Gotham saison 1 épisode 21 critique et résumé

Noëmieb | 29 avril 2015
Noëmieb | 29 avril 2015

La guerre est déclarée à Gotham ! Sur un premier front, Jim Gordon (Ben McKenzie) poursuit l’Ogre qui a enlevé son ex-princesse. Sur un autre terrain, le Pingouin (Robin Lord Taylor) ruse pour enflammer les relations entre Don Falcone et Maroni. Un jeu dangereux mais délicieux.

Pas de changement du côté de la GCPD : l’enquête continue et peine à avancer depuis 2 épisodes. Mais comme toujours, Jim Gordon et son acolyte sauvent la dernière victime du tueur avant l’heure critique. Il s’avère que cette dernière, l’ancienne fiancée de Jim (Erin Richards), est plus que jamais seule – à en croire sa relation avec une fillette (Camren Bicondova). Au contact du serial killer, la dame semble fondre après seulement quelques signes de résistance. Et même face aux corps inertes de ses parents, Barbara ne bouge pas d’un cil.

Son esprit perverti est heureusement sauvé par le chevalier blanc. Mais pour combien de temps ? Il serait bien dommage de ne pas rebondir sur cette histoire et permettre à ce personnage de refaire surface d’une meilleure façon. Relayée au dernier plan depuis le début de la série, Barbara est désormais cloîtrée dans son immense appartement, bouteille à la main. Sa seule amie est Selina. Malheureusement pour elle, le chaton de Gotham est en vadrouille avec Bruce Wayne (David Mazouz). Sera-t-elle présente pour le grand final ? Ou sera-t-elle évincée par les scénaristes ?

 

La frappe du Pingouin

Depuis quelques épisodes, le Pingouin s’effaçait derrière des tâches secondaires, il rôdait autour de Maroni sans agir et baissait la tête face à ses ennemis. Nous nous demandions où était passé le Pingouin calculateur et joueur.

Heureusement, le Pingouin n'avait pas pris un mauvais chemin, il préparait seulement son grand retour sur scène. Et pour se faire une place au soleil, il remet le feu aux poudres entre ses deux tortionnaires. La façon la plus simple pour lui de prendre le contrôle de Gotham. Mais Maroni attend depuis longtemps une excuse pour venir à bout de cet Alcidé. Sans la protection de Falcone, il retrouvera sa place dans les rues sales de la ville. En attendant, nous pouvons rêver de Gotham sous le règne du Pingouin, qui ne serait que chaos et désordre. Un vrai bonheur qui remuerait les tripes de la série.


L’avant-dernier épisode de la saison 1 annonce un final explosif : entre la guerre Falcone/Maroni, le retour - supposé - de la Tigresse (Jada Pinkett Smith) en ville et la folie naissante de Nigma (Cory Michael Smith). Une bonne nouvelle qui arrive bien tard. La série nous a habitué à des mid-saison dynamiques. Mais une fois de retour, les épisodes n'ont pas été à la hauteur. Résultat : Gotham n'a pas encore tiré sa révérence, mais le bilan est déjà en demi-teinte.

 

Tout savoir sur Gotham

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
moxy2b
30/04/2015 à 19:30

Je rêve d'une série ou le héros serait un méchant, un vrai méchant avec les "voyous". Une série qui nous ferait nous poser des questions sur la justice et la vengeance. Un méchant qui nous apparaitrait sympathique tout en étant détestable. Gotham est une bonne série qui laisse un doute sur la crédibilité de certains de ses scénarios.

votre commentaire