L'Affaire Rachel Singer : Critique

Laurent Pécha | 14 juin 2011
Laurent Pécha | 14 juin 2011

Il faut toujours se méfier des films qui mettent un temps fou à sortir. Avec L'Affaire Rachel Singer, il faut être ainsi bien sur ses gardes puisque cela fait désormais plus d'un an que le film est sans cesse repoussé. L'avantage avec cette lente distribution cinématographique, c'est d'avoir permis de voir débarquer depuis quelques mois en DVD, La Dette, soit le film israélien de 2007 dont L'Affaire Rachel Singer est le remake presque photocopie.

Comparer les deux œuvres, c'est se rendre compte de l'inutilité de l'américain tant ce dernier ne parvient jamais à atteindre l'intensité et l'émotion suscitées par cette traque au bourreau nazi étalée sur plus de 40 ans qu'avait su parfaitement créer l'original avec excusez du peu 30 minutes de moins au compteur (pour info, le DVD est disponible dans toutes les bonnes crémeries pour moins de 20 euros).  Au lieu d'un œuvre sèche et sans concession qui va droit au but, il ne reste plus qu'ici, sous la caméra lourde de John Madden (l'homme derrière Shakespeare in love, tout s'explique), qu'un récit faussement complexe (ah la séquence flash-back de l'évasion que l'on répète deux fois pour créer du style), dramatiquement peu crédible (qui peut croire que Ciarán Hinds ressemble jeune à...Sam Worthington, d'ailleurs absolument pas crédible en agent du Mossad) et qui tourne finalement bien vite à vide au niveau des enjeux.

 

 

Heureusement, les femmes sont là et Helen Mirren et Jessica Chastain, dans un rôle commun, donnent beaucoup de leur personne pour créer l'empathie pour ce personnage en apparence forte de femme rattrapée par un destin (Mirren) qu'elle n'avait pas su maîtriser à l'époque par la faute d'inexpérience et d'humanité (Chastain). L'Affaire Rachel Singer leur doit presque tout !

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire