Assassin's Creed revient.... mais en dessin animé

Christophe Foltzer | 6 juillet 2017
Christophe Foltzer | 6 juillet 2017

Comme quoi, le nom de Michael Fassbender ne garantit pas forcément un succès. Encore faut-il que le film derrière soit un minimum de qualité, surtout quand il en appelle à une saga de jeux vidéo juste ultra populaire.

Le plantage d'Assassin's Creed au cinéma, tant public que critique, a coupé net les rêves de grandeur d'Ubi Soft, de Justin Kurzel et de Michael Fassbender qui se voyaient déjà à la tête d'une franchise lucrative en pensant à un deuxième épisode situé pendant la Guerre Froide. Mais voilà, le peuple a parlé, et il n'aime pas qu'on le prenne pour un imbécile. Et quand on voit le drame qu'est au final le film, on se dit que c'est mérité, alors qu'on avait envie que ça soit bien parce que, tout à fait entre nous, on aime la licence Assassin's Creed (ou du moins jusqu'à la fin des aventures d'Ezio Auditore da Firenze, après, c'est plus chaud). 

 

Photo Michael Fassbender

 

Cela dit, la perspective de voir la saga sur un autre support que le jeu vidéo ou la BD n'était pas écartée puisqu'une solution de repli avait été évoquée un temps : la série télé. Mais comme nous n'avions plus de nouvelles depuis quelques mois, on s'asseyait tranquillement sur la perspective jusqu'à ce qu'une grosse nouvelle n'arrive aujourd'hui, sans prévenir. Assassin's Creed reviendra bien en série, mais en dessin animé ! Et comme on n'est plus à un WTF près cette année, elle sera produite par Adi Shankar, déjà à l'origine de la très attendue série Castlevania qui commence sur Netflix dans quelques heures.

 

Photo Michael Fassbender

 

Et le producteur n'a pas pu cacher sa joie plus longtemps sur Facebook :

"Je suis heureux de vous annoncer que j'ai choisi mon prochain projet. J'ai joué au premier épisode d'Assassin's Creed quand j'ai déménagé à Los Angeles pour y réaliser mes rêves. A l'époque, je ne connaissais personne dans cette industrie et je n'aurai jamais imaginé qu'un jour Ubi Soft me propose de reprendre le monde de cette saga et d'en créer une histoire originale pour en faire un dessin animé. Si quelqu'un vous décourage de suivre vos rêves et votre passion, il a tort."

On aimerait dire que c'est une bonne nouvelle mais on préfèrera attendre d'avoir vu Castlevania pour en tirer les conclusions qui s'imposent. En tout cas, on espère qu'il aura une marge de manoeuvre plus importante que Justin Kurzel sur son film parce que bon, il n'est pas dit que la saga s'en remette dans son versant multimédia en cas de nouvel échec. Donc, on croise les doigts. 

 

Photo Affiche Castlevania

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire