Critique : Lady Vegas - Les mémoires d'une joueuse

Sandy Gillet | 7 août 2012
Sandy Gillet | 7 août 2012

On avait laissé Stephen Frears un peu (trop) amoureux de sa Tamara Drewe alias la pétillante Gemma Arterton (pour rester dans les clous de la terminologie politiquement correcte) au point qu'il en avait un peu oublié de finir son film. On le retrouve ici atteint du même syndrome mais en pire avec une Rebecca Hall filmée avec tant d'attention et d'abnégation que l'on est capable de vous donner sa marque de crème de beauté. Et pendant son temps, Frears laisse quasiment tomber son film censé raconter l'histoire inspirée par le récit d'une journaliste qui a pu s'immerger dans le monde un peu interlope des parieurs sportifs.

À l'écran cela donne une strip-teaseuse, un peu escort-girl à ses heures perdues, qui décide de tout plaquer pour aller à Las-Vegas. Là elle y rencontre Dink (Bruce Willis en short et en chaussettes blanches montantes), bookmaker de son état, qui décide de la prendre dans son équipe. Dire que l'on se fout royale de la pseudo intrigue et des rebondissement tous aussi plats que convenus qui s'enchainent sans réel liant est un euphémisme d'une force difficilement descriptible. On tente bien de s'accrocher pourtant. Ne serait-ce qu'en admirant la très belle plastique de Rebecca Hall qui essaye tant bien que mal de donner vie à ce personnage malheureusement tellement mal écrit que le pari était perdu d'avance.

C'est finalement dans les seconds-rôles que le film arrive à nous sortir un tantinet de notre torpeur. À commencer par Vince Vaughn qui en bookmaker concurrent et tête brûlé nous fait toucher du doigt la folie et le côté hors norme d'une telle « profession ». Ou encore Catherine Zeta-Jones en femme de Bruce Willis ultra jalouse qui en a encore sous le pied et qui tient la dragée haute à la petite Rebecca dans tous les compartiments de jeux. Mais il faut croire que la partie était jouée d'avance et Frears d'inscrire tout en bas de sa filmographie un Lady Vegas à la vacuité qui fait vraiment tâche.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire