The Flash : épisode 9, tout sur le mid-season finale

Jacques-Henry Poucave | 12 décembre 2014
Jacques-Henry Poucave | 12 décembre 2014

Après un cross-over très réussi avec la série Arrow, l'épisode 9 de The Flash vient conclure la mi-saison avec des révélations fracassantes.

Nous vous avons dit tout le bien que nous pensions de cette série bien ficelée dans notre dossier The Flash : les ingrédients d'une réussite éclair.

Cette semaine, l’épisode 9 de cette première saison a parfaitement tenu son rôle de mid-season finale en faisant considérablement avancer l’histoire. Explications.

 

The Flash dépassé

Plus rapide, plus fort, plus viril, Reverse Flash (ou The Man in Yellow suit) assène 2 raclées à notre héros en un seul épisode. Il est sans aucun doute le méchant le plus charismatique et le plus intéressant à avoir fait son apparition dans la série. D’autant qu’il porte avec lui la clef du mystère de la mort de la mère de  Barry, le gros fil rouge de cette première saison.

 

Qui est Reverse Flash ? Qui est Dr Wells ?

L’épisode sème autant d’indices que de questions. Nous avons maintenant la certitude que Reverse Flash est directement mêlé à la mort de la mère de Barry mais on ne peut pas  encore affirmer qu’il en est directement le meurtrier.

Confirmation également du lien entre Reverse Flash et le très inquiétant Docteur Wells. Ce dernier garde le costume jaune dans la salle secrète qu’il a pris l’habitude de visiter à chaque fin d’épisode. Il détient la bague permettant d’activer le costume et surtout c’est avec la voix ténébreuse de Reverse Flash que Wells prononce les mots qui précèdent le générique de fin. Pourtant nous sentons qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions.

 

 

En effet, lors de l’ultime affrontement de l’épisode, le Dr Wells se fait agressé devant plusieurs témoins par Reverse Flash. Comment pourraient-ils être une seule et même personne. Faut-il chercher l’explication dans l’obsession du Dr Wells pour le futur et les voyages dans le temps ?

1, 2, 3 Flash

Comme Cisco le fait remarquer à Joe à la fin de l’épisode, tout indique que l’homme en costume jaune n'était pas seul lors de la mort de la mère de Barry. Joe a reconnu les éclairs rouges produits par Flash lors de son affrontement avec Revers Flash. La mère de Barry aurait-elle été la victime collatérale d’un combat dantesque  entre les 2 ennemis jurés ? Mais alors qui portait la tenue rouge du héros ? Est-ce encore un mystère lié aux voyages dans le temps ? Le mal de tête n’est plus très loin.

 

Barry balance tout à Iris

Quel meilleur moyen pour animer un réveillon de Noël que d’annoncer à sa sœur adoptive qu’on en pince pour elle depuis toujours, au moment où celle-ci s’apprête à s’installer avec son boyfriend ? C'est encore plus amusant lorsque l'on sait que que le boyfriend en question est justemen le flic chargé par les autorités d’arrêter Flash.

La scène entre Iris et Barry, plutôt bien joué par les deux comédiens, a de quoi tirer les larmes, en tout cas à Iris qui semble bouleversée par l’aveu de notre héros looser. Emotion.

Alors Iris va-t-elle quitté Eddie pour rejoindre Barry sous le sapin et profiter des possibilités offertes par sa super vitesse ? Les chances sont faibles. Souvenez-vous des paroles pleine de sagesse prononcées par Arrow dans le cross-over : "people like us don't get the girl". Cependant si les règles imposées par le genre sont respectées, nous aurons sans doute le droit à un baiser volé suivi d'un "c'est trop compliqué/je ne veux pas t'impliquer"

Caitlin a retrouvé Ronnie alias Firestorm !

On l’avait presque oublié. Le petit ami de Caitlin, présumé vaporisé par l’explosion du générateur de particule du Dr Wells, avait seulement disparu le temps de changer de coupe de cheveux. Fini la brosse militaire ! Ronnie arbore désormais une coupe rocker cheveux gras du plus bel effet lorsqu’elle s’enflamme. Car Ronnie est désormais Firestorm. Malgré son attitude bad guy, Ronny intervient in extremis lors du second combat entre Flash et Reverse Flash pour sauver un Barry en bien mauvaise posture.

 

Notez que Firestorm est fichtrement mieux habillé dans le comics. Pourvu que les laboratoires S.T.A.R. lui fabrique rapidement quelque chose de plus seyant.

La fin de cet épisode 9 soulève de nombreuses questions et nous promet de gros rebondissements pour la deuxième partie de la saison. Que les plus émus d’entre vous se rassurent, ils vont avoir de longues semaines pour se remettre avant d’obtenir -peut-être- quelques réponses.

Rendez-vous en 2015 !

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cubique
15/12/2014 à 03:22

C'est clair, la qualité des articles d'EL est en déclin depuis ~6 mois. Ça ressemble de plus en plus a Gameblog, ce qui n'est pas un compliment. Quelqu’un peut-il recommander un site ou les critiques ne se focalisent pas a décrire les fringues et coupe de cheveux des personnages?

La Rédaction - Rédaction
13/12/2014 à 20:28

Euh... oui je crois que comme chacun le sait c'est une série avec des ados principalement pour des ados. Mais bien faite dans son genre parait-il.
Je n'ai vu que le cross over et c'était plutot cool

Youri
13/12/2014 à 11:07

L'article est-il écrit par un adolescent, public auquel la série se destine ? Un peu de relecture ne ferait vraiment pas de mal !

Sbire
13/12/2014 à 02:07

Je viens de terminer cette série
Les premiers épisodes sont assez prévisibles mais il est vrai que je ne me suis jamais fait chier. Les ados qui bossent pour le doc sont à claquer mais le héros est assez fragiles et couill pour être attachant
Le jeune flic en revanche me fait penser à arrow les flèches en moinns

La Rédaction - Rédaction
12/12/2014 à 23:01

Pourvu qu'ils parviennent à maintenir le rythme.

votre commentaire