L'Étrange Noël de Monsieur Jack 3D : Critique

Laurent Pécha | 21 octobre 2007
Laurent Pécha | 21 octobre 2007

Découvrir le film de Tim Burton, pardon...de Henry Selick en 3D constitue une expérience particulièrement enthousiasmante malgré un gros bémol. En effet, si l'apport de la 3D est indéniable (c'est le procédé Disney Digital 3D qui a été utilisé ici), elle a pour effet d'annihiler en grande partie l'une des forces principales de L'Étrange noël de Monsieur Jack : le rendu des couleurs. Beaucoup plus ternes en 3D, ces dernières ne permettent plus au film d'être cette œuvre visuellement resplendissante à la colorimétrie incroyablement riche et variée.

 

 

Toutefois, ne faisons pas non plus la fine bouche tant cette vision 3D des aventures de Jack permet de se rendre compte à quel point le film avait été conçu avec une volonté indéniable de jouer avec la profondeur de champ. Alors que les amateurs du genre regretteront de ne pas avoir à tout bout de champ des effets visuels en adéquation totale avec les possibilités de la 3D - mais qu'ils se rassurent, ceux existants fonctionnent admirablement bien -, les autres pourront apprécier la capacité de la technologie à rendre encore plus vivant le bestiaire et les décors follement macabres du film. On est ainsi sous le charme d'une multitude de détails qui semblent apparaître pour la première fois comme si la vision 2D en avait écrasé la richesse.

Reste toutefois à progresser dans le domaine chromatique pour que cette 3D, de plus en plus au point, devienne une référence aussi bien technique qu'artistique. 

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(4.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire