Nacho Cerda : Le maitre de la Mort

Ilan Ferry | 28 mai 2007
Ilan Ferry | 28 mai 2007

A l'image d'un Douglas Buck, Nacho Cerdà s'est d'abord fait remarquer par ses courts métrages avant de se prêter (non sans mal) à l'exercice périlleux du long. Ainsi les sorties quasi simultanés de sa Trilogie de la Mort en DVD et Abandonnée son premier long métrage sont l'occasion de plonger dans l'univers d'un réalisateur atypique plus intéressé à contaminer le genre par ses funèbres obsessions qu'à lancer de grandes figures rhétoriques sur la Mort et le Destin. Succédant aux effets de modes lancés par un Aménabar en grande forme, Cerdà pourrait être bien le fer de lance ibérique d'une nouvelle génération de fantasticophiles bien décidée à marquer de nouveau l'heureux mariage du fond et de la forme.

 

Cliquez sur les affiches pour accèder aux critiques correspondantes : 

 

 



 

                                                 

 

 

 

   
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire