Taxi 5 a t-il vraiment été un succès... ou un bon gros échec ?

Mise à jour : 06/07/2018 17:03 - Créé : 6 juillet 2018 - Geoffrey Crété
Affiche officielle
124 réactions

Retour sur le box-office de Taxi 5 de Franck Gastambide.

Vingt ans après le phénomène Taxi, orchestré par Luc Besson avec Samy Naceri et Frédéric DiefenthalTaxi 5 était présenté comme la renaissance de la franchise. Nouvelle équipe, nouvelle génération, même ambition : le cinquième épisode, de et avec Franck Gastambide, était donc attendu au tournant.

Le succès a t-il été au rendez-vous ? Et surtout : a t-il à la hauteur des enjeux ? Retour sur le box-office du film.

 

 

DÉMARRAGE 

Franck Gastambide et la production ont bien évidemment communiqué sur le beau démarrage de Taxi 5, troisième meilleur de 2018 avec plus de 320 000 entrées dès son premier jour. De quoi le placer derrière La ch’tite famille (plus de 451 000 entrées) et Les Tuche 3 (plus de 401 000 entrées). D'ailleurs, au moment de la publication, Les Indestructibles 2 vient de mettre tout le monde d'accord avec ses 694 361 entrées pour son premier jour.

Sauf que derrière le baratin promo classique, les chiffres : Taxi 5 a moins bien démarré que Taxi 2 (plus de 801 000 entrées), Taxi 3 (plus de 501 000 entrées) et Taxi 4 (plus de 450 000 entrées). Pour une suite, c'est un problème. Pour une suite censé relancer une franchise endormie et bloquée par des problèmes de gros sous, ça l'est encore plus.

En une semaine, le film avait attiré plus d'1,5 millions de spectateurs pour prendre la tête du box-office français. Là encore, il se place après la comédie de Dany Boon et Les Tuche 3, qui avaient atteint les 2 millions. 2 millions que Taxi 4 avait atteint, quant Taxi 3 allait jusqu'à 2,2 millions, et Taxi 2 approchait des 3 millions. Le cinquième épisode fait mieux que le tout premier (près de 800 000 entrées), fort heureusement.

 

Photo Franck Gastambide, Salvatore Esposito

 

PARIS VS FRANCE

Dès le démarrage, un net écart se dessine. Aux premières séances parisiennes, Taxi 5 attire moins de 1500 spectateurs, soit le quinzième meilleur démarrage de l'année à l'époque. Mais surtout le pire démarrage de la saga, loin du record de Taxi 2 (dans les 7700 spectateurs), et même de Taxi 4 (environ 4000). Environ 25 000 spectateurs se déplacent pour le premier jour dans la capitale, puis 189 000 lors du premier week-end.

Hors Paris, c'est beaucoup, beaucoup plus : plus de 331 000 dès le premier jour, et 1,2 million le premier week-end. Là encore, c'est moins que tous les épisodes après le premier, mais dans des proportions moindres. 

En fin de compte, sur les 3,6 millions d'entrées de Taxi 5, environ 612 000 viennent de Paris. Une tendance qui n'a rien de nouveau. Le premier Taxi avait attiré plus de 1,1 millions de Parisiens sur les 6,5 au total ; Taxi 2, près d'1,5 millions sur les 10,3 ; Taxi 3, plus de 718 000 sur les 6,1 millions ; et Taxi 4, dans les 512 000 sur les 4,5 millions d'entrées. Pas étonnant donc que l'équipe ait arpenté les routes de France pour animer de multiples avants-premières, comptabilisées dans le démarrage.

 

Photo Franck Gastambide, Anouar Toubali, Sissi DuparcNotons la mine de Franck Gastambide à droite

 

LIGNE D'ARRIVÉE

Double échec : avec 3,6 millions d'entrées, Taxi 5 marque le plus petit score de toute la série. Il se place derrière Taxi 4 (4,5), Taxi 3 (6,1 millions), le premier Taxi (6,5 millions), et le record Taxi 2 (10,3). Si le score est loin d'être honteux dans l'absolu, et ferait baver quantité de producteurs et réalisateurs, il ne peut être qu'une déception pour ce cinquième volet conçu pour relancer la marque.

Un échec d'autant plus notable que le budget de Taxi 5 est massif : 20,3 millions d'euros. Plus que les 17 de Taxi 4, les 14,5 de Taxi 3, les 10,7 du deuxième et les 8,1 du premier. Même avec l'inflation de l'euro, le cinquième reste le plus cher.

Par ailleurs, un Samy Naceri bien remonté contre l'équipe (qui l'a d'abord rejeté avant d'essayer selon lui de le ramener symboliquement pour calmer les fans), affirme que la production a gonflé les chiffres en achetant des lots de places pour les revendre à moindre coût aux comités d'entreprise. Aucune information officielle de ce côté néanmoins. 

Plus gros budget et plus petit score au box-office de la franchise : difficile de ne pas y voir un gros échec.

 

Photo Malik Bentalha, Franck GASTAMBIDE Première photo officielle, d'une époque où tout semblait possible (même le carton)

 

MOTHER RUSSIA

Mais tout n'est pas forcément noir. La saga Taxi a aussi brillé à l'international et principalement en Russie. Samy Naceri a d'ailleurs parlé encore récemment de la popularité des films dans le pays de Poutine, expliquant y être une sorte de superstar.

Sorti sur plus de 1200 écrans russes, Taxi 5 a attiré plus de 420 000 spectateurs. C'est l'un des plus gros succès du cinéma français à l'international en 2018, avec des sorties en Ukraine, en Bulgarie, en Belgique, en Indonésie ou encore en Roumanie.

Le film sera t-il sauvé par le monde ? Pas vraiment : en Russie, Taxi 5 attire nettement moins que les précédents volets, qui avaient pu grimper jusqu'à près de 3 millions d'entrées. Là encore, même constat donc.

 

Photo Franck Gastambide Gastambide sur le tournage

 

DIRECT À LA CASSE ?

Taxi 5 a t-il été un succès ? Dans l'absolu, oui, et il sera l'un des gagnants lors du bilan du box-office français de 2018, aux côtés des Tuche 3La ch’tite famille, et Black Panther (qu'il devance). Mais impossible de croire un seul instant que le film a été à la hauteur des attentes et exigences vu les enjeux autour de la marque, et les moyens mis à disposition.

L'équation est simple : le cinquième film a coûté plus cher que les autres, et a moins marché. Avec en plus l'idée qu'une franchise ne peut que gagner en popularité grâce aux épisodes précédents, ou être un échec.

De là à dire que Franck Gastambide et sa bande ont enterré la franchise, du moins pour un moment, il n'y a qu'un pas.

 

Affiche officielle

commentaires

Flo13 13/07/2018 à 02:20

Rocky sans stalone......terminator sans Arnold.....et taxi sans Samy naciri m2r voilà pourquoi j’ai boycotté ce filme...gastambide a fait un bide

fuckgastambide 09/07/2018 à 11:12

il y aura un taxi 6

Grunwalsky 07/07/2018 à 15:12

L'article est intéressant dans sa dimension comparative. Sa limite, néanmoins, est de ne pas s'intéresser du tout au plan de financement du film. Or, c'est crucial pour tirer une analyse vraiment pertinente des chiffres évoqués, et donc conclure sur la réussite (ou l'échec) de Taxi 5 d'un point de vue financier.
Car il faut savoir qu'à budget égal et recettes égales, deux films peuvent avoir une rentabilité différentes. Tout dépend de leur montage financier - en particulier de l'équilibre entre soft money (aides du CNC, aides régionales, préventes diverses et variées, etc.) et hard money (MG des distributeurs, soficas, etc.). Tout cela est très complexe. Il faut donc se plonger dans les contrats entre partenaires financiers (accessible sur le site du RCA) pour y voir plus clair sur "qui gagne quoi".

Par ailleurs, et pour répondre à Simon Riaux, oui les entrées se portent biens en France mais la rentabilité des films français baissent depuis plusieurs années maintenant. Cela tient principalement à deux choses. La première est qu'il y a beaucoup plus de films d'initiative française qu'il y a quinze ans (222 en 2017, contre 145 en 2000). La seconde réside dans le fait que l'augmentation des coûts de production est plus rapide que la croissance des soutiens financiers et des recettes totales. Ces dernières sont notamment impactées par la décroissance de l'exploitation des catalogues - liée au déclin des chaînes de télévision.
Aussi, s'il est vrai de dire que les salles de cinéma se portent bien en France, on ne peut pas en dire autant des sociétés de production, et encore moins des sociétés de distribution.

Satan LaBite 07/07/2018 à 09:04

Il y a donc encore au moins 3,6M de beaufs en France ... Pauvre de nous.

mamaille 07/07/2018 à 02:16

bien sur que c'est un échec car c'est nul c'est du fan service il y a trop de repompage des autre film taxi et les blagues tu les vois a l'avance et très clairement a les voir les taxis 1 2 3 et 4 il seront mieux pour votre santé mentale et je vous sauve la vie si vous avez pas vu le film car vous croyez que Frank gastambide aime la serie taxi si c'est pour faire du fan service c'est inutile et il dis qu'il aime les taxi mes j'ai vu tout les taxi donné moi 6 mois est je fais mieux donc pour en revenir à la question oui c'est un échec car c'est du fan service et car Frank vous prends pour des con les fan de taxi

Sharko 06/07/2018 à 18:38

C'était donc ce film qui devait remettre Europa sur les rails? Quant on voit que tous les dirigeants sont partis, que les négociations avec Netflix sont au point mort, qu'une plainte pour viol lui colle toujours et que son prochain film Nikita 2 ne semble provoquer aucune attente. L'empire Besson risque réellement de disparaître.

Yo 06/07/2018 à 18:25

Es ce que vous savez ou à acheter la fille son vêtement Tommy si oui merci de me le dire et de me mettre le lien.

Makano 06/07/2018 à 17:45

Il a beau être un succès il est pourtant mauvais comparé au autres taxi déjà le scénario du film était vraiment moyen et beaucoup moins marrant que les précédents taxi les méchant moyens et je dit pas les filc qui étaient vraiment mauvais comparé au autre taxi il y a eu beaucoup de moments inutiles franchement si il veut faire une suite qu'il change les personnages et fait un scénario bien meilleur pour moi taxi 5 est mauvais et aurait du être mieux travail j'espère qu'il feront plus d'efforts la prochaine fois

Wes 06/07/2018 à 17:42

@Shagon

Non c'est pas chiant : quand tu lis un article qui parle de box-office, se plaindre des chiffres, comment dire...

Surtout quand on reproche que ça manque de contexte, et qu'on vient balancer du chiffre pour faire ce contexte

Respire et tu pourras mieux digérer (ou aller lire le résumé sur Twitter si tu préfères consommer du simple et résumé)

Shagon 06/07/2018 à 17:38

Merci les gars d' E.Large pour vos retours.

On pourrait disserter des heures, parce-que comparer sur 20 ans, ça se fait pas en un article qui mitraille du chiffre. ( dur à digérer ...)

Les budgets ont explosé,
y'a eu 49 Fast and Furious qui ont mis le super-taxi au niveau d'une 2CV
Les mecs de 15 ans de Taxi 1 en ont 35 à Taxi 5 : on change de délire, mais oui !
( Et ceux de 15 ans au Taxi 5 n'étaient pas nés au Taxi 1 ! ) <- Voyez que c'est chiant du texte quand c'est criblé de chiffres :p
...
Bisous sur vos capots ( en attendant Tac6 )

Plus

votre commentaire