Crazy Night : Critique

Renaud Moran | 11 mai 2010
Renaud Moran | 11 mai 2010

Lorsqu'un film réunit l'acteur et l'actrice les plus drôles de la télévision du moment, à savoir Tina Fey de 30 Rock et Steve Carell de The Office, on s'attend à des étincelles et à des avalanches de rires incontrôlables. 

Autant le dire tout de suite et sans détour, Crazy Night n'atteint jamais les sommets espérés et donc déçoit dans un certain sens. On est loin de la qualité d'écriture et de la drôlerie de leur série respective, même s'il est toujours difficile (vain ?) de comparer une sitcom de 25 minutes et un film de 90.

 

 

Mais si le film n'est pas aussi réussi qu'on le voudrait, il n'est pas non plus complètement raté.  Lorsqu'il colle au plus près de ses deux personnages principaux en s'attachant à dépeindre leur quotidien et en faisant la satire de la vie de couple avec enfants, cela de manière juste, réaliste et sans caricature, le scénario donne une vraie épaisseur à Claire et Phil et met dans le mille.  Mais au cours des péripéties qui jalonnent cette nuit de folie du titre, le film délaisse progressivement la problématique de départ et les personnages pour (trop) se concentrer sur la comédie d'action improbable avec ses vrais méchants, ses gros calibres et ses courses poursuites.

 

 

Certes, le film réserve quelques surprises et trois ou quatre scènes proprement hilarantes (la barque à moteur qui avance au ralenti, Mark Whalberg en ancien agent de la CIA version boys band (New Kids On The Block !), le pole dancing par Tina Fey et Steve Carell), mais son déroulement et donc son dénouement, trop mécaniques et artificiels peut-être, ne semblent jamais véritablement résoudre les problèmes des personnages. On ne saura donc pas s'ils ont appris l'un de l'autre et si leur couple en est sorti changé et grandi, à l'image de ceux des meilleures comédies romantiques américaines.

 

Résumé

Lecteurs

(1.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire