces dernières années il donne vraiment l'impression de cachetonner et de ne prendre aucun plaisir à tourner. Gourmand en plus (cf. raison pour laquelle il a été éjecté de la saga Expendables), il pourrait faire un effort, mais non. On ne compte plus les téléfilms sans intérêt dans lesquels il perd son temps, c'est navrant. Dernier bon film, Looper ? L'apparition à la fin de Split laisse espérer un retour en grâce... Ce qu'il faudrait, c'est un réal à fort caractère qui saurait en tirer le meilleur (Tarantino avec Pulp Fiction par exemple). Pour ce nouveau film, je crains le pire, mais je n'irai même pas au cinoche pour me faire une idée. Car le cinoche, c'est aussi donner envie d'y aller, et là c'est raté pour moi.

Plus

votre commentaire