17 octobre 1961 : Nuit Noire

Sandy Gillet | 1 juillet 2005
Sandy Gillet | 1 juillet 2005

Une fois n'est pas coutume, Écran Large s'est intéressé à la petite lucarne et plus spécialement à l'événement du mois sur Canal+ à savoir Nuit noire, second film produit par la chaîne dans le cadre de sa nouvelle politique de programmes de fictions. Son credo ? Traiter de périodes fortes des cinquante dernières années de l'Histoire de France. Il y a quelque mois, on a pu voir le premier fruit de cette volonté avec le fabuleux 93 rue Lauriston réalisé par Denys Granier-Deferre avec un Michel Blanc en flic de l'après-guerre traquant ses collègues collabos. Avec Nuit noire, la chaîne cryptée va plus loin et nous donne à voir un film qui laisse pantois tant la force de son propos allié à l'ingéniosité de l'angle fictionnel en fait une production complètement atypique à mille lieues de ce que la télé française a l'habitude de nous montrer.

C'est pourquoi, en plus de trouver la critique du film, nous avons voulu partir à la rencontre des deux personnes associées à ce projet depuis le début : l'historien et scénariste Patrick Rotman ansi que le réalisateur (mais aussi co-scénariste ici) Alain Tasma. C'est avec gentillesse et beaucoup d'à propos que tous d'eux nous ont livré dans des entretiens séparés leur sentiment sur cette aventure cathodique. Nous profitons ici d'ailleurs ici pour les en remercier.

À noter que si vous êtes abonné à Canal+ numérique, vous pouvez encore voir ce petit bijou entre le 1er et le 4 juillet sur canal+ Sport et Canal+ Décalé. Sinon il faudra attendre la sortie du DVD prévue le 17 octobre 2005 ou encore la prochaine diffusion sur France 3 le 17 octobre 2006.

 

Cliquez sur les images pour accéder aux deux interviews :

 

 

         Patrick Rotman                Alain Tasma

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire