Le Grinch : comment détester Noël est devenu cool grâce à Jim Carrey

Elliot Amor | 27 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Elliot Amor | 27 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Vous avez encore reçu des chaussettes à Noël ? Vous n'osez pas dire à vos proches que ce rendez-vous annuel vous débecte ? Sachez que ce n'est plus une tare, Le Grinch vous a pavé la voie. Et aujourd'hui, on revient sur le film (un peu) culte de Ron Howard, avec l'immense Jim Carrey dans le rôle titre.


photoSourire ravageur

 

Le Vert Noël

Le Grinch trouve ses origines dans la courte nouvelle Le Grincheux qui voulait gâcher Noël du Dr. Seuss, également papa du Chat chapeauté, du Lorax et de Horton. Publié en 1957, le livre pour enfants devient très vite un classique de Noël aux États-Unis, ce qui lui vaut d'être adapté par le brillant Chuck Jones dans un court-métrage d'animation quelques années plus tard. Comment le Grinch a volé Noël ! est donc diffusé chaque année à partir de décembre 1966 sur les chaînes américaines. Le cartoon est aujourd'hui encore plus culte que le conte d'origine, c'est d'ailleurs l'œuvre qui a donné le plus d'idées à Ron Howard pour son adaptation en 2000.

En effet, lorsqu'une œuvre littéraire bénéficie déjà d'une adaptation culte, peu importe son format, le réalisateur d'une nouvelle adaptation peut difficilement l'ignorer. Et donc, en plaçant de nombreuses références au chef-d'œuvre d'animation, Ron Howard signe un film cartoonesque et burlesque. Qui de mieux que Jim Carrey pour incarner le personnage principal d'un tel film ?

 

Face GIFUn visage malléable

 

Le Dr. Seuss a longtemps refusé de vendre les droits de son Grinch aux studios de cinéma. Même après sa mort en 1991, sa veuve Audrey Geisel protégeait farouchement le bébé. Ce n'est qu'en 1998 qu'elle proposa de vendre les droits sous certaines conditions. L'une d'entre elles stipulait que le Grinch devait être interprété par un acteur de la trempe de Jack NicholsonRobin WilliamsDustin Hoffman ou encore... Jim Carrey. En clair, elle limitait le choix à ces quatre acteurs, déjà des monuments à l'époque. La 20th Century Fox a même proposé d'adapter la nouvelle avec Nicholson dans le rôle titre.

Mais Jim Carrey, le plus jeune des quatre, avait un avantage par rapport à ses collègues. Cet avantage se nomme The Mask. L'acteur avait été justement choisi pour incarner le Mask car son talent allait permettre au studio de faire des économies d'effets spéciaux. Son visage élastique étant capable de bien des choses. Et vu que le rôle du Grinch requiert un talent similaire, on pense la question elle était vite répondue. Audrey Geisel accepta de céder les droits à Universal sans trop de difficultés ; les idées de Ron Howard et le talent de Jim Carrey (et 9 millions de dollars) l'ont vite convaincue.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Tout savoir sur Le Grinch

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Eric
27/12/2020 à 17:49

Je suis allé voir le Grinch lors de sa sortie en salle. Je dois bien dire que je n'en garde pas un bon souvenir. Je n'étais jamais vraiment entré dans l'histoire et l'univers. Mais je dois bien avouer que la lecture de votre article m'incite à aller y jeter un nouveau coup d'œil si l'occasion se présente. Au plaisir de vous relire...

votre commentaire