Critique : Fish tank

Sandy Gillet | 14 mai 2009
Sandy Gillet | 14 mai 2009

Fish tank est le deuxième film de la cinéaste britannique Andrea Arnold qui nous avait gratifié en 2006 d'un Red road récompensé d'un Prix du Jury à Cannes amplement mérité. Si Fish tank est un cran en dessous, il est indéniable dorénavant de voir en elle une des héritières assumées d'un cinéma dit social et naturaliste anglais dont le chef de file reste Ken Loach.

Une figure emblématique au demeurant par trop encombrant puisque ce qui semblait n'être qu'un hommage appuyé en forme de passage de témoin obligé sur Red Road, devient avec Fish Tank comme une impossibilité à aller au-delà et à renouveler les codes d'un « genre » il est vrai (trop) bien balisés. On ne compte plus ainsi les tics de mise en scène aux effets attendus, accentués par une histoire un tantinet déjà vue.

Ce qui finit pourtant par emporter le morceau est la sincérité du jeu des acteurs, à commencer par la débutante Katie Jarvis, extraordinaire de vérité dans la peau de cette ado de 15 ans révoltée et rejetée de tous (de sa mère qui l'a eu trop jeune, de son lycée, de ses amies...), qui étouffe au sein de sa cité HLM du nord de l'Angleterre (le fish tank du titre) et dont la seule passion est la dance. Andrea Arnold réussi surtout le tour de force de ne pas faire tomber ses personnages dans la caricature sociale vindicative et tourne son film comme un huit clos à ciel ouvert, accentuant le malaise d'un lieu qui en devient un sinon LE personnage à part entière de l'action.

Le passage à un second film reste à l'évidence une entreprise périlleuse surtout quand il est précédé d'un premier long quasi parfait. Si Andrea Arnold n'évite donc pas certains écueils, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit là d'une cinéaste à suivre ne serait-ce que pour la sincérité de son propos. Débarrassée des oripeaux encombrants de sa filiation, elle peut donner naissance à un cinéma tout simplement passionnant.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(1.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire