Critique : Les Portes du temps

Ilan Ferry | 5 novembre 2007
Ilan Ferry | 5 novembre 2007

Tandis que Stardust nous met des étoiles plein la tête et en attendant que La boussole d'or nous entraine à la croisée des mondes (à moins que ce ne soit l'inverse !), Les Portes du temps s'entrouvrent devant nos yeux seulement pour mettre en exergue les carences de ses auteurs en matière d'héroic fantasy. Reposant sur le pitch, ô combien éculé, de l'enfant élu pour sauver le monde, Les Portes du temps fleure bon l'opportunisme et tente de surfer sur une brèche ouverte par la série cinématographique des Harry Potter et n'ayant eu de cesse depuis de faire des petits un peu partout. Hélas en l'état, le film de David L. Cunningham se rapproche plus du tristement célèbre Eragon que des aventures du magicien binoclard !

La faute en incombant principalement à un scénario cousu de fils blancs d'où pointent autant d'incohérences que de plumes sur le costume d'un Christopher Eccleston cabotin à souhait, et une réalisation tout bonnement catastrophique multipliant courtes focales hideuses et ralentis pompeux rendant peu justice à une distribution pourtant intéressante. Qu'il s'agisse du jeune Alexander Ludwig (accompagné d'un Gregory Smith venu faire de la figuration)  ou de France Conroy, ex Mme Fisher malheureusement abonnée aux daubes depuis la fin de Six Feet Under, les acteurs peinent à insuffler une quelconque substance à des personnages stéréotypés tombant ainsi bien souvent dans l'écueil du ridicule. Dans ce marasme de talents gâchés, seul surnage un Ian «Deadwood» McShane, toujours aussi impérial malgré son rôle de faux mentor mais vrai faire-valoir.

Au final que retiendra t-on de ce mauvais mélange entre Le Cinquième élément et Le Monde de Narnia ? « Une bonne sieste » si l'on en croit Alexandra, spectatrice visiblement très fascinée par ce combat épique entre forces du Bien et du Mal !

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire