Cliffhanger : ce classique qui a sauvé la carrière de Sylvester Stallone

Arnold Petit | 14 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Arnold Petit | 14 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Sylvester Stallone face à une bande de malfrats au milieu des montagnes enneigées : retour sur Cliffhanger, disponible sur Amazon Prime Video.

Après avoir porté les sagas Rocky et Rambo qui lui ont donné son statut de superstar du cinéma d'action, Sylvester Stallone a traversé une période difficile, mais a ensuite trouvé son salut grâce à Cliffhanger : Traque au sommet. Un film d’action devenu un petit classique du genre, considéré comme un des grands moments de la carrière de l’acteur. Le long-métrage de Renny Harlin est disponible sur Amazon Prime Video, l'occasion rêvée de le revoir et se pencher sur ce film d'action qui été une renaissance pour l’Étalon italien.

 

Photo Sylvester StalloneSylvester Stallone et ses muscles saillants

  

STAYING ALIVE

Cliffhanger n'aurait jamais dû exister et résulte d'un concours de circonstances assez invraisemblable, à base de projets enterrés, de batailles autour de droits d’auteur et de tournage qui a plusieurs fois failli virer au drame. À l'origine, Sylvester Stallone a été approché par les studios Carolco pour apparaître dans une comédie de John Hughes (qui a notamment réalisé La folle journée de Ferris Bueller qu'on aime vraiment beaucoup), mais le projet a finalement été abandonné.

L'acteur vient d'enchaîner les flops avec le cultissime Tango & Cash, Rocky V, L'embrouille est dans le sac et Arrête ou ma mère va tirer ! et ne parvient pas à s'adapter à la transition qu'a opéré le cinéma d'action hollywoodien à la fin des années 80. La montagne de muscles reaganienne spécialisée dans les armes et les explosifs qui défoncent du communiste avait été délaissée au profit de héros plus ordinaires, notamment après le succès de Piège de cristal et son personnage de John McLane incarné par Bruce Willis.

Et si Arnold Schwarzenegger a très bien tiré son épingle du jeu avec le miraculeux Total Recall, Un flic à la maternelle, Terminator 2 : Le Jugement dernier ou Last Action Hero, ce n'était pas le cas de Stallone, hanté par le fantôme de Rambo.

 

photoJure-moi que tu ne feras plus de comédie !

 

Après le projet avorté de John Hugues, l'acteur se retrouve ensuite impliqué sur deux autres longs-métrages : Isobar, un film de science-fiction avec Kim Basinger qui aurait dû être réalisé par Ridley Scott ou Roland Emmerich, mais qui a lui aussi été laissé de côté ; puis Gale Force, un film d'action littéralement décrit comme « Die Hard dans une tornade » et réalisé par Renny Harlin, qui venait de signer 58 minutes pour vivre.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Tout savoir sur Cliffhanger : Traque au sommet

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
17/11/2020 à 19:00

@à l'auteur de l'article
Ce film est vraiement un meilleur de Stallone

La scène de la fin de Mission impossible Fallout est une pâle copie de la scène de Cliffanger.
N'êtes vous pas d'accord ?

alulu
14/11/2020 à 19:00

Le film dont on parle jamais est La taverne de l'enfer.

Mx
14/11/2020 à 18:44

En effet, first blood, cliffhanger, demolition man, et oui, excellent choix, haute sécurité, l'un des meilleurs films de prison, avec un putain de cast, tom sizemore dans l'un de ses tous premiers rôles, donald shuterland impérial en chef sadique, sonny landham en frappe violente, une très bonne mise en scène, de la tension, un film dont on parle peu souvent dans la filmo de sly, et pourtant c'est l'une de ses plus grandes réussites!!

captp
14/11/2020 à 18:30

Plus que haute sécurité et vous aurez coché les 3 films (avec demolition man) que j'adore en secret de Stallone. :)
Ces articles sur la genèse et les tournages de films c'est de la bombe. J'adore et en veux plein ;p Merci.

Mx
14/11/2020 à 18:24

nan c'est un tâcheron.

mais un tâcheron avec une filmo type "plaisir coupable", comme une overdose de crépes au nutella, c'est bon, mais c'est pas bon haha!!

alulu
14/11/2020 à 17:03

Harlin a quand même une bonne filmo mine de rien, Etat de guerre, Die Hard 2, Les Aventures de Ford Fairlane, Au revoir à jamais et Cliffhanger.

Mx
14/11/2020 à 14:35

Lol, oui surtout qu'i lfaut deux mains pour conduire un hélico!!

pour moi l'un des meilleurs harlin, avec, dans une autre mesure peur bleue, lol, et les punchlines de cliffangher:

"tu voudrais bien me tuer, tucker?

ben fais comme tout le monde, prends un numéro et fais la queue!"

Ray Peterson
14/11/2020 à 14:10

Un plaisir coupable 90's lorgnant vers Die Hard avec des moments tellement pas probables (John Lithgow braquant Janine Turner avec son gun à travers la vitre de son hélicon vol stationnaire entre autre...).

Mais cela reste bien foutu! Michael Rooker impeccable, Jack Dalton de MacGyver venu faire coucou, Trevor Jones aux platines, le grand Alex Thompson qui filme les montagnes comme personne et une scène d'intro qui me rappelle que les ratons laveurs ne sont pas immortels.
Bref, La belle époque quand Harlin était encore capable de.

Stallone en mode escalator frigorifié
14/11/2020 à 13:49

marrant le passage oû il se rechauffe avec les dollars -monnaie de singe, c'est fou l'inflation liéé au chauffage, je me souviens de ce genre de vanne dans le film, en tshirt à 4000 metres , le stalonne un peu froid
mais vous avez rien vu de la mega inflation style deutchland 1918/1933 que vous allez connaitre en Occident, preparez vous,...
et qu'est ce qui se passe quand on balance des dizaines de trilliards depuis 2008, hum?

votre commentaire