Le showrunner de Arrow, Flash et Supergirl suspendu suite à plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel

Jean-Luc Hassaique | 13 novembre 2017
Jean-Luc Hassaique | 13 novembre 2017

Alors que les affaires de harcèlement sexuels se font jour dans le sillage du cataclysme Weinstein, certains studios prennent les devants.

C’est le cas de Warner, qui a officiellement annoncé avoir suspendu un de ses plus importants producteurs, et mener actuellement une enquête interne fouillée à son sujet. L’intéressé n’est autre qu’Andrew Kreisberg, producteur exécutif de séries telles que FlashSupergirl et Arrow, soit plusieurs têtes de gondoles de l’entreprise et de son catalogue DC.

Warner a décidé de suspendre immédiatement Kreisberg, et s’en est expliqué dans un communiqué de presse.

 

Photo Grant GustinThe Flash

 

« Nous avons récemment pris connaissances d’accusations de méconduite à l’encontre d’Andrew Kreisberg. Nous avons suspendu M. Kreisberg et menons une enquête interne. Nous prenons toutes les accusations de ce type avec un extrême sérieux et sommes engagés à créer un environnement de travail sûr pour nos employés et tous ceux qui sont impliqués dans nos productions. »

Berlanti Productions, la firme associée à Warner afin de produire ces séries pour la chaîne CW, a également pris la parole à travers sa présidente : 

« Nous avons récemment découvert des allégations troublantes au sujet d’un de nos showrunners. Nous avons encouragé et totalement coopéré à cette enquête menée par Warner Bros. »

 

Affiche

commentaires

David Lynche
14/11/2017 à 15:48

Purée, si le contre-coup est à hauteur du déballage effréné (qui tend bien haut un majeur impérieux à la face de la présomption d'innocence) auquel on assiste depuis quelque semaines, je plains les victimes collatérales des 2 camps.
Est-il utile que je raconte l'édifiante histoire du petit Pïerre qui criait au loup ?

Je Pleure
14/11/2017 à 14:53

Putain vous faîtes chier à accuser tout le monde

Vickers
13/11/2017 à 23:49

@Zoom

Tu veux dire les photos volées par des types depuis passés en procès et condamnés ?
Oh bah oui, puisque ces femmes osent avoir une vie sexuelle qui relève du privé, mais que des abrutis pervers piratent, elles devraient se remettre en question. Seule une nonne a le droit de parler de harcèlement sexuel sans prendre le risque d'être par la suite insultée, jugée impure et responsable.

Zoom
13/11/2017 à 22:20

lol quand on voit le comportement de certains acteurs de ces séries notamment Mélissa Benoist ou Katie Cassidy et leurs photos X qui traînent sur internet, on peut se demander qui provoque qui ? Bien entendu je ne cautionne pas le harcèlement sexuel, mais certains devraient se remettre en question de temps en temps.

chasse mêlé
13/11/2017 à 18:42

effet boule de neige !

votre commentaire