Semaine du 28 septembre 2011

Distributeur, c'est un métier

Sandy Gillet | 5 octobre 2011
0
default_large

Box-office français du 28 septembre au 04 octobre 2011

Si le BO de la semaine dernière fut morose, celui-ci est catastrophique. Pour s'en convaincre, deux constats qui ne trompent pas : il n'y a que 4 films à plus de 100 000 entrées ; la fréquentation, à la même époque l'année dernière, enregistrait 16% de spectateurs en plus alors même qu'elle était déjà déficitaire de 14% par rapport à la même semaine en 2009 (c'est bon vous suivez ?).

Après il est difficile de jeter la pierre au spectateur qui une fois devant le fronton de son multiplexe a l'embarras du choix entre deux guerres des boutons à faire saliver un escargot, une Identité secrète dont on aurait aimé finalement une plus grande discrétion (au passage il s'agit là du troisième meilleur démarrage de l'année pour Metropolitan après Le Dernier des templiers et Les Chemins de la liberté). La comédie tiédasse du moment avec une Sarah Jessica Parker toujours aussi paumée sur un grand écran ou encore des requins numériques qui vous feront aimer la 3D, c'est certain.

Il y avait pourtant deux sorties intéressantes la semaine dernière. Toutes deux se plantant en beauté. Les hommes libres, qui se déroule dans la communauté musulmane durant l'occupation avec en tête d'affiche Tahar Rahim, constitue cependant et déjà le meilleur score jamais réalisé pour Ismaël Ferroukhi, son réalisateur, dont c'est ici le deuxième long (Enfances était un film collégial). Mais pour Un heureux événement c'est une toute autre histoire.

Alors bon déjà le film de Rémy Bezançon n'aura pas bénéficié du soutien franc et massif d'Ecran Large, partenaire il faut le rappeler de son précédent film Le premier jour du reste de ta vie, qui fut grâce à cela un véritable carton au BO. Oui nous avons le triomphe modeste et surtout un ego surdimensionné. On assume. Ensuite il faut bien avouer que la promo ethno centrée sur Louise Bourgoin n'aura pas fait que du bien. La femme est loin d'être immédiatement sympathique et/ou accessible alors même que sa popularité auprès du grand public n'est pas acquise. Son discours sur les plateaux télés et émissions de radio proche de « y'en a que pour ma gueule » sans quasiment jamais citer le réal ou ne serait-ce que son partenaire à l'écran (Pio Marmaï engagé au même moment sur un tournage et qui n'a donc pas pu être aussi présent que voulu) ne pouvait en effet que desservir l'attrait réel du métrage. Résultat : peu de gens savent qu'il s'agit là du film réalisé par celui qui les avait enchantés avec Le premier jour... (1 211 280 entrées pour rappel et un joli score d'audience sur France 2 le 13 février dernier avec 4 870 000 téléspectateurs). Enfin, la responsabilité de Gaumont est aussi engagée ici puisque la date de sortie choisie et avancée de deux semaines un peu à la dernière minute (en timing marketing) au sein d'un mois de septembre plus que chargé et proposant beaucoup de films s'adressant au même public, ne pouvait que donner ce résultat. Soit une première semaine qui totalise le même nombre d'entrées que Le Premier jour... mais quand celui-ci était distribué sur 112 copies de moins et en plein milieu d'un été assez souvent propice pour porter des films bénéficiant d'un bon buzz.

Autant dire que c'est mal barré pour ne serait-ce atteindre les 600 000 entrées en fin de vie. D'autant qu'Un heureux événement ne bénéficie pas du même enthousiasme critique que son précédent film ou que, au hasard, La guerre est déclarée (film qui s'adresse à un public idoine) qui a réunit en première semaine 20 000 spectateurs de plus sur 244 copies de moins (oui ça fait mal !). Aujourd'hui le film de Valérie Donzelli dépasse en cinquième semaine les 710 000 spectateurs. Une très belle réussite méritée pour Wild Bunch qui assume lui chaque semaine pleinement son métier de distributeur.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 La nouvelle guerre des boutons La nouvelle guerre des boutons Voir la bande-annonce 298 622 2 -43% 820 046 542
2 Identité secrète Identité secrète Voir la bande-annonce 295 438 1 295 438 311
3 Un heureux événement Un heureux événement Voir la bande-annonce 190 939 1 190 939 373
4 La guerre des boutons La guerre des boutons Voir la bande-annonce 177 140 3 -37% 1 095 081 629
5 Crazy, Stupid, Love Crazy, Stupid, Love Voir la bande-annonce 89 867 3 -31% 447 794 262
6 Les Hommes Libres Les Hommes Libres Voir la bande-annonce 80 217 1 80 217 199
7 Mais comment font les femmes ? Mais comment font les femmes ? Voir la bande-annonce 73 085 2 -43% 202 055 279
8 Habemus Papam Habemus Papam Voir la bande-annonce 70 010 4 -33% 524 668 327
9 La guerre est déclarée La guerre est déclarée Voir la bande-annonce 66 703 5 -35% 710 201 347
10 Shark 3D Shark 3D Voir la bande-annonce 56 238 2 -51% 170 088 209

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire