Critique : Alone

Par Ilan Ferry
5 juillet 2008
MAJ : 11 octobre 2018
0 commentaire

C'est un fait : les fantômes made in asia sont parmi les plus vindicatifs, en particulier auprès de leurs entourages familiaux. Pour preuve supplémentaire en est ce Alone, réalisé par le duo thaïlandais déjà derrière Shutter. C'est donc avec le vain espoir d'avoir le trouillomètre à zéro que l'on suit les pérégrinations d'une jeune trentenaire poursuivie par le fantôme de sa sœur siamoise dont elle s'était séparée il y a quinze ans. Et ensuite, me direz-vous ? Et bien pas grand-chose, Alone se contenant d'adopter un schéma narratif balisé entre visions horrifiques et cauchemars trop réels.

 

Il en résulte une certaine lassitude à peine relevée par quelques effets chocs assez efficaces et de touchants flashbacks. Pas plus mauvais que toutes les autres ghost story invoquant fantômes aux cheveux longs et autres gamins aux teints blafards, Alone demeure ultra classique et prévisible jusqu'à son intéressant – bien que très téléphoné- twist final lorgnant furieusement du côté d'un certain Sisters de Brian De Palma.

Rédacteurs :
Résumé
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires