Les 20 actrices et acteurs les mieux payés de 2017 (merci Marvel, merci Bollywood, merci Dior)

Geoffrey Crété | 24 novembre 2017 - MAJ : 24/01/2019 12:27
Geoffrey Crété | 24 novembre 2017 - MAJ : 24/01/2019 12:27

L'habituel classement des acteurs et actrices les mieux payé(e)s de Hollywood, avec des chiffres qui donnent le tournis.

C'est le rendez-vous annuel des curieux : les plus gros salaires hollywoodiens, qui permettent à Forbes de dresser un portrait de la chaîne alimentaire des acteurs et actrices les plus en vue de l'industrie.

Un classement qui prend en compte les revenus entre le 1er juin 2016 et le 1er juin 2017 - d'où l'absence de Scarlett Johansson par exemple, Ghost in the Shell avec son salaire de 10 millions ayant été tourné plus tôt dans l'année.

Surprise habituelle : sachant que le compteur tourne aussi pour les publicités et autres activités (émissions télévisées, business de produits de beauté et autres occupations artistiques), le classement a de quoi surprendre.

Non-surprise habituelle : le gouffre entre le salaire des actrices et celui des acteurs reste bien solide.

 

Photo Scarlett Johansson, Kate McKinnon

Scarlett Johansson (ici dans Pire soirée) n'est pas dans le top. Mais elle a essayé.

 

LES 10 ACTRICES LES MIEUX PAYÉES

 

AMY ADAMS

11,5 millions. Premier contact, Justice League et des publicités.

JULIA ROBERTS

12 millions. Julia Roberts est un peu là comme actrice grâce à Wonder, qui se place comme un succès-surprise, mais elle peut surtout remercier ses divers contrats publicitaires.

CATE BLANCHETT

12 millions. Elle n'était plus dans la liste depuis 2009, mais est de retour, grâce notamment au blockbuster Thor : Ragnarok.

 

Photo Charlize Theron

Charlize  vs le patriarcat

 

CHARLIZE THERON

14 millions. Charlize Theron est la star et productrice d'Atomic Blonde, qui lui assure un certain succès malgré un box-office moins explosif que prévu. Ne pas négliger ses contrats publicitaires, dont Dior.

EMMA WATSON

14 millions. La Belle et la Bête a été un succès phénoménal qui a éclipsé le petit flop de The Circle.

MILA KUNIS

15,5 millions. Elle ne tourne presque plus, mais vise juste pour ses banquiers : après le succès énorme de Bad Moms, elle est de retour dans Bad Moms 2. En plus de sa voix régulière dans Family Guy.

 

S.O.S. Fantômes 2016

 Melissa McCarthy se sort du flop Ghostbusters avec les honneurs (de sa banque)

 

MELISSA McCARTHY

18 millions. Le compte en banque de l'actrice n'a pas trop souffert de l'échec financier de S.O.S. Fantômes. Elle a aussi tourné la comédie Life of the Party.

JENNIFER LAWRENCE

24 millions. Même sans Hunger Games et X-Men (qui reviendra l'année prochaine avec X-Men : Dark Phoenix), l'actrice maintient sa place grâce à Mother !, le futur Red Sparrow, et un contrat avec Dior.

JENNIFER ANISTON

25,5 millions. Certes, Jennifer Aniston ne tourne rien, hormis le futur The Yellow Birds. Heureusement donc pour elle que le classement de Forbes comptabilise ses contrats publicitaires et autres activités de business woman.

EMMA STONE

26 millions. Les retombées du succès fantastique de La La Land, qui lui a valu l'Oscar de la meilleure actrice, lui permettent de décrocher la première place. 

 

Photo Emma Stone

 

LES 10 ACTEURS LES MIEUX PAYÉS

A noter que s'ils n'entrent pas dans le top 10, la plupart des membres du MCU (Jeremy Renner, Chris Hemsworth, Chris Evans, Chris Pratt, Mark Ruffalo, Samuel L. Jackson) sont dans les 20 premiers.

 

AKSHAY KUMAR

35,5 millions. La star de Bollywood a tourné quatre films dans la période prise par Forbes, et touche gros grâce à divers contrats publicitaires.

SALMAN KHAN

37 millions. Sultan a rencontré un succès phénoménal pour entrer dans l'histoire de Bollywood. La superstar Salman Khan maintient donc sa position dans l'industrie.

SHAH RUKH KHAN 

38 millions. La star de Bollywood a gagné gros avec Raees, et de nombreux contrats publicitaires.

 

Photo  Tom Cruise

 La Momie Tom Cruise

 

TOM CRUISE

43 millions. La Momie a beau avoir été un succès en demi-teinte, loin de lancer le Dark Universe d'Universal comme prévu, Tom Cruise réussit son année. Mission : Impossible 6 n'y est pas pour rien.

ROBERT DOWNEY JR.

48 millions. Robert Downey Jr. peut remercier Marvel, sans surprise.

JACKIE CHAN

49 millions. En France, il a quasi disparu, hormis The Foreigner. Mais Railroad Tigers (sur 102,2 au box-office mondial : 101,5 viennent en local), et Kung Fu Yoga (254 millions en Chine) ont été des succès monumentaux chez lui.

ADAM SANDLER

50,5 millions. Incroyable mais vrai. Si Adam Sandler est discret en salles, il a trouvé chez Netflix une terre d'accueil folle : le service de streaming aurait débloqué 205 millions de dollars pour quatre films avec lui. Peu importe l'accueil désastreux de The Ridiculous 6 : le film a été un succès-monstre. Netflix est heureux, et a signé pour quatre films supplémentaires avec Sandler.

 

Photo Vin Diesel

 Vin Diesel dans xXx 3

 

VIN DIESEL

54,5 millions. Peu importe le mépris d'une grosse partie du public pour l'acteur hier apprécié en Riddick : avec Fast & Furious 8, sa voix dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 et xXx : Reactivated qui a cartonné en Chine, il occupe une place lumineuse sur le marché.

DWAYNE JOHNSON

65 millions. The Rock confirme année après année son statut de superstar solide. Alerte à Malibu a beau avoir été une déception en salles, l'acteur a touché un beau salaire, en plus du futur Jumanji : Bienvenue dans la jungle, de la série Ballers et de Fast & Furious 8.

MARK WAHLBERG

68 millions. C'est une grande année pour l'acteur côté business, avec de gros salaires pour Transformers 5 : The Last Knight ou encore Very Bad Dads 2, sans oublier son émission de téléréalité Wahlburgers (avec sa famille, sur sa chaîne de restaurants) et des publicités. C'est en revanche la débandade au box-office, ses derniers films ayant été des déceptions voire des flops - Transformers 5 : The Last Knight mais aussi Traque à Boston et Deepwater.

 

Affiche

commentaires

TheMoon
27/11/2017 à 10:46

Bonjour,

Sans parler du CV ni du temps d'apparition, les actrices sont moins bien payés que les hommes.

Les femmes sont moins bien payé que les hommes peut importe le secteur.

Les actrices devraient profitez du mouvement actuelle à Hollywood pour resoudre l'égalité salariale homme/femme.

Maintenant le problème c'est que la demande est forte, beaucoup d'actrice pour peu de rôle, il faut donc peser le pour et le contre entre l'envie d'incarner un personnage dans un film réaliser par un réalisteur reconnu qu'un personnage moyen mais bien payé...(ça s'applique également aux hommes voir le salaire derisoire qu'a empoché Jonah Hill sur le loup de Wall street)...

Nino
25/11/2017 à 12:05

@George Clinton

D'où mon exemple d'American Hustle, que je répète : Amy Adams, premier rôle féminin, plus de jours de tournage, CV solide avec nomination aux Oscars, a été moins bien payée et avec moins de pourcentage sur les recettes que Jeremy Renner, au rôle mineur. C'est de la pure logique.

Je n'attends rien de vous pas d'inquiétude... Je trouve juste étonnant qu'on puisse venir dire qu'en gros, l'inégalité salariale homme/femme est ou un leurre, ou du passé. Peu importe comment on retourne les chiffres, les faits, les exemples. Patty Jenkins et le nombre de réalisatrices : ce n'est pas un autre sujet, c'est ce que j'écrivais pour dézoomer sur la question des salaires. Histoire de réellement parler des choses, des données, et tenter de comprendre au-delà d'un top 10 pour tenter de reconstituer la grande galaxie business. Bref.

Si vous en arrivez à me parler de plate-forme pétrolière, de révolution ou de prédisposition culturelle (ou autre...) pour tel ou tel milieu, je crois qu'on arrive au bout du chemin de l'échange ici. Donc on va dire fin de transmission, et bonne journée.

George Clinton
25/11/2017 à 11:57

@Nino

Exception de quoi ? Hallucination collective de quoi ? Comme dit, pensez vous que si vous avez un budget de 250 millions de $ sur un Marvel avec un acteur bankable qui rapporte en moyenne 800-1 Milliards par film et qui reclame 50 millions de $ (disons RDJ) et une comédienne (disons Scarlett Johannson) qui a un temps d'apparition bien plus court qu'ils devraient tout deux avoir le meme salaire ? Soyez logique à un moment...

Concernant les negociations, je ne suis pas amusé, loin de moi cette idée, les negociations font partis du cycle avec les employeurs, donc lorsque l'actrice cité aura effectivement son propre film et je dirais même plus un rôle préponderant sur les films de la compagnie il semblera plus que logique que son salaire soit egal à celui de ses collêgues qui portent eux-même leurs metrages respectifs... (et qui etaient eux aussi payé largement moins que RDJ à salaires quasiment egaux les uns aux autres en 2012, voir les comparatifs)


Quand à Patty Jenkins c'est un fait qui sera réalité, et c'est très bien pour elle, concernant votre position sur le nombre de femmes peu nombreuses dans le domaine c'est un autre sujet, allez donc faire la revolution pour qu'il y en ai plus dans l'industrie que voulez vous que je vous dise ? Il n'y a pas beaucoup de femmes sur les plateformes petrolières non plus, mais c'est encore un autre sujet... certains domaines attirent des genres plus que d'autres non ?

Nino
25/11/2017 à 10:54

@George Clinton

Donc quand Jeremy Renner est mieux payé qu'Amy Adams sur American Hustle, rien d'étrange ?
Quand Forbes sort un article en 2011 pour mettre clairement en avant ces différences de salaire entre Angelina Jolie (qui fait des films d'action, est bankable, gagne du gros salaire) et des acteurs, c'est de l'ordre de l'hallucination collective, ou de l'exception ? Si noter une différence de salaire homme/femme dans à peu près chaque classement chaque année vous semble constamment rentrer dans une forme de logique, c'est bien ce que je dis sur l'état global de l'industrie, qui normalise ça à différents niveaux (et bien plus tôt et plus largement que le chèque pour le rôle).

Merci, je comprends comment fonctionne le monde du business. Je vois la logique. Je vois aussi qu'on peut rester bloqué sur ces exemples, et refuser de rassembler tous les éléments précédemment cités, régulièrement confirmés par les actrices ET les acteurs. Je sais ce que signifie négociations, et je suis juste amusé, en parlant de Marvel, de voir que tous les acteurs ou presque du MCU sont là, sauf Scarlett Johansson. Qui a pourtant fait une comédie il me semble. On va me dire que c'est parce que elle, elle n'a pas encore le statut de star qui a son film dans le MCU. Oui, exact, ce qui rejoint peut-être encore un point dont je parlais... Patty Jenkins sera la réalisatrice la mieux payée ? Chouette. Ca n'empêche que concrètement, le nombre de femmes dans l'industrie, surtout à des postes clés, est très bas. Ca aussi, c'est une donnée à prendre en compte quand on parle de fonctionnement du business

George Clinton
25/11/2017 à 06:02

@Nino

Parce que ce serait totalement normal et coherent pour vous qu'un acteur qui joue dans une grosse franchise type Fast & Furious qui genère des milliards de $ ai un salaire similaire qu'une actrice qui joue dans La La Land ? Et je parle de 1er rôle... on inverse les genres et c'est valable aussi.

Downey JR se retrouve avec un film au ciné et pas des moindres un relaunch de Spiderman, il y a egalement un concept que vous n'integrez pas et qui fait la difference salariale à bien des egards dans cette société : Les negociations

Robert Downey Jr a été lié à Marvel Studios avec un contrat portant sur un certain nombre de films (phase 1 et 2 si je ne me trompe) ce contrat ayant expiré et au vu de la popularité des films Marvel figurant son Iron man, il est naturel que le comédien ai revu à la hausse son salaire, quelques articles ont traité le cas Downey Jr très à part chez Disney/Marvel pas etonnant que pour les prochaines phases la compagnie se separe de l'acteur qui coûte très chêre. (Regardez le cas Patty Jenkins chez WB qui a egalement renégocié à la hausse son salaire ce qui fera très probablement d'elle la realisatrice la mieux payé)

Bref ce sont des billets que vous ne verrez probablement jamais à moins que vous produisez dans le systême Hollywoodien, mais reflechissez à comment fonctionne ces entreprises : vous êtes un gros poisson qui attire des petits poissons en masse vous êtes payés cher, si vous êtes plus petit vous gagnez un peu moins, si vous êtes malin et connaissez les rouages vous pouvez recupérer des marges sur vos projets et faire de l'extra money avec des contrats publicitaires et autres...


Ça me parait être un autre Think about it monsieur...

Nino
24/11/2017 à 23:26

@George Clinton

Prendre les chiffres des 10 plus gros salaires acteurs/actrices, voir une grosse différence, et prétendre que ça ne dit rien sur les différences de salaire pourtant citées par des dizaines d'acteurs et actrices de manière claire, relancés par le piratage des mails Sony (notamment sur American Hustle), mises en avant dans des statistiques, est tordu ?
Parler du nombre de projets quand Downey Jr. se retrouve avec à peu près rien au ciné avec néanmoins une place dorée, serait le contraire de tordu ?
Omettre à peu près tous les classements de ces 15 dernières années, avec globalement une nette différence entre acteurs et actrices, serait aussi le contraire de tordu ?
Ne pas essayer de trouver un lien entre ce qu'on appelle de l'acteur bankable, et les différences de salaires, et le pourcentage de femmes scénariste/productrices/réalisatrices, et le nombre de premier rôle dans le cercle des blockbuster, serait logique et pleinement satisfaisant ?

Il me semblait que ça relevait bien du "think about it" mon grand, mais bon, chacun son truc.

George Clinton
24/11/2017 à 22:39

@Nino 

Ou peut-être que ces explications qui vous semblent "tordus" sont la réalité d'une industrie depuis un moment maintenant ? Ou peut-être que cette même industrie Hollywoodienne a toujours eu plus d'acteurs bankables que d'actrices bankable qui federent l'audience non ?

Think about it again...

Pseudo81
24/11/2017 à 18:08

Désolé, je suis vraiment passé a côté du petit paragraphe qui concerné justement Marvel,
non parce que 1 seul nom dans chaque top 10 je trouvais ça bizarre, pardon :-)

Nino
24/11/2017 à 17:36

@Geore Clinton

Ou peut-être que chercher des explications tordues sur tant de cas et tant d'écarts est un peu tiré par les cheveux ? Peut-être que les statistiques et les nombreux témoignages sur l'industrie hollywoodienne, qui disent tous pareil là-dessus, sont un peu vrais ? Peut-être...?

Think about it twice...

Geore Clinton
24/11/2017 à 17:32

@Euh peut-être que cet écart s'explique par le nombre de projets auxquels sont attaché ces acteurs par rapport à leurs collègues actrices ? Peut-être que tourner dans plus de films et plus de commercials rapporte plus non ? Ou peut-être que ces acteurs sont tout simplement plus vendeur en terme de popularité que leurs homologues actrices ?

Think about it...

Plus

votre commentaire