The Walking Dead : face à AMC, Frank Darabont ne lâche rien et balance à fond

Christophe Foltzer | 7 janvier 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 7 janvier 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

D'un point de vue artistique et créatif, Walking Dead est l'une des plus tristes histoires de la télévision moderne. Ou comment un réalisateur passionné s'est fait écarter d'une série qu'il a patiemment mise sur pied. Et c'est loin d'être terminé.

Il va sans dire que si Walking Dead continue de connaitre un succès phénoménal auprès du public, en interne, le torchon brûle depuis le début. Ce n'est pas la première fois que nous parlons de ce sordide litige qui oppose Frank Darabont à la chaine AMC après son éviction à la fin de la saison 1. Darabont n'est pas content, il réclame des sous, une réparation et une compensation, mais le network n'est évidemment pas d'accord. Il n'en fallait pas plus pour saisir la Justice dans un procès qui n'est pas prêt de se terminer. 

 

Photo zombies

 

Et cette fois, le Hollywood Reporter vient de mettre la main sur une longue retranscription d'une déposition filmée du réalisateur. Réalisée le 8 mai 2015 dernier, elle nous montre un Darabont qui en révèle un peu plus sur les conditions de son licenciement. Et ce n'est pas glorieux :

"Je me rappelle de Joel Stillerman (ndlr : l'un des producteurs), au cours d'une réunion dans mon bureau où nous parlions des problèmes de la prochaine saison et à qui on a dit : "C'est évidemment ce qui fait le succès de la série, ce dont vous vous vantez, et nous gardons vos mails qui disent 'Hey nous explosons les records d'audience dans 120 pays à hauteur de 100% et à certains endroits à raison de 1.000 %' mais en même temps vous nous dites que la problématique budgétaire ne bougera pas du tout." Et là, il nous dit : "Le succès de la série n'a rien à voir avec la discussion" d'une manière très glaciale."

 

Photo Melissa McBride

 

On s'en doutait depuis un moment, l'éviction de Darabont était allée de pair avec une réduction assez importante du budget alloué à la création de la série. Une situation qui avait fait sortir l'homme de ses gonds, notamment quand il avait appris que la chaine allait se garder le crédit d'impôts :

"Comme si réduire le budget de 3,4 millions de dollars à 3 millions ne suffisait pas, ils nous ont annoncé qu'au passage ils allaient se garder les crédits d'impôts. Ce qui fait que nous avions perdu 25% de notre budget initial. Cette décision nous ramène à la manière dont était traitée le casting et l'équipe. Le fait de ne pas pouvoir utiliser l'argent du crédit d'impôts et le mettre à l'écran, ou alléger nos conditions de tournage, était une insulte supplémentaire. Mais encore un fois, comme on nous l'a dit, le succès du show n'avait rien à voir avec la discussion."

On le voit, il y a clairement un problème de conception à la base, une différence de point de vue sur la façon de créer une série qui aura été fatale à l'implication de Darabont dans Walking Dead. S'il ne s'agit pas ici de juger tel ou tel parti, on peut quand même s'étonner de constater que, loin de pousser son équipe à se dépasser pour donner le meilleur d'elle-même en lui fournissant tous les moyens à sa disposition, AMC a préféré jouer l'économie et tenter le succès avec des bouts de chandelle. Et si la déposition complète vous intéresse, cliquez ici, ça fait 40 pages et c'est tout en anglais.

 

saison 6

Tout savoir sur The Walking Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
KibuK
09/01/2016 à 12:52

@ Karlito : Il me semble que les acteurs signent en général un contrat de plusieurs années couvrant un certain nombres de saisons. La rémunération ne peut être renégociée que lorsque le contrat arrive à son terme et que la chaine souhaite continuer. Soit l'acteur obtient gain de cause à hauteur de ses exigences, soit il accepte un compromis avec les producteurs / la chaine, soit il reste sur des positions en désaccord avec les producteurs / la chaine et ils se séparent. Le personnage est alors tué ou mis à l'écart.

Karlito
07/01/2016 à 20:14

La réalité veut que Darabont a perdu, le succés des saisons suivantes ne fait que démontrer que AMC a eu "raison" dans son choix budgétaire". Artistiquement, c'est une autre histoire.

Mais quant est-il vraiment du coût de la série actuellement? Normalment avec un succés croissant, le cachet des acteurs a tendance à grimper fortement, est-ce le cas pour TWD? On voit d'ailleurs que les dernières ont plus de moyens pour avoir autant de zombies. A moins que les zombies soient réels et donc ils se payent sur l'équipe technique pour l'épisode finale :P C'est deux bugdets réduit au minimum à chaque saison... Une nouvelle équipe débutante pas chère et de nouveaux zombies tout frais pour la saison suivante.

votre commentaire