Films

Star Wars : Rian Johnson explique pourquoi les Chevaliers de Ren ne sont pas dans Les Derniers Jedi

Par Lino Cassinat
18 janvier 2018
MAJ : 20 octobre 2018
18 commentaires
Photo Star Wars : Les Derniers Jedi, Adam Driver

Le réalisateur Rian Johnson est très prolixe en ce moment et il nous explique désormais que tout mettre dans Star Wars : Les Derniers Jedi c’était pas possible. SPOILERS.

Mentionnés et vus pour la première fois dans Star Wars : Le Réveil de la Force, les Chevaliers de Ren sont un groupe d’anciens Jedi (enfin, on suppose) commandés par Kylo Ren, le vilain de la nouvelle trilogie Star Wars. C’était un des éléments les plus mystérieux de l’épisode 7 et comme tout ce qui est nimbé d’une telle aura, c’était un des éléments dont le traitement était des plus spéculés pour l’épisode suivant, Les Derniers Jedi.

Attention, la suite de cet article est pleine de spoilers.

 

Photo Adam Driver, Star Wars : Les Derniers JediVous les voyez eux ? Ce sont les Chevaliers de Ren

 

Las, ce dernier ne les a évoqués qu’au détour d’une misérable réplique de Luke Skywalker lors du flashback l’impliquant lui et Ben Solo. Cette (quasi-)absence des Chevaliers de Ren a décu plus d’un fan, mais au micro d’Empire, le réalisateur Rian Johnson a expliqué ce que beaucoup ont perçus comme un retcon du film de J.J. Abrams :

« Le film est déjà très rempli et il n’y avait littéralement plus de place pour un autre élément… Je suppose que j’aurais pu les mettre à la place de la garde prétorienne [les gardes du corps de Snoke, ndlr] mais alors ça aurait été un gâchis de les mettre là parce que tous ces gardes devaient mourir. Et si Kylo avaient une sorte de connection avec eux, cela aurait ajouté une complication supplémentaire qui n’aurait vraiment pas aidé la scène… la vérité, c’est que je ne voyais vraiment pas où j’aurais pu les mettre dans le film. »

 

PhotoIls sont quand même stylés mais du coup pas de Chevaliers de Ren…

 

Bon, alors maintenant que Phasma et Snoke vont avoir du mal à se battre, on suppose que l’épisode IX aura à charge d’introduire tous ces nouveaux personnages, en espérant que ce ne seront pas de simples antagonistes sans visage… Après, pour être très sincère (et comme on le dit dans notre critique), on a du mal à croire que cet arc narratif potentiel était moins intéressant que le tunnel narratif au milieu du film avec une péripétie anecdotique dans un casino de l’espace et Benicio Del Toro qui bégaye.

 

Affiche

Rédacteurs :
Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Karkass

Normalement, toutes ces questions qu’on lui pose devraient lui mettre la puce à l’oreille sur ce qu’il a lamentablement foiré dans ce film. Et tout cas, chapeau pour oser dire « le film était trop plein » quand en 2h30 il est pas foutu de raconter quoi que ce soit.

RJ MacReady

Les Chevaliers de Ren c’est un peu les Boba Fett et Dark Maul de Postologie : des personnages vite exposés et vite expédiés mais dont les fans se paluchent dessus. Aussi classe ils peuvent être, ils servent strictement à rien.

Prof. Broom

@RJ MacReady

Bien résumé. Une partie des fans de Star Wars ont une immense capacité à surévaluer puis fantasmer des choses qui n’ont vocation qu’à être secondaires.

RJ MacReady

PLus sérieusement, je pense qu’il serait pertinent d’en parler vu la fin du 8 car en eux même, ils représentes une possible génération de Sith et la question du Nouvel Ordre Galactique que voudra sûrement installer Kylo Ren vu ses propos dans le 9.
Et surtout, j’espère qu’Abrams va finir de construire la cohérence et le propos de cette trilogie. Entre un Abrams dans le 7 qui traitait du sentiment de nostalgie et du passé mais de manière très bancal et un 8 qui questionne le rapport passé et de l’héritage, de la place du passé dans la construction de l’avenir. Le 9 va devoir pleinement traité de choses nouvelles, limiter grandement les échos à la trilogie originale et vraiment construire quelque chose de nouveau tout en respectant le socle du passé.

Fromage

Honnêtement, je pense que c’était le meilleur choix parce que JJ Abrams est le mieux placé pour développer ces persos pour le 9. Aussi, ils auront pas le choix de les utiliser vu la quasi absence d’antagonistes intéressants avec la situation de la fin du 8.