Marvel : comment Miss Marvel est née de la mort des X-Men

Lucas Jacqui | 9 juin 2022
Lucas Jacqui | 9 juin 2022

Avant d'avoir sa série Miss Marvel sur Disney+, l'héroïne est la conséquence d'une stratégie ratée de Marvel pour tuer les X-Men dans les comics.

Au vu des quantités d’argent que permettent d’amasser des personnages comme Iron Man, Spider-Man et les X-Men, il est logique que des batailles en coulisses se fassent. Ainsi, si Miss Marvel (Iman Vellani) semble arriver comme une fleur dans le MCU avec sa série Miss Marvel et un premier épisode agréable, ses origines et son succès sont en faites une belle épine dans le pied de Marvel. Car si la réussite du personnage était espérée par l’éditeur de comics, la Maison des Idées souhaitait qu’il en soit de même pour ceux de son espèce, les Inhumans. Oui, encore eux ! On avait ravivé un vieux trauma en parlant de la série Inhumans annulée, mais ce n'était qu'une brique du Inhumansgate.

Avant que Disney ne récupère les droits sur les X-Men (et les 4 Fantastiques) en rachetant la 20th Century Fox, Marvel Studios ne pouvait exploiter les mutants au cinéma. Ainsi est venue l’idée plutôt logique de « pourquoi faire de la pub à la concurrence en faisant des comics sur des personnages qu’on ne pourra pas utiliser en films ?». C’est alors qu’a commencé le remplacement des X-Men au profit des Inhumans, et de ce génocide éditorial émergera Miss Marvel.

 

Ms. Marvel : ComicsUne place d'héroïne qu'elle n'a pas volé

 

X-Men vs Inhumans

Tout commence avec Isaac "Ike" Perlmutter, le directeur général de Marvel Entertainment, ainsi que de Marvel Comics. Ce businessman excentrique a permis de sauver Marvel de la banqueroute à la fin des années 90. En bon financier, il lance la stratégie d'écarter les X-Men de la ligne éditoriale de Marvel afin de ne plus faire de promotion d'une franchise cinématographique qu'il ne possède pas. Ainsi en 2013, à l'issue du crossover Infinity, un nuage Terrigène (une brume qui active les pouvoirs chez les porteurs d'un gène Inhumain latent) se répand sur le monde dans l'event Inhumanity. Des personnes ordinaires se voient soudainement dotées de capacités surhumaines dont la jeune Kamala Khan, future Miss Marvel.

Cependant, ce nuage a un effet dévastateur sur les mutants et va conduire à leur quasi-extinction. Mais les X-Men se battent et vont entrer en guerre contre les Inhumans, responsables de la catastrophe selon eux. Ce baroud d'honneur donnera les events Death of X en 2016 et Inhumans vs X-Men en 2017. À ce moment-là, la relève des mutants est déjà en place. La famille royale de Black Bolt (le roi des Inhumans) prenait déjà en importance en étant dans le crossover massif Civil War II en 2016, ainsi que dans de nouvelles séries comme All-New Inhumans et The Uncanny Inhumans en 2015 – un nom évocateur des intentions de Marvel puisque l’une des séries historiques et fondatrices des X-Men s'appelle… The Uncanny X-Men.

 

Marvel : photoLe comics de la provoc'

 

En parallèle de la disparition des X-Men et de l’avènement des Inhumans dans les comics, il était prévu depuis 2011 un film Inhumans dans le MCU. De plus, dès la deuxième saison de Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. en 2014, l'espèce de Black Bolt est introduite afin de préparer le grand public à ces pseudo-X-Men. Pendant ce temps, la Fox sortait en 2014 X-Men Days of Future Past (le plus gros succès de la franchise), le R-Rated Deadpool (2016) et le testamentaire Logan (2017). Des films de super-héros qui ont marqué le genre. Cela prouvait surtout que les mutants avaient toujours des fans fidèles et que la stratégie de Marvel pour imposer les Inhumans à la place était un échec.

En effet, les comics sur le roi Black Bolt et son peuple ne rencontre pas l’engouement attendu malgré (et à cause) du forcing fait sur eux. Ce coup marketing raté prend fin lors de la révision de la hiérarchie de Marvel par Disney en 2016, Kevin Feige (l’architecte du MCU) n'aura plus à passer par Ike Perlmutter (avec qui les tensions étaient courantes) pour dialoguer avec la firme de Mickey. Perlmutter, connu pour ses décisions misogynes et racistes, est d'ailleurs gentiment écarté par Disney. Feige annulera donc le film Inhumans, alors que Perlmutter, toujours à la tête de Marvel Télévision, lancera quand même la série Inhumans pour le succès qu’on lui connaît. Le roi est mort, vive les X-Men et Miss Marvel.

 

The Inhumans : Photo The Inhumans saison 1"Moi vouloir succès"

 

The Marvelous Ms. Marvel

Mais dans cette vague Inhumans grossissante, et finalement étouffée quelques années après, un personnage a buzzé contre toutes attentes : Miss Marvel/Kamala Khan. Cette toute nouvelle héroïne est dans la droite lignée de Spider-Man à ses débuts. Elle est jeune et mal dans sa peau, a une vie de famille compliquée et doit faire avec un quotidien de lycéenne alors qu'elle se découvre des pouvoirs qu’elle doit maîtriser. Avec ça, Kamal Khan est pakistanaise de confession musulmane, un personnage avec donc beaucoup de nouveautés qui risquaient de faire jaser les lecteurs les plus réacs. Pourtant, Miss Marvel est la pépite émergeant de la boue qu'a été la stratégie d'évincement des X-Men.

 

Marvel : photoLe premier d'une longue série

 

Dès sa première série, Ms. Marvel, sortie entre 2014 et 2015 et écrite par G. Willow Wilson, le personnage explose les ventes. Le numéro #1 étant la meilleure vente de comics d'octobre 2014. L'autrice enchaîne avec une deuxième série intitulée à nouveau Ms. Marvel de trente-huit numéros entre 2015 et 2019. L'aventure de Kamala Khan continue dans The Magnificent Ms. Marvel qui aura dix-huit numéros s'étalant de 2019 à 2021. En plus de ses séries solo, la super-héroïne est la cheffe des Champions, une jeune équipe qu'elle a fondé après avoir quitté les Avengers (oui, c'est une Avengers) qui aura plusieurs séries et relaunchs.

Chaque run de Ms. Marvel est plébiscité par les critiques et le public, en plus d'avoir plusieurs numéros faisant partie du prestigieux top ventes de la semaine du New York Times. L'héroïne étant autant appréciée pour être une représentante de la jeunesse moderne que de la communauté musulmane, tout en étant prenant part aux events de l'univers Marvel. Elle attire ainsi un nouveau public sur les comics, diversifiant la fanbase de Marvel. Sa popularité lui vaudra d'être le personnage principal du jeu Marvel’s Avengers en 2020 aux côtés de super-héros iconiques (dommage, le jeu est mauvais). Et évidemment, il y a sa série, premier pas avant le film The Marvels avec Brie Larson en Captain Marvel.

 

Marvel : photoAvec du beau monde

 

Super-héro-hic

Cependant, même si l'éclatante gloire dont bénéficie Kamala Khan fait le bonheur de Marvel, son affiliation à une famille de super-héros qui intéresse peu est contraignante. Car l'adapter pour le MCU - une chose qui allait inévitablement arriver étant donné le phénomène qu'elle a été dans les comics - impliquait logiquement d'intégrer les Inhumans. Un travail d'adaptation était donc nécessaire pour Marvel et Disney s'ils voulaient susciter l'enthousiasme du public. Ainsi, sa série Disney+ s'est révélée être l'occasion de réécrire la mythologie du personnage pour corriger les tares de sa version comics.

 

Miss Marvel : Photo Iman VellaniShine bright like a diamond

 

La Kamala Khan du MCU et du format papier est une fan de Captain Marvel et veut d'abord lui ressembler avant de se créer sa propre identité. Ainsi, revisiter ses origines en faisant de la jeune Khan de Marvel Studios une adolescente aux pouvoirs cosmiques fait sens. De cette façon, Miss Marvel aura un lien bien plus fort avec son idole avec qui elle partagera le même lore, rendant leur relation plus intense que celle du comics. Son envie d’être la nouvelle Captain Marvel en est renforcée, et sa personnalité reste inchangée. Finalement, la série est peut-être même l'opportunité rêvée pour Marvel de faire de l'héroïne ce qu'il voulait vraiment en la créant.

Avec ce travail d'adaptation, Kamala Khan devrait donc s'intégrer logiquement à l'histoire de Captain Marvel, notamment au travers de ses dons super-héroïques qu’elle tient désormais d'un bracelet étrange. Son origine est pour le moment inconnu même s'il présente des similarités avec les Nega-Bands que portaient le premier Captain Mar-Vell (tiens, tiens, tiens). Un autre super-héros cosmique, Quasar, est également muni de bracelets quantiques identiques lui permettant de générer des formes à la manière de Green Lantern. Toutes ces influences des comics ont probablement servi l'écriture de Miss Marvel, écartant l'origin story gênante pour privilégier une dimension galactique bienvenue.

 

Miss Marvel : Photo Iman VellaniPlus de famille de la honte

 

De cette bataille en coulisses est donc née Miss Marvel dont le succès fulgurant en a fait un personnage important de l'univers Marvel. S'il était évident qu'elle se pointerait un jour dans le MCU, la question était de savoir comment Marvel Studios s'y prendrait. Disney+ semble pour le moment sur la bonne voie avec un premier épisode sympathique, fruit d'une adaptation réfléchie (on espère).

Après le plan foireux de Ike Perlmutter, Marvel a remis les pendules à l'heure en réintroduisant les X-Men dans leur ligne éditoriale. Mais ce come-back a un prix, les Inhumans se font décimer dans la mini-série Death of the Inhumans en 2018, enterrant les histoires de Black Bolt et son espèce pour un moment. Chez les mutants en revanche, c'est un event au nom tout aussi explicite qui annonce leur retour en 2017, ResurrXion, qui sera suivi par les séries House of X et Power of X de Jonathan Hickman qui ouvriront la voie au relaunch Dawn of X. Une renaissance passionnante qui a de quoi inspirer Marvel Studios pour intégrer Cyclope, Wolverine et sa bande au MCU.

Tout savoir sur Miss Marvel

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Paul atreides
25/06/2022 à 18:32

Les x mens ne sont pas morts ils sont encore là et que Marvel n y touche pas tout comme à Dune

Bondredo
11/06/2022 à 18:24

Pour chien2paille : oh non, les inhumains ont une histoire déjà ancienne dans les comics. Première apparition : VO : Fantastic Four (vol.1) # 45 (décembre 1965, par Stan Lee, Jack Kirby & Joe Sinnott) et plus d'informations ici : https://www.marvel-world.com/encyclopedie-414-fiche-inhumains-les-races.html#:~:text=Les%20Inhumains%2C%20apr%C3%A8s%20des%20ann%C3%A9es,de%20la%20Terre%20sur%20le

Bondredo
11/06/2022 à 18:20

Vu que j'ai repéré deux easter eggs dans ce premier épisode de Miss Marvel liés à Shang Shi et ses 10 anneaux/bracelets, je ne serais pas surpris que nous apprenions un jour que ces artefacts et le bracelet de Kamala ont la même origine ;)

chien2paille
10/06/2022 à 07:35

J'ai souvent entendu parler en bien de House Of X et Power Of X mais je n'étais pas du tout au courant de ce qui avait précédé. Merci pour cet article fort instructif je pensais que les Inhumans était une des nombreuses team random qui pop parfois dans l'univers marvel sans raison apparente.

votre commentaire