Le showrunner de Arrow, Flash et Supergirl suspendu suite à plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel

Mise à jour : 21/11/2017 21:10 - Créé : 13 novembre 2017 - Georges Haval
Photo Grant Gustin
89 réactions

Alors que les affaires de harcèlement sexuels se font jour dans le sillage du cataclysme Weinstein, certains studios prennent les devants.

C’est le cas de Warner, qui a officiellement annoncé avoir suspendu un de ses plus importants producteurs, et mener actuellement une enquête interne fouillée à son sujet. L’intéressé n’est autre qu’Andrew Kreisberg, producteur exécutif de séries telles que FlashSupergirl et Arrow, soit plusieurs têtes de gondoles de l’entreprise et de son catalogue DC.

Warner a décidé de suspendre immédiatement Kreisberg, et s’en est expliqué dans un communiqué de presse.

 

Photo Grant GustinThe Flash

 

« Nous avons récemment pris connaissances d’accusations de méconduite à l’encontre d’Andrew Kreisberg. Nous avons suspendu M. Kreisberg et menons une enquête interne. Nous prenons toutes les accusations de ce type avec un extrême sérieux et sommes engagés à créer un environnement de travail sûr pour nos employés et tous ceux qui sont impliqués dans nos productions. »

Berlanti Productions, la firme associée à Warner afin de produire ces séries pour la chaîne CW, a également pris la parole à travers sa présidente : 

« Nous avons récemment découvert des allégations troublantes au sujet d’un de nos showrunners. Nous avons encouragé et totalement coopéré à cette enquête menée par Warner Bros. »

 

Affiche

commentaires

David Lynche 14/11/2017 à 15:48

Purée, si le contre-coup est à hauteur du déballage effréné (qui tend bien haut un majeur impérieux à la face de la présomption d'innocence) auquel on assiste depuis quelque semaines, je plains les victimes collatérales des 2 camps.
Est-il utile que je raconte l'édifiante histoire du petit Pïerre qui criait au loup ?

Je Pleure 14/11/2017 à 14:53

Putain vous faîtes chier à accuser tout le monde

Vickers 13/11/2017 à 23:49

@Zoom

Tu veux dire les photos volées par des types depuis passés en procès et condamnés ?
Oh bah oui, puisque ces femmes osent avoir une vie sexuelle qui relève du privé, mais que des abrutis pervers piratent, elles devraient se remettre en question. Seule une nonne a le droit de parler de harcèlement sexuel sans prendre le risque d'être par la suite insultée, jugée impure et responsable.

Zoom 13/11/2017 à 22:20

lol quand on voit le comportement de certains acteurs de ces séries notamment Mélissa Benoist ou Katie Cassidy et leurs photos X qui traînent sur internet, on peut se demander qui provoque qui ? Bien entendu je ne cautionne pas le harcèlement sexuel, mais certains devraient se remettre en question de temps en temps.

chasse mêlé 13/11/2017 à 18:42

effet boule de neige !

votre commentaire