Après Lars Von Trier, son producteur est accusé d'agressions sexuelles par 9 femmes

Mise à jour : 22/11/2017 12:17 - Créé : 13 novembre 2017 - Sophie Sthul
Photo Björk
15 réactions

Les Etats-Unis et la France ne sont pas les seuls territoires dont l’industrie cinématographique est secouée par les suites de l’affaire Weinstein.

En témoigne le scandale qui se dessine autour de Zentropa, la société fondée conjointement par Lars von Trier et Peter Albaek Jensen en 1992. Acteur fondamental du secteur cinématographique Danois, puisqu’elle en est devenue la plus importante société de production, on se souvient que l’image des créateurs de Zentropa avait été écornée quand, il y a quelques semaines, la chanteuse et comédienne Björk avait expliqué avoir été victime de harcèlement sur le tournage de Dancer in the Dark.

 

Photo peter albaek jansenPeter Albaek Jensen

 

Mais ce que vient de publier le journal danois Politiken pourrait être autrement plus épineux. Dans ses colonnes, on peut lire les accusations de 9 femmes, qui déclarent que Jensen les aurait à de multiples occasions agressées sexuellement, leur aurait fait subir des attouchements non consentis et se serait livré, lors de fêtes de Noël de l’entreprise, à des jeux à base d’humiliations sexuelles publiquement.

De très graves accusations, au sein d’un article qui prend un tour délirant, quand Politiken révèle avoir pu joindre le producteur Peter Albaek Jensen, qui ne semble pas outre-mesure inquiet des allégations contre lui.

« Il m’est arrivé nombre de fois d’en faire trop ou de dépasser les bornes. Et je l’assume totalement. Mais la question c’est de savoir si on est un leader adulé ou pas. Et je suis un leader adulé. »

On se souvient qu’après les accusations proférées par Björk, le producteur avait fait savoir qu’il considérait que la comédienne l’avait victimisé durant le tournage de Dancer in the Dark.

 

Photo Lars von TrierLars Von Trier et Charlotte Gainsbourg

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire