C'est Sylvia Hoeks, de Blade Runner 2049, qui va faire revivre la troublante Emmanuelle

Christophe Foltzer | 19 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 19 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Ah ça, ils nous font bien marrer tous, là, avec leurs 50 Nuances, vendus comme des films sulfureux alors qu'il ne s'agit que de pornos pour gros frustrés en manque de fessées. C'est sûr qu'à côté d'Emmanuelle, ça n'existe pas du tout.

Après, il convient de ne pas tout mélanger. Emmanuelle, ce n'est pas de la pornographie, mais de l'érotisme. Sorti en 1974, le film de Just Jaeckin avait fait autant scandale qu'ému les foules, mais surtout il avait installé Sylvia Kristel, son interprète, au panthéon des idoles de l'époque. Dans le bon comme dans le mauvais sens puisque la comédienne s'est retrouvée prisonnière d'un rôle qu'elle incarnera de multiples fois et dont elle n'arrivera jamais à totalement se libérer malheureusement. 

 

Photo Sylvia HoeksSylvia Hoeks dans Blade Runner 2049

 

Un biopic est donc prévu par le réalisateur de Bullhead, Michaël R Roskam, et il devrait s'intéresser à la période années 70-80 de Sylvia Kristel, lorsque celle qui était jusqu'alors un top-model est devenue mondialement connue pour son rôle d'Emmanuelle.

Le biopic n'a pour le moment ni date de sortie, ni titre officiel, encore moins une date de tournage, mais on vient d'apprendre que c'est la comédienne néerlandaise Sylvia Hoeks, vue notamment dans Blade Runner 2049, qui va interpréter sa compatriote décédée en 2012.

 

Photo Sylvia HoeksSylvia Hoeks dans Blade Runner 2049

 

Et si le film ne devrait s'intéresser qu'à une décennie de sa vie, il s'agit évidemment de la plus sulfureuse. Sylvia Kristel a été totalement dépassée par le succès du film, dont elle tournera quatre suites avant de passer la main. Totalement identifiée à son personnage par le public, elle a vu sa vie prendre un tournant des plus sombres lorsque, à l'issue de sa romance avec Ian McShane, elle est tombée dans la drogue et l'alcool. Ce sera alors le début d'un parcours très chaotique, entre spoliation de biens, trahisons en tous genres, malnutrition avancée et multiples affections de sa santé (cancer de la gorge, du poumon, AVC...).

Bref, une histoire tragique et passionnante qu'on a hâte de découvrir. Et qui pourrait en outre permettre à Michaël R Roskam de se remettre de l'échec colossal de son dernier film, Le Fidèle, avec Adèle Exarchopoulos et Matthias Schoenaerts : sorti l'année dernière, il n'a même pas attiré 40 000 spectateurs. Son précédent film, le très beau Quand vient la nuit avec Tom Hardy, était lui aussi un peu passé inaperçu en 2014.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire