Critique : Ambitieux (Les)

Créé : 29 janvier 2007 - Laurent Pécha
0 réactions

Le talent des comédiens permet parfois (souvent ?) de passer outre un scénario et des prétentions auteurisantes des plus ampoulés. La preuve en est encore faite avec Les Ambitieux où le couple Karin Viard et Eric Caravaca créé une alchimie qui annihile en partie la vision étroite du milieu littéraire et de l'édition de Catherine Corsini. Révélée au grand public avec La Nouvelle Eve (déjà avec Karin Viard), la réalisatrice s'enlise ici plus d'une fois dans une étude de mœurs flirtant avec le mauvais marivaudage.

Accumulant les séquences clichées au point de tomber lors d'un final bien maladroit dans le vulgaire décalage de la comédie romantique à l'américaine sans le glamour et le charme qu'elle peut avoir, Les Ambitieux ne vaut au final que pour la performance de ses comédiens. Eric Caravaca est parfait dans son rôle d'écrivain idéaliste et quelque peu benêt. Et surtout Karin Viard s'avère délicieusement complexe en éditrice vacharde cachant (mal) un lourd traumatisme familial. Le mélange de genres nécessite un réel savoir-faire que Corsini n'a ici visiblement pas. Il ne suffit pas singer le Truffaut de Domicile conjugal (l'affiche du film) pour s'accaparer son talent et inspiration.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire