24 heures chrono : Nina Myers, meilleure ennemie de Jack Bauer ?

Geoffrey Crété | 20 avril 2014
Geoffrey Crété | 20 avril 2014

Ecran Large lance le 24 news chrono : un marathon d'articles pour fêter le retour de Jack Bauer le 5 mai, dans la saison 9 intitulée Live Another Day. 24 jours et 24 news pour revenir en détail sur la série culte 24 heures chrono : sa naissance, ses héros, son évolution, ses moments marquants, mais aussi ses failles et ses polémiques. "Damn it !" 

J-16

 

Episode 9 : Nina Myers, meilleure ennemie de Jack Bauer ?

Parmi le bestiaire terroriste de 24 heures chrono, Nina Meyers défend une place très spéciale : ex-amante, ex-collègue, ex-alliée mais surtout ex-héroïne qui a infiltré la CTU et le cœur de Jack Bauer pour le lui briser en tuant sa femme Teri - première et plus terrible trahison d'une interminable liste, étalée sur trois saisons.

A l'origine, Nina Myers, incarnée par Sarah Clarke, n'est pas pensée comme le futur ennemi intime de Jack Bauer. Le personnage est une véritable alliée du héros, d'abord soupçonnée puis considérée comme la seule personne fiable de la CTU. Elle a même failli disparaître dès l'épisode 7, lorsque l'ennemi oblige Jack à lui tirer dessus, mais les scénaristes ont décidé de la faire sauver avec la pirouette kevlar.

Il faudra attendre les deux derniers épisodes pour que son double jeu soit révélé, d'abord au spectateur puis aux héros, lorsqu'elle fait croire à Jack que Kim a été tuée pour l'inciter à foncer tête baissée dans les griffes de Drazen. Définitivement démasquée lorsqu'une vidéo révèle qu'elle a tué Jamey pour l'empêcher de parler, elle tente de s'échapper de la CTU, tue Teri au passage, puis lâche pour sauver sa peau qu'elle ne travaille pas pour Drazen - ce qui explique pourquoi Gaines a tenté de la tuer.

 

 

La comédienne Sarah Clarke donne quelques détails sur ce twist mémorable : « Le scénaristes l'ont probablement décidé vers l'épisode 12 ou 13, mais ils ne me l'ont pas dit avant d'être à cinq épisodes de la fin. Le personnage a vraiment pris forme au fil de la série. Ils n'avaient certainement pas prévu pour elle d'être comme ça, alors ça a été une vraie aventure pour moi. Pour le pilote, tout n'était pas en place. Je savais que j'étais un agent, mais pas beaucoup plus. Je leur demandais, ‘Je suis une secrétaire ? Une chef ?'. J'ai donc été très contente que mon personnage soit aussi intéressant. J'aurais pu juste répondre au téléphone. ».

Elle raconte d'ailleurs que le casting courait après les indices pendant le tournage : « On avait la version finale du scénario une semaine avant le tournage, mais il y avait d'autres versions qui traînaient dans les différents départements, comme par exemple pour préparer les costumes. Alors on essayait de les trouver. On avait lancé des paris sur qui était La Taupe ».

Sarah Clarke a été castée dans des circonstances peu ordinaires : « Il allait y avoir une grève des scénaristes et ils voulaient tourner le pilote avant. J'ai pris un vol depuis New York, auditionné le matin, et je suis allé sur le plateau l'après-midi ». La légende dira même qu'elle a porté ses propres vêtements, qui deviendront donc le costume principal du personnage.

 

  

Dans la deuxième saison, Nina reviendra par la grande porte : une bombe explose à la CTU, grâce aux plans qu'elle a vendu à des terroristes. Preuve irréfutable qu'elle était une taupe bien avant les événements de la saison 1. Emprisonnée depuis, elle se retrouve face à Jack, qui n'a d'autre choix que de collaborer avec elle pour obtenir des informations sur la menace nucléaire. Elle tente une première fois de s'échapper, offrant à Jack l'occasion parfaite de l'abattre sans témoin. Déterminée à défendre sa vie à n'importe quel prix, elle tue son contact après avoir récupéré l'information, afin de garantir sa place. Lorsqu'elle affronte avec Jack un commando après le crash de leur avion, abattu par un missile, elle s'arrange pour récupérer une arme chargée afin de le prendre en otage. Elle exige de Palmer l'immunité, mais son plan échoue. Jack lui murmure dans la dernière scène quelque chose d'inaudible, qui ressemble toutefois à une belle promesse de vengeance.

Elle réapparaîtra dans la saison 3, là encore au détour d'une scène cruciale : la vente d'une arme biologique sur le marché noir. Tapie dans l'ombre comme le croquemitaine, elle menace la couverture de Jack, infiltré dans un cartel mexicain. La série utilise alors toute la dimension ambivalente de Nina : elle devance la CTU puisqu'elle en maîtrise les méthodes, puis elle manipule Jack pour qu'il libère un virus informatique dans leurs serveurs. Mais la cerise sur le gâteau sera une scène de torture, avec Jack sur le banc des victimes : attaché à une chaise, il est obligé d'embrasser Nina, qui a décidé que seule sa langue perverse pourra savoir s'il ment. Après six épisodes et une ultime pirouette, où elle se blesse volontairement pour être amenée à la clinique de la CTU et s'en échapper, elle est rattrapée par ses actes : après avoir vu Kim hésiter à lui tirer dessus, Jack la tue de sang froid, dans la même pièce où Teri est morte. La boucle est bouclée.

 

 

Cette fin a néanmoins été très discutée selon Sarah Clarke : « A la saison 3, ils devaient vraiment en faire une méchante. Ils n'arrêtaient pas d'aller de plus en plus loin, de saison en saison, jusqu'à ce que je me dise, ‘Ok, je suis fatiguée'. A la base ils voulaient me garder pour encore dix épisodes, et j'ai répondu, ‘Ne me gardez pas simplement pour me torturer'. Je pense qu'ils ont réalisé que si j'en réchappais à nouveau, ça allait commencer à sonner faux. Pour moi, il y a toujours une raison derrière quelqu'un qui fait du mal. Et il faut rendre ça réel. C'est pourquoi, quand elle a commencé à devenir grotesque, je n'ai jamais voulu y aller. C'était fou certains des trucs qu'ils avaient prévu pour la troisième saison, et j'ai juste répondu, ‘Non, on ne peut pas !'. Heureusement, Kiefer Sutherland était d'accord avec moi. »

Le comédien star avouera d'ailleurs que Nina est la meilleure méchante de la série : « Nina était fantastique comme ennemie parce qu'on avait passé la première saison à penser qu'on était des partenaires. Et les scénaristes ont retourné ça contre nous ! Ca a été une leçon pour moi en tant qu'acteur. » Une leçon retenue par les scénaristes, qui abuseront des agents doubles dans la série, mais aussi par le spectateur, qui n'aura plus confiance en personne après la machiavélique Nina Myers.

 

Rendez-vous demain pour un nouvel épisode consacré à David Palmer, l'autre grand amour de Jack Bauer.

 

commentaires

aze
11/04/2017 à 14:10

aze

votre commentaire