Better Call Saul : ce qui fera du spin off de Breaking Bad une série culte

Jacques-Henry Poucave | 9 février 2015
Jacques-Henry Poucave | 9 février 2015

18 mois après l’épilogue de Breaking Bad, le showrunner Vince Gilligan est de retour avec une toute nouvelle série, Better Call Saul, qui narrera les mésaventures de l’avocat véreux le plus télégénique de la décennie.

Alors que se profile enfin ce show attendu, quoique nécessairement différent de Breaking Bad (l’intrigue se déroule plusieurs années avant et contiendra principalement de nouveaux personnages), voici ce qu’on espère y trouver.

 

 

Un humour implacable

On l’oublie souvent, mais la série dont Bryan Cranston fut le héros était autant un thriller tendu comme une arbalète qu’une incroyable comédie noire. Le personnage de Saul Goodman était d’ailleurs un de ses ressorts comiques les plus réussis.

On espère donc que Gilligan, même s’il a déjà prouvé combien il maîtrisait la noirceur et le drame, nous offrira une chronique certes amère, mais éminemment drôle, histoire de se renouveler et d’exploiter à fond le potentiel de son personnage.

 

 

Une réalisation impressionnante

Le visage ivre de rage de Walter White, les plaines désertiques, les plans quasi abstrait du labo de meth rougeoyant… on ne compte plus les images fortes qui parsèment Breaking Bad. Si le décor de Better Call Saul est relativement identique, on est sûrs que la série saura encore une fois nous impressionner les rétines.

 

 

Une satire sociale acerbe

Derrière le récit criminel impitoyable, Vince Gilligan avait su nous livrer une satire féroce des travers de l'individualisme américain, vu à travers le prisme d’un petit prof de lycée frustré, à qui sa maladie donnait l’excuse parfaite pour se muer en machine à tuer obsédée par l’argent.

S’il suit une logique similaire, le scénariste et producteur (qui réalise également le premier épisode) pourrait se livrer à nouveau à une radiographie sans concession de ses contemporains.

 

 

 

Le retour de personnages cultes.

On sait désormais que Jesse Pinkman et Walter White n’apparaîtront pas dans la première saison de Better Call Saul. Un autre personnage, tenu secret, devrait y faire son grand retour.

Mais surtout, c’est la présence de Mike (Jonathan Banks) qui intrigue. Tueur à gage tour à tour affable et invincible dans Breaking Bad, il fera ses débuts dans le show comme simple gardien de parking. Nul doute que la série lui réserve une ascension inattendue, qui laissera dans son sillage cadavres et membres découpés.

 

Tout savoir sur Better Call Saul

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Faboloss
09/02/2015 à 17:42

SpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoiler


SpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoiler


SpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoilerSpoiler


J'ai été très triste du "départ" de Mike (Jonathan Banks). Donc si il apparait dans la série alors je m'en réjoui d'avance !

votre commentaire