24 heures chrono : Chloé O'Brian, le vrai héros de la série ?

Geoffrey Crété | 25 avril 2014
Geoffrey Crété | 25 avril 2014

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Jack Bauer le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 news pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-11

 

Episode 14 : Chloe O'Brian, l'autre héros de 24 heures chrono

La première fois apparition de Chloé O'Brian remonte à la saison 3 - on l'évoque d'abord pour s'en plaindre, premier signe du caractère de ce personnage marginal. Deux ans après, elle décroche une place de choix au générique, en deuxième position après Kiefer Sutherland. Lorsque la série s'achève avec une saison 8 censée être finale, elle prononcera les derniers mots de 24 heures chrono. Curieux parcours donc pour ce personnage mineur devenu majeur avec 125 épisodes et six saisons au compteur, qui fera son grand retour dans Live Another Day aux côtés de Jack Bauer.

Mine renfrognée, caractérielle voire ingérable, Chloé O'Brian a d'abord des allures de névrosée dispensable, amenée pour donner vie à la CTU. La comédienne Mary Lynn Rajskub sera la première étonnée par la tournure des événements : « Je ne m'y attendais pas. Au début c'était un petit rôle et les gens ne l'aimaient pas beaucoup. »

 

24 heures chrono

 

Une surprise à la hauteur d'un casting qu'elle raconte à chaque interview : « Je ressortais d'une audition pour Les Experts qui s'étaient très mal passée et dans la même semaine j'avais cette proposition pour 24 où je me contentais de dire : "Oui, Jack. Non, Jack". Mon agent m'a précisé que les responsables tenaient vraiment à me rencontrer et ma mère n'arrêtait pas de me dire que c'était une excellente série. Comme je n'avais jamais regardé le moindre épisode, ils m'en ont fait parvenir. En les découvrant, je me suis dit : "C'est vrai que c'est une bonne série. Je devrais y aller". En me rendant à l'entretien, j'ai croisé Joel Surnow dans le vestibule qui m'a dit : "Je vous ai vu dans Punch drunk love et j'ai vraiment envie de vous écrire un rôle dans 24". C'est une chance unique en tant qu'acteur que d'avoir droit à un personnage créé spécialement à son attention. Rien que pour ça, j'ai eu envie de prendre part à la série. »

Elle continue : « La vraie histoire c'est que je ne pensais pas que Joel allait écrire le rôle et quand je l'ai eu, je pensais que ce serait quatre épisodes. Alors je me suis pointé sur le plateau de ce drame en me disant que j'allais y passer quatre semaines. »

 24 heures chrono

 

Mais dès la saison 3, le personnage dégage une énergie à la fois extraordinaire et incongrue, à mille lieux du premier degré de ses compères. Chloé a le nez dans son clavier mais pas sa langue dans la poche, ce qui donne lieu à un certain nombre de scénettes décalées où elle répond aux ordres avec une délicieuse arrogance. Embarrassée par la ridicule histoire du bébé de Chase qu'elle cache quelques épisodes lors de sa première année, elle rétorque ainsi à son chef : « Je ne vais plus parler de ce bébé, et ce n'est pas parce que je suis une personne horrible et diabolique, c'est juste parce que je ne peux pas ». Plus tard, lorsque Chase lui demande si Kim a bien encaissé la nouvelle, elle balance d'un air sarcastique : « Hmm, mince, je pense qu'elle est un peu énervée ». Il ne faudra qu'une douzaine d'épisodes pour qu'elle s'attire les foudres de ses collègues, parmi lesquels un Tony peu charmé : « Chloé, je commence à être vraiment fatigué par ta personnalité. » Ficelle humoristique lancée pour décoincer la CTU, Chloé connecte immédiatement avec un spectateur qui n'a pu s'empêcher de remarquer le potentiel comique d'une série aux péripéties abracadabrantesques.

 24 heures chrono Live Another Day : R 

La saison 4 lui offrira l'un de ses moments de gloire : envoyée pour la première fois sur le terrain pour récupérer des informations sur un ordinateur, elle est poursuivie par un homme armé, qu'elle élimine avec une mitraillette. La même année, sa loyauté à Jack est scellée lorsqu'elle est licenciée par Driscoll après l'avoir aidé en douce, et encore plus lorsqu'elle est parmi les quatre à participer à sa mort factice. Et au détour d'une scène, le personnage prend une dimension plus sensible lorsqu'elle avoue à Audrey : « J'ai été brusque, pardon. Je fais souvent ce genre de truc. »

 

 

La saison 5 sera celle de la maturité dramatique. Arrivée en deuxième place du générique, sauvée d'une mort certaine, elle gagne une vie privée avec un collègue dans son lit et un ex-mari, et une dimension dramatique lorsqu'Edgar meurt sous ses yeux.

Figée comme les autres personnages récurrents, elle sera moins surprenante par la suite. Sa saison 6 est centrée autour de sa relation avec Morris, qui prend une tournure agaçante après qu'il ait été kidnappé et forcé par les terroristes à les aider à programmer les bombes nucléaires. La fin de saison les rabiboche autour d'une grossesse inattendue. Lorsque la CTU est démantelée, elle continue à travailler avec Buchanan et Tony sur une opération secrète. Absente du téléfilm Rédemption, elle sera présente à mi-temps lors de la saison 7 pour aider la FBI. Elle retrouvera la CTU dans les locaux de New York pour la saison 8, où elle commencera sous les ordres de nouveaux boss avant de remplacer le directeur.

A la fin de la saison, elle aide Jack à échapper à la justice. Elle sera par la suite arrêtée par le FBI sous yeux de son mari et son fils. Aussi ingénieuse avec son clavier que Jack Bauer avec ses mains, Chloé O'Brian sera devenue au fil des années une alliée indispensable pour le héros, et un point d'ancrage nécessaire au spectateur.

 24 heures chrono

 

En attendant son retour en "version sombre d'Edward Snowden" dans Live Another Day, où elle arbore une veste en cuir et une coupe de cheveux que ne renieraient pas Lisbeth Salander, retour sur ses répliques les plus mémorables.

« C'est pour ça que je n'ai pas insisté avec Tony. Pas qu'il m'aurait écouté de toute manière. Je suis pas assez à côté de la plaque pour ne pas savoir qu'il ne respecte pas mon avis. » (saison 3) 

« Tu sais, t'es vraiment transparente Sarah. Arrête d'essayer d'être le petit chien de Driscoll. Elle n'aime pas ça. » (saison 4)

« Vous savez quoi Driscoll ? Je ne suis vraiment pas d'humeur à jouer le rôle de l'élève effrayée dans le bureau du proviseur. » (saison 4)

« - C'est fini Chloé, vous êtes virée. - J'allais démissionner de toute façon. » (saison 4)

« Je suis plus insultée que tu aies pensé que je ne le remarquerais pas que par le fait que tu m'espionnais. La prochaine fois, fais le comme il faut. » (saison 4)

« - Bill a dit que tu étais la meilleure analyste. Il a raison. - Je sais. » (saison 4)

« Edgar, j'apprécie que tu t'inquiètes. Vraiment. Quand j'ai tiré sur ce mec, je pensais que j'allais me recroqueviller en position fœtale. Mais la vérité c'est que j'ai rien ressenti. Du tout. J'espère que je suis pas une espèce de psychopathe. » (saison 4)

« - Pourquoi tu m'as pas dit que Jack était vivant ? - Oh, c'est bon. Ca s'appelle la sécurité nationale. » (saison 4)

« Ok, quand on aura trouvé le gaz neurotoxique et que le niveau d'alerté aura baissé, on pourra prendre un thé à la camomille et je te dirai tous mes secrets, d'accord ? » (saison 4)  

« - J'ai été injuste et dure avec toi. - D'accord. Excuses acceptées. - C'étaient pas vraiment des excuses. C'était plus une observation. » (saison 4)

« - Les esprits s'échauffent c'est normal, il faut que tout le monde respire. - C'est quoi ce truc entre vous et la respiration ? Est-ce que c'est votre solution à tout ? (saison 4)

« - Alors comment ça va ? - Ce matin je me suis réveillée avec un mec dans mon lit que je pense ne jamais revoir... et l'un de mes meilleurs amis vient de mourir devant moi. Alors, je suppose, pas très bien. » (saison 4)

« - Vous êtes qui ? - Sécurité nationale. - J'ai demandé votre nom, pas votre employeur. » (saison 4)

« - Chloé, vous avez une minute ? - Non. » (saison 4)

« - Vous êtes qui ? - Je suis personne, je suis Chloé O'Brian. » (saison 5)

« Je sais que tu as eu une dure journée, mais tu commences à me gonfler. » (saison 5)

« - Je t'aime. - Tant mieux, parce que je suis enceinte. - D'un enfant ?! - C'est comme ça que ça marche généralement. Tu sais que c'est un joli moment, ne le ruinons pas en disant quelque chose de stupide. Retournons juste travailler. » (saison 6)

« - Vous êtes du FBI ? - Non, je suis une femme au foyer. » (saison 7)

« T'es probablement un gars pas trop mal quand t'es pas au travail. » (saison 8)

« - Si t'étais pas si jalouse, tu verrais que je pose une question sérieuse. - Oui c'est ça, je suis jalouse ! Pitié ne mate pas mon cul pendant que je m'en vais. » (saison 8)

 

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré à l'affreuse saison 6.

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire