Gal Gadot s'explique sur ses menaces de ne pas faire Wonder Woman 2 si Brett Ratner en reste le producteur

Christophe Foltzer | 16 novembre 2017
Christophe Foltzer | 16 novembre 2017

Cela fait 3-4 jours que l'on ne parle plus du gros scandale qui a éclaté à Hollywood le mois dernier suite aux révélations concernant Harvey Weinstein, Brett Ratner, Kevin Spacey et bien d'autres et, très franchement, cela ne nous manque pas.

Ce n'est pas que l'on ne trouve pas l'affaire importante, bien au contraire d'ailleurs, mais passer ses journées à écrire des articles sur Untel qui a mis des doigts dans Machin, ou Untel qui a violé Chose quand il avait 12 ans, ça attaque pas mal le moral et ça nous ferait presque perdre le peu d'espoir que nous avons encore en l'Humanité. Mais il ne faut cependant pas s'attendre à ce que Thanksgiving vienne effacer tout ça. Et évidemment, c'est tant mieux. Pas grave, on augmentera les doses de Xanax.

 

Photo

Brett Ratner, à gauche

 

On se rappelle d'ailleurs qu'il y a quelques jours, une rumeur concernant Wonder Woman 2 était tombée et qu'elle racontait plus ou moins que Gal Gadot refuserait de faire le film si Brett Ratner en restait l'un des producteurs, lui qui avait participé au premier épisode via sa société Ratpac. Une rumeur démentie par la Warner qui précisait que le contrat de la comédienne était signé depuis fort longtemps et qu'elle ne pouvait donc se rétracter comme ça ou l'utiliser comme une menace tout en assurant le public que le studio avec coupé tous les ponts avec la société Ratpac.

En pleine promo de Justice League, Gal Gadot s'est vue poser la question directement sur le plateau de Today. La rumeur était-elle vraiment fondée ? Ou s'agissait-il encore d'un effet de manche pour alimenter un scandale qui n'en a au fond pas vraiment besoin ? Réponse :

 

Photo Gal Gadot

 

"Au final, beaucoup de choses ont été écrites sur mon opinon et ce que j'en pense, et tout le monde connait mon point de vue parce que je ne le cache pas. Mais la vérité c'est que tellement de personnes sont impliquées dans la création du film, il n'y a pas que moi, et ils partagent tous le même sentiment. Chacun savait ce qu'il fallait faire, que c'était la meilleure chose à faire, mais au final, il n'y avait rien que je puisse faire moi-même, puisque c'était déjà fait avant que cet article ne soit publié."

On comprend donc que Warner n'a pas attendu le coup de gueule de la comédienne pour rayer Brett Ratner de sa liste. Ce qui nous amène quand même à penser que ce petit coup de gueule de Wonder Woman était probablement un effet d'annonce pour que Warner justifie sa décision vis-à-vis du public et de la profession, tout en mettant en avant le côté justicier de l'actrice afin que tout le monde en sorte grandi. Sauf Brett Ratner évidemment. Et c'est bien fait pour lui.

 

Affiche

Tout savoir sur Wonder Woman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Justinb
16/11/2017 à 18:32

C'est vrai je n'aime pas trop ce réal a déjà massacrer x-men 3 en 2006.

Kouak
16/11/2017 à 16:54

@Ssird
Oui, j'avais relevé également la profondeur de cette déclaration...
C'est ce que l'on appelle du "Faire"-play...

docsavage
16/11/2017 à 16:25

bon débarras !!!

Ssird
16/11/2017 à 14:13

Non mais cette citation est grandiose "Chacun savait ce qu'il fallait faire, que c'était la meilleure chose à faire, mais au final, il n'y avait rien que je puisse faire moi-même, puisque c'était déjà fait avant que cet article ne soit publié.", quelle affaire

Copeau
16/11/2017 à 13:48

@sylvinception
Non, en réalité là le Pr X lui fait mentalement croire qu'il soupèse des burnes virtuelles !

sylvinception
16/11/2017 à 13:05

La photo avec le Pr x est priceless, on ressent vraiment le manque de Ratner quand il n'a pas quelque chose à palper.
(désolé, je sors...)

votre commentaire