007 : Pourquoi Daniel Craig va rester James Bond

Jacques-Henry Poucave | 1 juin 2016
Jacques-Henry Poucave | 1 juin 2016

A en croire les multiples rumeurs, Daniel Craig ne voudrait plus entendre parler de 007 et aurait d’ores et déjà jeté l’éponge, tandis que les producteurs seraient déjà en train de reluquer Jamie Bell et Tom Hiddleston pour prendre sa succession. Le feuilleton est tentant, pourvoyeur d’audience, une véritable machine à spéculations qui fait le bonheur des fans de James Bond comme des journalistes, qui bénéficient de matériau déclinable en une infinité de news, dossiers et indiscrétions.

Pourtant, à bien  y regarder le départ de Daniel Craig est tout sauf une certitude, voilà pourquoi le comédien sera probablement à l’affiche du 25ème James Bond.

spectre

 

Un contrat est un contrat

On pourra bien discuter et imaginer tous les scénarios possibles, le seul fait tangible est le contrat qui lie Daniel Craig à la franchise. Et c’est un contrat de cinq films. Pas quatre, mais cinq. Les épisodes auxquels l’acteur a participé ayant crevé le plafond du box-office, il est évident que la production ne s’en séparera pas facilement et qu’à moins d’un désaccord total et absolu (dont il n’existe aucune trace ou signe), Craig honorera son engagement.

Ajoutons que les producteurs Michael Wilson et Barbara Broccoli ont récemment répété qu’ils avaient l’intention de poursuivre avec leur interprète actuel.

 

James Bond

La pause s’impose

La raison avancée par Craig pour se mettre en retrait de la franchise est assez simple : l’épuisement. Après un tournage particulièrement physique et éprouvant, l’acteur, à la limite du burn out, n’a pas caché en interview combien il était exténué et fatigué par un balais promotionnel d’une rare intensité.

De même, il a fait savoir qu’il souhaitait contrôler plus précisément sa carrière, consacrer du temps à sa famille et privilégier des projets hors 007 (il rejoindra d’ailleurs prochainement la nouvelle création de Steven Soderbergh). Justement, le contexte actuel devrait lui permettre d’obtenir satisfaction, sans s’éloigner trop de 007.

 

Photo de Daniel Craig

Héros cherche studio

Jusqu’à cette année, les droits d’exploitation du personnage inventés par Ian Flemming étaient détenus par Sony, dont le deal vient d’expirer. Il faudra quelques temps pour le renouveler, l’accord précédent étant particulièrement rude et couteux pour l’acquéreur des droits – il se murmure que Sony devait assumer 50% des dépenses liées à la fabrication du film pour toucher 25% des bénéfices. Les négociations à venir seront donc longues et âpres, même si de toute évidence, les candidats ne devraient pas manquer.

Par conséquent, il n’y a aucune chance pour que le 25ème Bond voit le jour très rapidement. Il semble même improbable de le voir sur les écrans avant la fin 2018, ou 2019. Par conséquent, d’ici là, Daniel Craig aura tout le temps de s’engager sur des projets très différents, de récupérer et de profiter de sa carrière comme il l’entend.

Photo de Daniel Craig

Pouvoirs renforcés

Alors que Sam Mendes a fait savoir qu’il ne reviendrait pas derrière la caméra une troisième fois après avoir emballé Skyfall et Spectre, ce nécessaire changement de réalisateur donne un supplément de pouvoirs au comédien. En effet, en cas de changement de metteur en scène, Craig bénéficie contractuellement d’un droit de regard sur le choix du cinéaste, en sa qualité de co-producteur.

Cela fait de lui le premier interprète de 007 en situation d’influer sur le devenir de la saga. Un pouvoir auquel il pourrait ne pas renoncer.

 

Photo de Daniel Craig

Le Club des Cinq

Jouer Bond, c’est entrer dans l’Histoire du Cinéma. En devenir un des meilleurs interprètes, c’est avoir directement une place au Panthéon. Et il ne faut sans doute pas sous-estimer l’importance pour un comédien de l’ampleur de Craig la tentation que peut représenter l’opportunité de devenir un des plus grands James Bond.

Car s’il accepte un 5ème film, il passera devant Pierce Brosnan pour s’imposer comme un des trois acteurs à avoir véritablement façonné le rôle et l’icône. En effet, son prédécesseur en dépit d’une popularité certaine, n’aura participé qu’à quatre films et imprimé sa marque dans certains des pires nanars de la saga, à l’exception notable de Goldeneye.

Fort de son succès au box-office et de la qualité moyenne des chapitres auxquels il a prêté son talent, Daniel Craig rejoindrait en cas de cinquième participation les légendaires Sean Connery et Roger Moore.

 Affiche IMAX

Si les doutes de l’artiste ont été étalés au grand jour lors de la promotion de Spectre, si de nombreux indices semblent indiquer que la production se questionne à ce sujet et quand bien même plusieurs comédiens britanniques ont fait savoir qu’ils étaient honorés ou intéressés à l’idée d’enfiler le smoking de 007, Craig demeure encore l’option la plus sûre. Ou plutôt, il serait sage de rappeler qu’à l’heure actuelle, il est encore James Bond, et que toutes les « informations » prétendant le contraire ne sont que des rumeurs, quasiment impossibles à vérifier.

commentaires

corleone
02/06/2016 à 11:57

...berg> "...amoureuse de daniel craig..." Surement pas! Mais du milliard de dollars rapporté par ce dernier... OUI

corleone
02/06/2016 à 11:55

C'est vrai que daniel craig dans spectre a un regard hagard et l'air vraiment ailleurs... Bon! Faut surtout qu'il finisse ce qu'il a commencé en toute beauté! C'est tout ce que je lui souhaite... et j'espere bien que la série pour lequel il a signé le changera un peu les idées et l'enlèlevera "l'envie de se taillader les veines" que de faire son putain de BOND25

2cloo
02/06/2016 à 10:58

Corleone, jsuis daccord, c'est du taf, et il l'avait donné pour Skyfall qui a été filmé peu de temps avant Spectre. Je peux m'enflammer, mais je vois vraiment un abandon de Craig, sa prestation était fade, et même dans ses "mauvais" films du passé, il était "vivant".
Je lui souhaite de rebondir et de me faire kiffé de s plaisirs semblables à "Road To Perdition" et Layer Cake.
God Bless The Queen

mriceberg
02/06/2016 à 08:10

si le pere brocolli serai en vie il y aurai jamais eu de daniel craig en 007$la fille non seulement aiment l argent mais et surement amoureux de craig
pour lui donner tant de pouvoir co producteur et tou
et oui elle va pas le lacher le craig de toute facpn ca ce terminera tot ou tard
il aura 50 ans pourle bond 25 les studios feront pression pour que il change d acteur....

Neo
02/06/2016 à 02:36

Très bon article.
Perso j'aimerais bien voir Craig une fois de plus, dans longtemps, dirigé par un réal inattendu au style très marqué. Comme une sorte d'épisode spécial.

corleone
02/06/2016 à 02:15

2cloo> Changement par rapport a casino royale ou il déambule de la plage OUI! Mais n'oublie pas que les scenarios de skyfall et spectre vont aussi dans la logique qu'il soit comme ça! Et je le rappeles encore, peu sont les sex symbols qui gardent la forme et le physique qu'il a à cet âge là!

2cloo
01/06/2016 à 22:40

comparé à la prépa qu'il a fait pour les précédents Bond, il était à la traine sur celui là, à peu de chose près, je crois qu'il a éliminé le cardio ou presque ( il a un côté bouffi qu'il n'avait pas avant ), il a une dégaine d'alcoolo blasé sur la photo, bien qu'il aie les pecs saillants ;)

corleone
01/06/2016 à 20:49

2cloo> La remark concernant le physique dégradant de craig... moi je le trouve plutot(très) bien conservé pour un mec à l'aube de la cinquantaine(confere roger moore et pierce brosnan en matière de physiques douteux... et ils n'avaient meme pas honte de les montrer en plus...)

cloub
01/06/2016 à 18:04

@postman

Mouais... Faut voir hein.
Parce que les seuls arguments communs, sont les purements factuels. Les contrats en gros. Donc il est assez logique qu'il y ait des points communs. Aucune trace dans celui d'Indie Wire du poids symbolique de la saga, ou de la volonté potentielle de se hisser parmi les meilleurs Bond.
Donc je trouve ça très tiré par les cheveux d'y voir de la copie.
Surtout que pendant la promo du film, EL mettait déjà les propos de Craig sur la fatigue et son absence de langue de bois plutôt qu'une volonté de partir.

Donc non pas d'ac, surtout que là encore le site passe son temps à rappeler ses sources, contrairement à pas mal d'autres (Melty, Konbini et divers blogs)

2cloo
01/06/2016 à 18:03

@ Flouk
Et pète un coup, fume un joint,j'ai jamais comparé les deux films, juste le fait que dans la même période ( recherche d'un nouveau Bond ), un film avec des images aux résonances bondiennes état sorti avec ces acteurs respectifs. Tu es bien réducteur dans ce que tu choisis de comprendre de mes propos...

Plus

votre commentaire