Enemy : doppel-critique

Simon Riaux | 20 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 20 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après Incendies et PrisonersDenis Villeneuve a été propulsé en seulement deux films au rang de réalisateur de premier ordre. Malgré la quasi-unanimité critique, ces deux films étaient pourtant loin de constituer de brillants galops d'essai, tant la virtuosité esthétique du metteur en scène se disputait à des lourdeurs narratives qui lui interdisaient de prétendre sérieusement au titre de prodige que d'aucuns lui décernaient déjà. C'est donc avec une certaine retenue que nous avons accueilli Enemy. Mal nous en a pris.

LESS IS MORE

Jusqu'à cette oeuvre, le cinéma de Denis Villeneuve souffrait grandement de son écriture, trop lourde, transparente, comme si l'artiste refusait de se focaliser sur l'image, dont il affiche pourtant une remarquable maîtrise. Ce Enemy vient donc logiquement faire voler en éclat les réserves légitimes qui pouvaient jusqu'alors lui être opposées.

 

Avec son synopsis simplissime (un professeur à la vie morne découvre l'existence de son double et décide de le rencontrer), Enemy fait le choix difficile de ne jamais jouer la carte de l'explication, de la révélation ou du twist. Au contraire, le scénario se gardera toujours d'en révéler trop au spectateur, préférant l'inviter à une chute virtuose dans l'inconnu. Inutile de chercher une justification aux évènements mystérieux et aux nombreuses pistes psychanalytiques qui parsèment le récit, ce dernier privilégie l'ambiguïté, le voyage du public à une quelconque destination.

 

 

EnemyDeux Jake Gyllenhaal pour le prix d'un

 

L'ARAIGNÉE TISSE SA TOILE

 

Denis Villeneuve fait ici preuve d'un sens de la mise en scène impressionnant, qui lui permet quasiment à chaque plan de transcender l'évidente modestie de son budget. Nanti d'une photographie anxiogène et d'un découpage aussi limpide que finement calculé, le film tisse – à l'image de la mystérieuse araignée dont la vision hante le métrage – une toile simultanément confortable et diabolique.

 

Insecte pris au piège autant que chef d'orchestre de cette machination filmique, Jake Gyllenhaal se meut avec souplesse et intelligence dans les deux rôles que lui offre le réalisateur. Est-il un homme terne fantasmant sa vie ? Assistons-nous au délire vertigineux d'un comédien préparant un rôle qu'il ne peut maîtriser ? Chacun sera libre de trouver une réponse, ou de se perdre dans le piège concocté avec une intelligence et une sobriété inédites par Denis Villeneuve.

 

Affiche

Résumé

Le meilleur film de son réalisateur, un voyage aussi déstabilisant que puissant.  

Autre avis Alexandre Janowiak
Sorte de puzzle mental à l'atmosphère vénéneuse et anxiogène, Enemy est un superbe thriller fantastique centré sur les thèmes de l'obsession, du fantasme et de la tentation porté par un double Jake Gyllenhaal incroyable.
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(2.0)

Votre note ?

commentaires
rathbone
15/10/2020 à 10:09

Les 3 premières minutes sont très bien, mais ensuite, quel ennui.

Pat
06/11/2019 à 15:18

Vraiment bien aimé ce film.

Atssi
05/11/2019 à 14:46

Oui la fin peut frustré...
Cependant toute les réponses sont dans le film.
C'est un cinéma qui amène le spectateur à se questionner, à chercher le sens du récit à travers les indices disséminés dans le film.
Ça change des marvels et ça fait pas de mal à la tête...

oldskool
05/11/2019 à 10:22

Toujours eu du mal avec les films qu'on encense parce que c'est magique qu'il n'y est pas d'explication... Ne pas jouer la carte de l'explication... Super, hey les gars, j'ai fait un film qui se termine en vrac, mais c'est pas grave puisque chacun comprendra ce qu'il voudra... ou pas !

sylvinception
05/11/2019 à 09:33

"Le meilleur film" de Villeneuve, aucun doute, c'est signé Riaux.
Mieux vaut en rire...

pyb1981
05/11/2019 à 09:09

Babar77, tu vois moi je trouve que Incendies est de très loin le plus mauvais film de son réalisateur.. chacun ses goûts. Je trouve qu'il ne s'y passe absolument rien, j'ai du me forcer pour arriver au bout.

Babar77
04/11/2019 à 19:47

incendies est de très loin le meilleur film de Villeneuve. c'est à ne rater sous aucun pretexte.

duvent
04/11/2019 à 19:39

Je n'ai pas apprécié mais du tout. Du vent du début à la fin, même le chemin narratif qui mène à cette "fin" est ennuyeuse et inintéressante. Il peut très bien avoir une vie morne sans l’être soi-même, tout ça pour pour contraster avec son double. Une simplification à la con vu et revu mille fois. Ce film n'apporte rien de neuf.

Rudy
12/08/2019 à 08:49

J'ai regardé le film hier soir sur Netflix, très troublant. Jake est impeccable comme souvent, mais quand la fin est arrivé je l'etais encore plus. J'ai du regarder sur internet quelques theories pour ne pas rester sur ma fin.

votre commentaire