Top 10 cinéma 2008 de la rédaction

Jean-Noël Nicolau | 1 janvier 2009
Jean-Noël Nicolau | 1 janvier 2009

Le suspens aura duré jusqu'à la toute dernière minute lors de ce classement des meilleurs films de la rédaction de 2008. Certes, pas pour la première place, Wall-E étant un peu notre Barack Obama, il aura mis (presque) tout le monde d'accord et il se retrouve en tête avec une avance assez confortable. On ne ressortira pas les superlatifs pour l'occasion, mais c'est tout comme.

 

Par contre, derrière le petit robot de Pixar, tout le monde se tient dans un mouchoir de poche. Certains duels furent ainsi extrêmement serrés. Un point (oui, un point !) sépare L'Echange de The Dark Knight, qui ont bien failli terminer à égalité. Un peu plus loin, c'est la confrontation des Oscars qui se répète entre No country for old men et There will be blood, une nouvelle fois assez nettement en faveur des Coen.

 

Pour les sixième et septième places c'est plutôt un avant goût des Césars qui s'est joué. A deux points près et dans un retournement de dernière minute, Le Premier jour du reste de ta vie (grand chouchou d'une partie de la rédac) passe devant Un conte de Noël (grand chouchou d'une autre partie de la rédac). On ne s'imagine pas combien ces classements peuvent être stratégiques, même sur un site internet de cinéma...

 

Les deux suivants sont également à quelques poussières d'intervalle, Two lovers et A bord du Darjeeling limited nous ont aussi fait tomber sous leur charme. L'invité surprise de ce top 10 c'est Cloverfield, qui aura un peu divisé les avis, mais qui bénéficie pourtant d'une avance assez confortable sur ses concurents.

 

Aux portes du top 10 tout se joue à un point et les égalités sont très nombreuses. On peut ainsi citer Valse avec Bachir, REC, Iron Man, Sweeney Todd, Entre les murs, The Mist, John Rambo, Hellboy II ou bien encore Speed Racer, qui ont tous bénéficié de nombreux votes. A présent, en avant vers 2009 !

   

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL DES 10 MEILLEURS FILMS DE 2008

 

 

                                Chaque image est cliquable et renvoie à la fiche du film

 

 
 

 

 

2 - L'échange

 

 

3 - The Dark Knight

 

 

4 - No country for old men

 

 

5 - There will be blood

 

 

7 - Le Premier jour...

 

 

6 - Un conte de Noël

 

 

8 - Two lovers

 

 

9 - Darjeeling limited

 

 

10 - Cloverfield

 

 

 

CLASSEMENTS PAR REDACTEURS 

 

 

LOUISA AMARA

 

 

 

1. Wall-E

 2. Valse avec Bachir

 3. Be kind rewind

4. Darjeeling limited

5. Juno

6. Mamma mia

7. Hellboy II

8. Iron man

9. Frangins malgré eux

10. 3h10 pour Yuma

 

 

 

PATRICK ANTONA

 

 

 

1. The Dark Knight

 

2. L'Echange

 

3. Iron Man

 

4. The Mist

 

5. John Rambo

 

6. Le Bon, la brute et le cinglé

 

7. Appaloosa

 

8. Valse avec Bachir

 

9. A Bord du Darjeeling Limited

 

10. [REC.]

 

 

 

STEPHANE ARGENTIN

 

 

 

1. Wall-E

Plus qu'un film d'animation, Pixar se surpasse pour nous livrer un chef d'oeuvre du 7ème art.

 

2. The Dark Knight

Plus qu'une adaptation de comics, une épopée criminelle dont la noirceur n'a d'égale que celle de la société corrompue et gangrenée dont elle se veut le miroir.  

 

3. No country for old men

Les frères Coen n'ont jamais été aussi bons que dans le registre du polar noir et bien serré.  

4. L'Echange

Sans être pour autant à son meilleur, Clint Eastwood n'en réalise pas moins un récit d'une grande dramaturgie.  

 

5. La Guerre selon Charlie Wilson

Une brillante dénonciation des arcanes du pouvoir géo-politico-militaire par l'auteur de l'une des meilleures séries TV sur le sujet, A la Maison Blanche.  

 

6. Bataille à Seattle

10 ans après les faits, l'histoire reste d'actualité en pleins troubles socio-économiques planétaires.  

 

7. The Visitor

Un hymne à la tolérance inter-ethnique d'une grande puissance tragi-comique.

 

8. Le Premier jour du reste de ta vie

Toutes les joies et les peines d'une vie résumées en 2h de bonheur cinématographique.  

 

9. Iron Man

De l'adaptation de comics solide et maîtrisée de bout en bout comme on aimerait en voir plus souvent.  

 

10. Solitaire 

Le meilleur film de monstre aquatique depuis Les Dents de la mer.

 

 

 

VANESSA AUBERT

 

 

 

1. Le Premier jour du reste de ta vie

Pour l'inventivité du scénario, pour la forme (en chapitres) utile et non gadget, pour l'aspect authentique, sincère de l'histoire, pour les comédiens bref pour la maîtrise d'un tout.


2. Mesrine (les deux parties)

La scission en deux opus était osée, la mise-en-scène l'est aussi. Un diptyque réussit tant par l'intérêt de l'histoire que par la performance-métamorphose de Vincent Cassel in-cro-yable.


3. L'échange

Superbement mis-en-scène, l'histoire de cette mère offre en plus l'un de ses plus beaux rôles à Angelina Jolie, renvoyant au loin le trop plein de sensualité des habituels personnages qu'elle campe (comme dans Wanted, également sorti en 2008)


4. JCVD

Parce que Mabrouk El Mechri réalise sur grand écran, sur pellicule et en noir et blanc ce dont on a toujours rêvé sans jamais oser le demander : magnifier le retour de Van Damme entre humour, polar et un terrible accent de vérité et rappeler ses qualités d'acteur.


5. The Dark Knight

Visuellement magnifique, un Joker qui réussit à voler la vedette à Batman, l'arrivée de nouveaux personnages qui enrichissent encore l'histoire pour un blockbuster-film d'auteur parfois un brin complexe à suivre.


6. J'irai dormir à Hollywood

Le concept télévisuel réussit son passage sur grand écran, Antoine de Maximy dévoile même la part de danger de ses aventures et le cinéma n'était pas de trop pour s'attarder sur l'Amérique multi-facettes pré-Obama.


7. L'Orphelinat

Un film d'épouvante maîtrisé, bien filmé et qui fonctionne habilement.


8. Le Bon, la brute et le cinglé

Une claque visuelle et une leçon à prendre de la part de l'Asie. Si l'humour n'est pas toujours fin, les scènes du train, du marché et la chevauchée finale sont abrutissantes de réussite. On en sort époustouflé par l'exercice de style.


9. Secret défense

Thriller français et réussi ? Suffisamment rare pour être signalé. Le parallèle entre les deux personnages est assez intéressant et le suspense tient.


10. Pour elle

Un premier film réussi qui laisse dévoiler un réalisateur qui promet et qui sait bien diriger un Vincent Lindon impeccable.
 


LUCILE BELLAN

 

 

 

1. The Dark Knight

Christopher Nolan a sorti des limbes et réinventé avec talent le mythe Batman au cinéma. Déjà culte.  

 

2. Woman on the beach / Night and day

Les hommes et les femmes tels qu'ils sont vraiment. Un portrait sombre mais si beau et toujours drôle en plus.  

 

3. 57000 km entre nous

Delphine Kreuter raconte l'adolescence de la génération numérique. Stylé en plus d'être touchant.  

 

4. Andalucia

Une claque qui débarque sans crier gare.

 

5. Fleur secrète

Classique du cinéma érotique et SM japonais. La découverte s'avère deux fois plus étonnante que le film ne se prend pas au sérieux une seconde.  

 

6. Délivrez-nous du mal

Le documentaire le plus dérangeant de cette année est aussi un constat tragique sur l'état de l'église catholique américaine et les œillères du Vatican. Terrifiant.  

 

7. Sans Sarah, rien  ne va

Impossible de ne pas se sentir à la maison dans l'univers mélancolique et poétique teinté de pop culture de Jason Siegel. Et en plus y'a Véronica Mars dedans !!  

 

8. Ploy

Sensuel et sexuel, moite et pourtant froid, la fable en forme de triolisme amoureux de Pen-ek Ratanaruang déstabilise et laisse le spectateur se faire son propre film. Virtuose.  

 

9. Never back down

Une bande de beaux gosses huilés et torses nus se bastonnent pour les beaux yeux d'Amber Heard. Jouissif.  

 

10. Frangins malgré eux

Will Ferrell au top de sa forme : crétin, immature, scato et pourtant sensible. Hilarant.




FLAVIEN BELLEVUE

 

 

 

1. Wall-E

 

2. L’échange

 

3. The Dark Knight

 

4. Telepolis

 

5. There will be blood

 

6. No country for old men

 

7. Entre les murs

 

8. Valse avec Bashir

 

9. Johnny mad dog

 

10. La Vie moderne

 

 


THOMAS DOUINEAU

 

 

 

1. A bord du Darjeliing Limited
 
Quand Wes Anderson fait un film, il est souvent dans le top 10.
Atypique et jouissif...
 
 
2. No Country for Old Men
 
Quand les Coen font un film, il est souvent dans le top 10.
Atypique et joussif (bis). Javier Bardem et sa coupe de cheveux restent l'image forte de 2008.
 
 
3. Two Lovers
 
Quand James Gray fait un film, il est souvent dans le top 10.
Quand James Gray se cherche dans la comédie romantique, à priori anodine,  il  se (re)trouve très vite. Même en sortant du cadre du polar "familial" où ses détracteurs lui reprochaient de se cantonner, le réalisateur signe des images d'une puissance inouïe grâce encore une fois à sa mise en scène et sa direction d'acteurs. Il est le seul cinéaste en exercice à savoir terminer ses films de manière aussi magistrale ! Quand les lumières se rallument, nous venons d'assister à un grand film de James Gray sur la fatalité et le destin.
 
 
4. Blindness
 
Le premier film de zombies sans zombies, cette fois, ça pourrait arriver, donc cela fait encore plus peur. Ce n'est plus une parabole, c'est une réalité.... Ça fait froid dans le dos.
 
 
5. Wall-E
 
Quand Pixar fait un film, il est souvent dans le top 10...
Waaaaallllllleeeeeeeeeee ! Une prouesse technique, une double lecture brillante (tiens, j'ai déjà l'impression d'avoir écrit ça à propos de Ratatouille)
 
 
6. There will be blood
 
Il y a souvent un film de PT Anderson dans un top 10.
Un film dur, hermétique, intellectuel, épique, noir et violent porté par un Daniel Day Lewis habité par son personnage. On sent le génie du réalisateur mais on comprend aussi qu'il puisse laisser des spectateurs, pourtant acquis à sa cause, sur le bord du chemin.
 
 
7. Surveillance
 
L'année dernière, on perdait le père, cette année on demande la fille ! Jennifer Lynch réussit ici ce qu'elle avait raté avec Boxing Helena. Dérangeant et trouble comme tout ce qui sort de l'esprit de la famille. Malgré des maladresses, la réalisatrice parvient à faire passer le malaise...
 
 
8. L'Orphelinat / Jar-City
 
Pour aller voir du bon cinéma de genre, il faut aller laisser le cinéma français se prendre les pieds dans le tapis (Martyrs, Frontières...) et le cinéma américain tourné en boucle.
Du côté du Danemark ou de l'Espagne, il se passe en revanche des choses. Guillermo del Toro, le grand conteur nous fait découvrir son nouveau jeune (25 ans !) protégé : Juan Antonio Bayona : maîtrise formelle, beauté des décors, précisions des mouvements de caméra, efficacité du scénario... tout concourt à faire naître la peur. Au Danemark, autre école, autres moeurs, c'est à l'inverse l'horreur brute, réaliste et sans fioritures qu'on nous dévoilé à l'écran. Kormakur nous plonge dans un cauchemar dont on ne sort pas indemne.
 
 
9. The Dark Knight / Iron Man
 
Les deux blockbusters incontournables de 2008. Deux films différents dans leur genre, deux approches, deux réussites... Avec une légère préférence pour le deuxième grâce au charisme de Robert Downey JR, qui de ce point de vue enfonce Christian Bale, il faut bien l'avouer. Et parce que la naissance d'un super-héros est souvent plus intéressante que sa lutte elle-même. Et on le répète : le "sacrifice" du Chevalier Noir aurait pu être amputé d'une demi-heure.
 
 
10. La Personne aux deux personnes
 
Le seul film français du classement. Un échec public retentissant. Pourtant, il s'agit sans doute de la meilleure comédie française depuis longtemps. Mais le mélange des genres, le positionnement commercial délicat et le fond de l'histoire en fin de compte dure et triste lui auront été fatal.
 
 
Mentions spéciales à Hellboy 2, Le Premier jour du reste de ta vie, Tonnerre sous les Tropiques (Ben Stiller se fait plaisir et à nous aussi !) et enfin Teeth qui trouve une manière originale de traiter de l'éveil de la sexualité et les peurs qui y sont liées.

 

 

ILAN FERRY

 

 

 

1. WALL-E

WALL-E ou le robot le plus mignon et attachant de l´histoire du cinéma... tout simplement le meilleur Pixar depuis Les Indestructibles.

 

2. L´échange

Comme à son habitude Clint nous entraîne vers des sommets d´émotions insoupçonnés. Eastwood is god !

 

3. Martyrs

Frontale et sans concessions, une réflexion aussi dérangeante qu´intelligente sur la notion de douleur et son inscription dans la figure christique du Martyr. Le choc de 2008 !

 

4. Hellboy 2

Del Toro surpasse le premier opus en combinant majestueusement merveilleux et action dans un maelstrom qui dépasse de loin toutes nos attentes.

 

5. REC / Cloverfield

La peur par le prisme de l´oeil numérique via deux approches aussi différentes que complémentaires. Quand grand spectacle et effets minimalistes appellent à une même implication du spectateur.

 

6. Sweeney Todd

Burton nous livre un opéra baroque et sanglant transcendé par les funestes et entraînantes partitions de Stephen Sondheim.

 

7. There Will be blood

Terrifiant et hypnotisant, There Will be blood exerce son grandiose pouvoir de fascination de la première à la dernière image.

 

8. Un conte de Noël

Le portrait au vitriol, à la fois terrible et ironique, d´une famille dysfonctionelle. Un savoureux jeu de massacre, difficile d´accès mais tellement bon !

 

9. Speed Racer

En lieu et place du nanar ultime qu´on redoutait, Speed Racer avec son ambiance psychédélique, ses effets spéciaux bluffant et surtout sa démesure empreinte de tendresse, pourrait bien représenter l´avenir de l´entertainment.

 

10. Doomsday

Le plaisir coupable de 2008. Un hommage sincère aux post nuke 80´s, Rhona Mitra met le feu en version féminine de Snake Plisken.

 

 

JONATHAN FISCHER

 

1. Two lovers

Quand James Gray se préoccupe du dilemme amour raison/amour passion, cela donne un chef d'œuvre. Puissant et désespéré.

 

2. Nouvelle donne

Les teen movies intelligents et bien mis en scène, ça existe. Preuve en est ce Nouvelle donne joyeusement rock'n roll qui marche sur les traces des Lois de l'attraction.

 

3. La Belle personne

Adaptation audacieuse de La princesse de Clèves. Christophe Honoré transforme l'œuvre de Madame de Lafayette en film sur le spleen adolescent. Poignant.

 

4. Un conte de Noël

Famille brisée, humour noir : un grand film, aussi intelligent que divertissant.

 

5. Dans la ville de Sylvia

Doux comme un rêve. Beau et complexe comme l'amour. Un « film à colorier » enivrant.

 

6. Hunger

Un film puissant et sensoriel qui par moment rappelle le Salo de Pasolini.

 

7. Vicky Cristina Barcelona

Sensuelle et décalée, LA comédie de l'année.

 

8. La Frontière de l'aube

Moyennement aimé à Cannes, à sa deuxième vision La frontière de l'aube fut une véritable apparition. Comme quoi il faut se méfier des retours cannois. L'extrême sensibilité du film nous donne envie d'oublier ses petites maladresses. Un vrai film d'amour.

 

9. Je veux voir

Une pure expérience cinématographique, belle et fascinante. Catherine Deneuve prouve qu'elle n'a pas fini de nous surprendre.

 

10. My name is Hallam Foe

Un film singulier (entre comédie romantico-dramatique et portrait d'ado sous fond de désirs incestueux). Elégant, tendre et obsédant.

 

 

JULIEN FOUSSEREAU

 

 

 

1. Wall-E

A la fois fable écologique d'une violence politique rare et bouleversante histoire d'amour, Wall-E est la merveille de l'année. La simple pensée de Wall-E et Eve se tenant la main me met les larmes aux yeux.

 

2. There Will Be Blood

A travers l'ascension d'un pétrolier sans pitié au siècle dernier, PTA nous raconte la chute programmée d'un empire reposant uniquement sur l'appât du gain et l'envahissement du religieux. Hypnotique et dérangeant.  

 

3. No Country for Old Men

De nouveau, un film de taiseux. De nouveau, un film terrible sur la noirceur de l'âme humaine. Les Coen reviennent en force avec cet incroyable film d'action abstrait à la violence sèche et à l'humour absurde.
 

4. Un conte de Noël

Le dernier Desplechin est certainement le plus empreint d'humanisme. Romanesque et intime, complexe et écrit avec la subtilité qu'on lui connait, Desplechin confirme qu'il est l'actuel auteur roi du cinéma français. 

 

5. Two Lovers

Two Lovers, c'est un peu La Nuit nous appartient versant mélo. Ou un mélo filmé comme un polar. Toujours est-il que pour une fois, Gray a foncé et ne s'est pas perdu avec ce film ample, tragique et sublime.  

 

6. Sweeney Todd

Entre la tragédie vengeresse et la farce sanguinolente, Burton transfigure le musical de Sondheim pour livrer une boucherie d'un esthétisme racé, placé sous le signe du grand guignol selon Dickens. We all deserve to die...  

 

7. Valse avec Bachir

Un documentaire en animation. Gadget sur le papier, génial sur l'écran. Car ce choix permet de combiner distance et onirisme lors des scènes clés avant le final brutal et implacable. Incroyable sur un plan technique, essentiel sur un plan humain.  

 

8. Hellboy II

La dernière aventure du fils du Déchu est une belle entreprise de sidération visuelle. Sa capacité à jongler entre différents genres confirment tout le bien que l'on pense de Guillermo Del Toro.  

 

9. Be kind Rewind

Michel Gondry revient très fort avec cette fable sur le cinéma démocratique et tisseur de lien social dans lequel le quotidien recèle de projets artistiques ne demandant qu'à être dégoupillés.  

 

10. Entre les murs

Rien que pour la chronique ordinaire et juste sur l'extrême difficulté d'un prof à transmettre son savoir dans une classe de ZEP, Entre les murs n'a pas volé sa Palme et mérite de clôre mon classement.  

 

 

 

SANDY GILLET

 

 

  

1. Entre les murs

Parce qu´il faut bien un gagnant et que celui-ci il a vraiment de la gueule quand même.

 

2. Wall-E

Parce qu´il va falloir se lever de bon heure pour faire mieux 

 

3. Le Premier jour du reste de ta vie

Parce que vlà un film comme on les aime : tendre, simple, humain. Terriblement humain !

 

4. L'échange

Parce que Eastwood et puis c´est tout [mode Laurent Lucas off]

 

5. No Country for Old Men

Parce que cela faisait longtemps que l´on n´avait pas vu un badass aussi badass.

 

6. A bord du Darjeeling Limited

Parce que Nathalie Portman à poil ça le fait grave !

 

7. Tropa de elite

Parce que ça castagne, ça bourrine et que ça une morale bien douteuse. Que du bon quoi !

 

8. Cloverfield

Parce que son producteur J.J. Abrams nous renvoie à nos peurs les plus primaires et que ça marche !

 

9. Délire Express

Parce que derrière les volutes de fumée et les blagues de potaches se cachent la meilleure comédie de l´année. Apatow productions if you please !

 

10. REC

Parce que l´auteur de ces lignes n´avait pas eu autant les jetons depuis Blair Witch Project (et que ceux que cela fait rire se transforme en statue de sel à la lecture de ces lignes).

 

 

 

VINCENT JULE

 

 

 

1. The Dark Knight

La victoire de l'intellect sur l'affect. Un film qui se voit avec le cerveau et qui déploie sa toute puissance à chaque minute, à chaque vision.

 

2. Two Lovers

La comédie romantique selon James Gray : l'amour fou ou la folie de l'amour.

 

3. Le voyage du ballon rouge

Le quotidien (parisien) filmé comme jamais... par un taiwanais.

 

4. Wall-E

L'avenir de l'homme... et du cinéma ?

 

5. Into the wild

Une forme de liberté cinématographique

 

6. The Mist / REC

Un brouillard ou une caméra, des bestioles ou des zombies... il est encore possible d'avoir peur au cinéma. Ouf. 

 

7. Sans Sarah, rien ne va

Par contre, avec Jason Segel, Kristin Bell et Mila Kunis, Apatow & Co va beaucoup mieux.

 

8. Night and Day / Woman on the beach

Les femmes sont des muses, les hommes des salauds.

 

9. Be Kind Rewind

Le cinéma comme lien social.

 

10. Seuls Two

Après la Tour Montparnasse, Eric et Ramzy ont un plus gros jouet à casser. Et ils se/nous font plaisir.

 

Guilty Pleasure : Never Back Down

« Le film de toute une génération. » Oui, c'est ce qu'on pourra lire un jour dans les livres d'Histoire du cinéma. Et aussi qu'Amber Heard est la plus belle femme du monde.

 

Inédit : The Nines

L'un des films les plus importants et les plus beaux sur la création. Et le meilleur de mon année 2008.

 

Sans oublier : L'échange, Lust caution, Ploy, Un été avec Coo, Andalucia, Death Sentence, Juno, La vie moderne, Délivrez-nous du mal...

 

 

THOMAS MESSIAS

 

1. The Dark knight

Grand film noir, grand film politique, grand film de super-héros. Grand film. Heath Ledger n'est pas mort.


2. Un conte de Noël

Belle à chialer, une chronique familiale cruelle et pessimiste, mais qui donne envie d'aimer la vie.


3. A bord du Darjeeling limited

Voyage intérieur, picaresque et mélancolique, par le grand Wes Anderson. Accessoirement, ça commence par le meilleur court-métrage de l'année, Hotel Chevalier.

4. Gomorra

L'anti-Scarface, pour un drame choral puissant sur la mafia, qui évite tout didactisme.


5. There will be blood

« I am a false prophet, God a superstition. » Le dernier PTA commence fort et finit mieux que ça, sondant l'âme humaine dans ce qu'elle a de plus noir.


6. Le premier jour du reste de ta vie

Préparez vos mouchoirs. Une belle et ample saga familiale, fourmillant de trouvailles et de beaux moments, capable d'amadouer certains gros cyniques.


7. Tropa de elite

Massacré par le distributeur, un film à la Ellroy, avec l'un des plus grands acteurs du monde : Wagner Moura.


8. Juno

Aucune réflexion anti-avortement là-dedans : Juno, c'est d'abord un film sur l'insouciance, la maturité, la coolitude. Ellen Page rules.


9. Sans Sarah rien ne va

 Ainsi donc, Jason Segel n'est pas qu'un faire-valoir : c'est un artiste complet, hilarant et émouvant, qui illumine cette comédie romantique renouvelant le genre et sacrément osée.

 

10. No country for old men

Presque aussi bon que l'immense roman dont il est tiré, un jeu de massacre impressionnant, qui signe le retour en grâce des Coen.
 

 

RENAUD MORAN 

 

1. L'Echange

Le plus beau film de Clint Eastwood depuis Impitoyable et une grande leçon de cinéma. 

 

2. Cloverfield

Les Américains ont trouvé leur Godzilla. 

 

3. Speed Racer

Le blockbuster le plus réussi de l'année. 

 

4. The Dark Knight

Vive le chaos et vive le Joker. 

 

5. La Guerre selon Charlie Wilson

Un biopic brillant et drôle qui évite les lourdeurs démonstratives et le pathos. 

 

6. Wall-E

Avant il y avait Data et David. Et maintenant il y a Wall-E. 

 

7. Two lovers

James Gray prouve qu'il sait aussi raconter des histoires d'amour sans rien perdre de son style et de son brio. 

 

8. The Mist

Enfin une adaptation de Stephen King réussie ! 

 

9. Vicky Cristina Barcelona

Un petit traité des passions d'une justesse bouleversante. 

 

10. Frangins Malgré eux

C'est juré, je quitte le sous-sol de mes parents demain. 

 

Hotel Chevalier (Meilleur court métrage)

Ahhhhh Natalie Natalie Natalie !

 


JEAN-NOEL NICOLAU

 

 

 

1. Wall-E

Miracle de cinéma total, le nouveau (et meilleur) Pixar nous fait entrer pleinement dans le 21e siècle. A la fois divertissement sublime et fable humaniste (avec des robots !), Wall-E dépasse tous les superlatifs.

 

2. There will be blood

Avec cette fresque métaphorique et quasi expérimentale, Paul Thomas Anderson signe son meilleur film et offre à Daniel Day Lewis un rôle monstrueux. L'Amérique, le sang, la chair, le pétrole et le capitaliste grognon qui tue Dieu en buvant ton milk-shake ! Le choc de 2008 !

 

3. Un conte de Noël

Bouleversant, brillant, le film de Desplechin transcende la chronique familiale, rarement un drame acerbe n´aura été aussi réjouissant. Sa galerie de personnages inoubliables et ses répliques délicieusement acides en font un précieux petit chef-d´oeuvre.

 

4. No country for old men

Les Coen dans leur veine la plus sombre et désenchantée. Une glaçante et implacable course contre la Mort. Un immense requiem de 7e art.

 

5. Sweeney Todd

Le retour inespéré du Burton que l´on adore. Une comédie musicale gothique et gore, unique en son genre. Chantons sous la pluie (de sang) !

 

6. L´Echange

La quintessence du mélodrame classique et peut-être le meilleur film d´Eastwood.

 

7. REC

Le film de terreur hardcore nous vient d´Espagne. Un train fantôme en forme de grand 8, doublé d´une vraie performance visuelle. Les ténèbres sont au bout du tunnel...

 

8. Speed Racer

La surprise de l´année. Les Wachowski se font tout pardonner en choisissant la voie (rapide) du fun, de la générosité et de la folie visuelle.

 

9. Le Premier jour du reste de ta vie

La vie de famille version idéalisée et le grand film populaire français de 2008 (oui, oui, devant les Ch´tis !)

 

10. Teeth

La comédie d´horreur retrouve son mordant avec cette bienheureuse satire sociale portée par la révélation Jess Weixler.

 

10. Ex-aequo - Bons Baisers de Bruges

L´humour noir britannique prend des vacances en Belgique. Une perle douce, dure et dingue, aussi drôle que tragique. La réussite improbable de 2008.

 

Mentions toutes spéciales à : Cloverfield, Mamma mia !, The Mist, Solitaire, Into the wild, Seuls Two et, quand même, soyons fous, The Dark Knight

 


LAURENT PECHA

 

 

 

1. Le premier jour du reste de ta vie

Tout simplement, le sommet d'émotions de 2008.

 

2. L’Echange

L'un des plus beaux films du monde. Le meilleur d'Eastwood, juste à côté d'Impitoyable.

 

3. John Rambo

Stallone est un grand monsieur. John Rambo est aussi éprouvant que jubilatoire.

 

4. There will be blood - Into the wild

Paul Thomas Anderson est un génie. Même en signant avec There will be blood son moins « bon » film depuis Hard eight, il livre un quasi chef d'œuvre qui se bonifiera sûrement avec les années. Avec Into the wild, Sean Penn nous livre une oeuvre envoûtante à la beauté sidérante. Le genre de film qui vous hante longtemps après être sorti de la salle.  

 

5. Frangins malgré eux

Will Ferrell et John C. Reilly sont des dieux. THE Comédie de l'année.

 

6. Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal

Qu'il ait vieilli et qu'il soit moins performant et enthousiasmant que par le passé, Indy reste Indy...et la magie opère encore et toujours.

 

7. Un conte de noel

2h 30 avec une telle famille...c'est trop court. Desplechin est décidément un cinéaste précieux.

 

8. À bord du Darjeeling Limited

Un court-métrage génial en prélude. Un trip en Inde insolite. Un film totalement « wes andersonnien ».

 

9. MR 73

Polar d'une rare noirceur porté par un acteur génial et mis en scène par un réalisateur à la sincérité bouleversante.

 

10. Solitaire

Le film de croco que j'attendais depuis des années. Magnifique, envoûtant, stressant, Rogue a un sérieux atout : il supporte allégrement le multi-visionnage.

 

Difficile de faire un choix pour les derniers films tant beaucoup méritaient d'être cités alors, voici pelle mêle ceux qui auraient remplacé les 3 derniers de mon classement : Iron Man, Redacted, La Ronde de nuit, Mamma Mia, Speed racer, Two lovers, Kung fu panda, Dark Knight, Délire express, W, l'improbable président, Sans Sarah rien ne va, Burn after reading.

 


NICOLAS THYS

 

1. No country for old men

 

2. Jar City

 

 

 3. California dreamin


4. Soyez sympas, rembobinez

 

5. L´île

 

6. Kurt Cobain, about a son

 

7. Mia et le Migou

 

8. Stella

 

9. Pénélope

 

10. Un conte d'été polonais

Dans la ville de Sylvia


 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire