Critique : The Messenger

Par La Rédaction
14 septembre 2009
MAJ : 25 février 2020
0 commentaire

Le sergent Will Montgomery (Ben Foster, remarquable) se voit confier, à son retour d'Irak, la lourde tache d'informer les familles des soldats tombés au combat. Sous les ordres du Capitaine Tony Stone (Woody Harrelson), il rencontrera une jeune veuve (Samantha Morton) qui va modifier son appréhension de sa mission et le regard qu'il porte sur sa vie.

Oren Moverman, également co-scénariste trouve l'occasion en réalisant son premier film d'exorciser ses propres démons issus de son expérience militaire, il a servi 4 ans dans l'armée israélienne avant d'émigrer aux Etats-Unis.

Son personnage principal, il le voit en transit, à la recherche d'une raison de vivre après avoir survécu à la guerre. On lui demande d'être dépourvu de sentiments quand il annonce aux familles la pire des nouvelles qui soit, il ne peut ni les toucher ni les réconforter. Il doit faire face aux différentes réactions des parents face au deuil : le refus, la colère, la détresse ou le soulagement.

Mais il doit également lutter contre son propre deuil, celui de sa vie d'avant, celle qu'il ne retrouvera jamais, il sait que même en quittant l'armée il ne sera plus jamais un civil. Cette armée qui en a fait un héros (même s'il en doute lui-même) car dans cette 2ème famille, il n'y a pas de place pour les gens normaux, on est héros ou martyr. C'est dans sa rencontre avec une jeune veuve et son attirance pour un amour interdit qu'il va tenter de se ré humaniser.

Oren Moverman nous offre une œuvre poignante, très maitrisée tant dans l'écriture que dans la réalisation, c'est une succession de scènes intenses dont le point culminant reste celle de « la chemise » dans laquelle Samantha Morton explique comment l'amour pour son mari parti à la guerre s'est éteint pour à nouveau réapparaitre à l'annonce de sa mort.

The Messenger nous fait l'effet d'un électrochoc et la certitude d'assister à la naissance d'un grand cinéaste.

 

Thierry Sergeant

Rédacteurs :
Résumé
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires