Bernard et Bianca : le chef d'œuvre Disney qui a détruit nos petits cœurs

Prescilia Correnti | 19 septembre 2021
Prescilia Correnti | 19 septembre 2021

Disney longtemps oublié face aux classiques Cendrillon ou La Belle et la Bête, Bernard et Bianca n'en reste pas un moins un dessin animé beau et émouvant, rempli de traumas.

"R-E-S-C-U-E, Société d'aide au sauvetage ! La tête haute, touchez le ciel, vous êtes tout pour moi !" 23e long-métrage de l’usine à rêve Disney, Bernard et Bianca est un film mettant magnifiquement en valeur l'animation manuelle classique, adapté de deux romans écrits par Margery Sharp (The Rescuers, Miss Bianca). L'histoire suit deux souris, Bernard et Miss Bianca, qui occupent tous deux des postes au sein de la Rescue Aid Society, une organisation dont le but est d'aider les personnes dans le besoin.

Sorti en 1977, Les Aventures de Bernard et Bianca a marqué, en quelque sorte, la fin d’une époque pour l’animation Disney. Au cours de cette dernière décennie, un grand nombre de ses collaborateurs sont restés et ont continué à travailler sur des films du studio. Indéniablement, ce long-métrage est l'aboutissement de plusieurs années de travail acharné et constitue une coda divertissante et intéressante de la carrière de plusieurs animateurs légendaires. C’est un film profond, politique, mélancolique et qui a su tous nous toucher à un moment donné. Une oeuvre rare qui marque à jamais, et c’est pourquoi on a décidé d'y revenir, avec beaucoup d’amour à son égard.

 

photo"Comment, une opération sauvetage d'une enfance traumatisée ?"

 

L’AGE DE BRONZE DE DISNEY

Lorsque nous arrivons à la période de production de Bernard et Bianca, nous sommes à un total de quatre films issus de l'âge d’argent, qui a commencé avec Cendrillon. Comme nous l'avons déjà mentionné, et comme le savent probablement de nombreux fans de Disney, il s'agit de l'ère de l'animation qui a suivi la mort de son créateur. À ce jour, les films de cette époque ne sont pas tenus en aussi haute estime que ceux des époques précédentes et suivantes.

Les aventures de Bernard et Bianca a en réalité commencé à germer dans l'esprit de Walt Disney en 1962. Malheureusement, en raison d'un sous-texte trop politique à son goût, le film a été mis en suspens. Les années 1960 étaient une période tumultueuse sur le plan social, et l'auteur voulait que ses créations soient un refuge contre la foule déchaînée. Ce n'est qu'en 1970 que le projet fut relancé et relégué à une jeune équipe d'animateurs avant d'être repris par l'équipe d'animation senior après la sortie de Robin des Bois (1974). La réalisation du film aura duré près de quatre ans, avec les talents combinés de 250 personnes, dont 40 animateurs qui ont produit environ 330 000 dessins. 

 

photo"Prends ma main, on va pleurer ensemble" 

 

Avant de devenir ce qu'elle est aujourd'hui, l'histoire a subi de nombreuses révisions, et pas seulement les révisions politiques que Disney a écartées. Parmi les idées finalement abandonnées, citons un pigeon comme moyen de transport des souris et un décor arctique pour le film, basé sur le livre, à l'époque le plus récent de la série. Le décor arctique devait inclure un ours polaire chantant dont la voix était interprétée par Louis Prima et la plus grande idée abandonnée de toutes était d'utiliser le film comme une suite des 101 Dalmatiens, en faisant de Cruella De Vil la méchante principale.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
JayT
20/09/2021 à 20:09

@Kyle Reese
Alors on est de la même génération :)

Kyle Reese
20/09/2021 à 12:43

@JayT

J'ai passé le demi siècle ... déjà ! Mais ça c'est juste l'age de mes artères !!! :)

JayT
19/09/2021 à 20:40

Kyle Reese, quel âge as tu ?
J'avais aussi ce livre disque alors que je n'avais pas vu ce film (rattrapé bien plus tard). Dans le même esprit je me souviens aussi de Pierre et le Loup. Ces livres disques étaient magiques.

Daddy Rich
19/09/2021 à 19:34

@Kyle Reese:
Ohhhhhhhh oui le livre disque et ce son de clochettes! Le souvenir me revient!
En effet, c'est un Disney sombre, parfois violent dans son approche du kidnapping d'enfants!
Pour un minot, très jeune c'est un film assez marquant!
Le second sera hélas assez décevant plusieurs années après!

Berserkovore
19/09/2021 à 18:46

Pas vu au cinéma pour ma part (je suis né quelques années après sa sortie) mais visionné une bonne centaine de fois en VHS et redécouvert à la moitié des années 2010 avec ma fille (j'ai toujours mis un point d'honneur à lui faire commencer par les classiques).

Kyle Reese
19/09/2021 à 15:47

@Daddy Rich

Je crois que c'est idem pour moi.
Je l'adore ce film, j'avais le livre-disque de l'histoire ou il faut tourner les pages au son de la clochette. La course poursuite sur la feuille avec Libellule et cette musique ... m'en souviendrait toujours ! Il y a vraiment un truc à part dans ce Disney, un sens du drame, c'est sombre le kidnapping d'une enfant dans un DA.

Daddy Rich
19/09/2021 à 10:17

Mon PREMIER film en salle!

votre commentaire