La police de Los Angeles ouvre enfin une enquête judiciaire sur Harvey Weinstein et quelques autres

Christophe Foltzer | 27 novembre 2017
Christophe Foltzer | 27 novembre 2017

Depuis début octobre, c'est un peu n'importe quoi sur Internet et, quelque part, c'est très bien. Avec l'explosion de l'affaire Weinstein, c'est tout le côté sombre d'Hollywood qui est mis en lumière. Mais, à un moment donné, il faut que la justice se saisisse du dossier.

Parce que c'est un des grands écueils de tout ce qui se passe depuis quasiment deux mois maintenant : il n'y a eu aucune action judiciaire à l'encontre des personnes incriminées et, pour le moment, on ne peut pas se permettre de conclure si telle personne est coupable ou innocente. Même si les dossiers à son encontre s'accumulent. Il ne s'agit pas d'une enquête officielle mais uniquement de témoignages dans les médias.

 

Photo

Harvey Weinstein

 

Et c'est bien le problème. Parce que si la majorité des affaires qui sont sorties doivent avoir un fond de vrai vu les personnes concernées (dont les réputations ne sont plus à faire depuis des années, Harvey Weinstein en premier lieu), nous ne sommes pas à l'abri de quelques règlements de compte disséminés ici et là, destinés uniquement à éliminer quelques concurrents un peu trop gênants. Et l'affaire répondant et alimentant un débat de fond en germe depuis des années (qui reste primordial dans nos sociétés), le côté "social justice" de tout cela peut occasionner un certain nombre de dommages collatéraux terribles. Bref, il fallait que la justice se saisisse du dossier pour mettre un peu d'ordre dans tout ça.

Et c'est exactement ce qui vient de se passer puisque le LAPD (la police de Los Angeles) vient de communiquer par mail au Los Angeles Times l'ouverture d'une enquête officielle sur plusieurs personnes incriminées dont Harvey Weinstein, l'acteur Ed Westwick, le scénariste de Girls Murray Miller et l'agent Tyler Grasham :

 

Photo Ed Westwick

Ed Westwick

 

"Le LAPD et d'autres juridictions judiciaires sont sur le point de recevoir des rapports encore plus précis sur ces crimes sexuels dans les prochaines semaines. Nous encourageons toutes les victimes d'agressions sexuelles de venir apporter leur témoignage.

Nous reconnaissons le traumatisme dont souffrent les victimes de ces prédateurs qui ont commis des crimes odieux. Nos enquêteurs sont en relations étroites avec les procureurs locaux et les autres commissariats, le NYPD inclus. La grande notoriété des personnes impliquées n'a pas changé notre détermination inflexible à donner justice à TOUTES les personnes victimes de ces agressions sexuelles."

 

Photo Photo Murray Miller

Murray Miller

 

Dans les faits, le chef de la police Charlie Beck a précisé que ces dossiers seront pris en main par 5 équipes différentes de deux enquêteurs à chaque fois et qu'en plus des 28 accusations déjà récoltées, 37 nouveaux témoignages ont été communiquées aux différents services de police concernés, dont le département des affaires classées. Cela dit, certaines d'entre elles s'étant déroulées il y a fort longtemps, elles tomberaient sous le coup de la prescription. Mais il y aurait déjà suffisamment de quoi faire avec les dossiers actuels.

 

Photo TYler Grasham

Tyler Grasham

commentaires

F4RR4LL
27/11/2017 à 23:09

@laulau
c'est vrai que la droite attardée avec Trumpinou fait mieux. Le présent donald étant accusé de viols. Mais lui il a le droit de jouer au golf.

Laulau
27/11/2017 à 17:43

Un scenariste de la serie feministe GIRLS accusé d'agression sexuelle si c'est pas ironique ça. L'hypocrisie liberal de gauche americaine dans toute sa splendeur.

sylvinception
27/11/2017 à 17:36

Un fan des Garçon Bouchers ???

Antephil
27/11/2017 à 14:54

Il va falloir ouvrir une porcherie a ce niveau la

Antephil
27/11/2017 à 14:53

Il va falloir ouvrir une porcherie

votre commentaire