Comic-Con : on décrypte le trailer d'Aquaman et son festival de CGI

La Rédaction | 22 juillet 2018 - MAJ : 22/07/2018 16:31
La Rédaction | 22 juillet 2018 - MAJ : 22/07/2018 16:31

C’était peut-être le film le plus attendu de ce Comic-Con, Aquaman a enfin montré le bout de ses nageoires. On le décrypte de James WanJason Momoa et Amber Heard.

Le silence de Warner au sujet de son gros blockbuster de fin d’année aura soulevé bien des questions. Officiellement pour assurer une présentation dans les meilleures conditions, à savoir des effets spéciaux suffisamment avancés pour ne pas ridiculiser le film, DC avait décidé de ne rien dévoiler (ou presque) du blockbuster de James Wan.

Attendu pour la fin d’année, il a donc profité du Comic-Con de San Diego pour rencontrer le public. Et si Aquaman affiche quelques sérieux atouts, rien n’est encore gagné.

 

 

WATERWORLD

C’était une véritable inquiétude. L’univers de l’œuvre originelle était riche et vivant, et s’il a régulièrement été moqué pour sa dimension kitsch, il était pourtant méchamment canon. On espérait donc que le blockbuster ne dénaturerait pas la chose et oserait jouer frontalement l’aventure sous-marine Atlante.

Et à en croire le bestiaire que déploie Aquaman, de ses gros crustacés vilains, en passant par ses requins surarmés, ses décors grandioses et une poignée de plans franchement iconiques, tout indique que le projet a cherché à respecter l’ADN de son héros.

 

photoMais que fait Jason Statham ?

photoUn beau plateau de crustacés

 

Et peu importe finalement que l’ensemble ne porte nulle part de véritable patte. James Wan n’a jamais eu de style propre, préférant citer et recycler les grands classiques du fantastique quand il opérait dans l’horreur, il avait montré avec le réussi Fast & Furious 7 qu’il avait largement le bagage pour diriger une super production internationale. Et c’est ce veut nous dire le trailer du film, le chef de chantier est compétent, et ne va pas essayer quoi que ce soit de trop personnel, original ou bizarre.

 

photoPromis, il y aura des grosses bêtes

 

photoPiscine avec vue

 

LIQUIDER SNYDER

Les choses n’ont jamais été présentées comme telles, mais ce n’en était pas moins l’objectif quasi avoué du blockbuster : on avait découvert Aquaman dans Justice League, film moqué et maudit, il fallait donc transformer le personnage et la charte graphique allant avec.

Et à ce titre, le trailer piétine totalement ce qu’il restait dans le film précédent de la vision de Snyder.

 

photo"J'arrête le whisky, je commence les blagounettes"

 

On nous avait annoncé un éco-warrior énervé ? Arthur Curry fait des désormais des petites vannes dans toute la bande-annonce, et se fend de petits sourires trop choubidous.

Vous aviez aimé les aperçus quasi-funèbres d’Atlantis, crépusculaire et bourrés d’effets de particules ? Le monde sous-marin ressemble désormais à un mélange de Naboo et de boîte de nuit allemande.

Vous aimiez ces costumes fantaisistes mais presque médiévaux ? Attention les yeux, c’est le festival du cosplay multicolore et de la perruque qui gratte.

 

photoLa Force est puissante avec cette discothèque

photoAmber Heard, wet cosplay edition

 

CGI PORN

James Wan avait expliqué qu’il s’opposait à dévoiler trop tôt des extraits du film non finalisés, pour éviter tout bad buzz. En effet, plusieurs plans d’Aquaman sont très beaux. Composés, travaillés, épiques, ils rythment agréablement cette bande-annonce.

Mais… On note plusieurs passages très problématiques techniquement. Les pauvres Amber Heard et Jason Momoa sont parfois incrustés n’importe comment – notamment lors d’un saut aérien… problématique.

 

photo"Jump around !"

photo"On a trouvé un truc pour faire oublier la moustache d'Henry Cavill"

 

Plus embarrassant, si on accepte plus aisément le rendu artificiel des séquences aquatiques, nécessairement numériques, on comprend mal le rendu synthétique de plusieurs plans terriens ». Peut-être s’agit-il d’une volonté d’uniformiser le rendu du film, mais c’est franchement laid.

De même, il faut espérer que les grandes séquences de batailles aperçues ici et là seront encore perfectionnées, car ce type de scène est devenu à ce point un cliché de production super-héroïque qu’Aquaman supporterait mal de nous offrir un climax ultra-classique qui ne soit pas au minimum technologiquement abouti.

 

photoChouette encore une bataille de soldats numériques !

photoAttention les yeux

 

En l’état, Aquaman n’est pas une déception, mais ne peut se targuer d’effacer toutes les inquiétudes soulevées par le projet. Ce dernier témoigne simplement des problématiques complexes qui président à sa conception. Reste à espérer que James Wan, réalisateur toujours désireux de servir son public au mieux, ait suffisamment les mains libres pour dominer ce formidable dragon des mers.

 

photoHeureusement, il y a Jason

commentaires

Anonyme
29/08/2018 à 22:37

Franchement quand on voit le trailer niveau ville futuriste sous l'eau et niveau effets spéciaux, ça me rappelle les filmes sous l'ère de Lucas avec Star Wars et sa prélogie.

On sent le côté grandiose à travers le trailer, chose que j'ai oublié dans le 8.

Les histoires avec des villes futuristes me manquaient terriblement depuis un certain temps.

A l'époque des anciens Marvel, le seul que j'ai retenu c'est X-Men 2, avec l'histoire dramatique de Wolverine, juste epic.

Et quand j'ai vu tous ces films Marvel qui parlent de héros aux super pouvoirs avec des combinaisons à la c**.

Ca m'a rappelé les premier X-Men que j'ai aimé.

Et visuellement, ça en jette, ça donne envie de regarder, tout le contraire de ce que j'ai vu depuis plus de 10 ans concernant les Marvel.

Bref, j'espère que ce film (malgré ce que je vois) ne se concentra pas que sur l'action mais aussi sur le côté dramatique et phrases intéressantes (et musique bien sûr), c'est ce qui me fait aimer un film, en principe.

Les acteurs sont importants aussi mais bon comme dans tous films...

Marc nicieza
01/08/2018 à 10:50

Que de la merde au même titre que avengers etc ... la seule bonne nouvelle pour ma part dans le cinéma de comic books, c'est le film joker avec joachim phoenix qui va peut-être m'intéresser ...

docsavage
24/07/2018 à 03:59

Cristopher reeve nous a fait rêvé pour avoir vu le film à sa sortie !!
depuis les films de super blaireaux se sont succédés !!!

badass man
23/07/2018 à 16:44

Décrypter un trailer...

Alan Smithee
23/07/2018 à 13:51

C'est drôle que les gens se mettent à comparer Black Panther et Aquaman mais bizarrement ne parlent pas du film dont ils pillent tous les 2 la même charte graphique, vous savez ce petit film de 2009 dont certains racontent qu'il n'a laissé aucune trace dans la pop culture qui s'appelle :

AVATAR

prometheus56
23/07/2018 à 13:47

C'est vrai l'identité visuelle des films tirés de DC est vraiment limite à coup de couleurs soit trop criardes soit trop sombres. Dans Justice League, certains passages sont carrément gênants. Les films Marvel sont quand même plus réussis, surtout le dernier Avengers. C'est trop lisse peut être mais au moins on voit quelque chose.
Aquaman, franchement, je n'en attend rien. J'ai été élevé avec les comics de Namor moi !
Mais c'est un vrai pari, rien qu'avec cet univers immergé.

STEVE
23/07/2018 à 12:34

D'accord avec nedd concernant black panther.

Quant à mikegyver, arrête l'argument vain et de mauvaise foi du "reste avec tes films d'auteur" dès qu'on critique un blockbuster. Sois pas binaire. Dans la vie ya pas que les Marvel ou Godard;)

mikegyver
23/07/2018 à 10:45

@nedd

infinity war dechire sa race niveau CGI, a ton niveau soit tu retourne mater des films d'auteurs soit t'arretes le cinema directement car on peut plus rien pour toi helas.

Satan LaBite
23/07/2018 à 09:23

Mon Dieu ce que c'est d'une laideur affreuse, presque aussi moche que La Forme de l'Eau, c'est dire. Je préfère encore voir Shazam qui au moins a l'air marrant.

dommm
23/07/2018 à 01:26

je suis d'accord on pourra pas faire pire que black panther !!!. Je vois pas pourquoi ils doivent faire un article pour s inquiéter des CGI, alors qu'il reste encore 6 mois de post production.

Plus

votre commentaire